6 brèves pour le mercredi 4

– Les grandes causes nationales semblent se multiplier comme des mycoses dans des chaussures en simili-cuir un jour d’été chaud et humide. Mais à partir du moment où tout devient une grande cause nationale, de l’autisme au tabassage moral de concubine en passant par le peloton d’exécution social pour les supposés intolérants et la misère sexuelle, c’est qu’il n’y a plus de grandes causes nationales. C’est une illustration presque trop parfaite de la modernité, on fait comme si on était concerné par tout alors qu’en réalité on s’en tamponne avec l’allégresse de la sonate en mi mineur de Vivaldi. Cela nous fait vivre dans une exaltation monotone, exactement comme quand on prend des amphétamines alors qu’on a en fait envie de pioncer.
– Si vous pensez que l’on peut continuer à maintenir sous perfusion le système jusqu’en 2050 ou même 2025, vous faites partie du problème. Et donc vous méritez d’être catapultez dans une fosse de koalas colériques.
– Réflexion intéressante lu ou entendu je ne sais plus où: "le diabolisme du stato-kleptocrato-socialisme n’est pas le gâchis de l’argent, mais celui des hommes".
– Je suis tellement écoeuré par ce début de campagne présidentielle que j’envisage de plus en plus de voter Bayrou… Je suis comme ça, quand j’ai la nausée je ne peux manger que des choses qui n’ont pas de saveur.
– Hollande veut du changement… Mais il ne nous dira pas quoi ni comment. Laissez moi deviner, toujours plus de dépenses publiques, toujours plus d’imposition punitive pour "redistribuer" des sommes intégralement évaporées dès leur perception, toujours autant de bébés morts pour justifier l’importation massive de remplaçants divers et ainsi de suite. Si Hollande gagne en 2012 on pourra se passer en boucle (encore une fois) "won’t get fooled again" des Who, ne serait-ce que pour pouvoir reprendre en choeur "meet the new boss, same as the old boss".
– Je me suis entaillé la main avec un tesson de bouteille. Si le sous-titre de Brèves 3.0 est exact, je suis dans une merde noire comme l’âme d’une journalope.

Publicités

36 réponses à “6 brèves pour le mercredi 4

  1. Hein? quoi? Voter Bayrou?! Bourch!!
    Ah, pu…!, vous m’avez fait recracher l’excellente eau de vie aux poils de koala (cinq étoiles) que j’étais en train de siroter tranquillement.
    Vous, voter Bayrou?
    Mais c’est comme si on m’annonçait qu’Alain Delon est un pédé, que Didier Goux ne boit plus que de l’eau, que Robert Marchenoir est fonctionnaire, que mon tonton est une tata, que notre Koala a la myxomatose, que Marine le Pen a des idées d’extrême-gauche (ah, on me signale dans l’oreillette que c’est déjà fait), que… enfin c’est le monde qui s’écroule quoi.
    Ahlala, l’année 2012 commence bien mal!

  2. Koala colérique : très jolies sonorités…

  3. Bayrou ? un gentil mou, contrairement à Hollande qui est un grand méchant mou. Je suis (presque) sûr que ça se verra un jour (peut-être).

    Moi j’ai des vues beaucoup plus basiques (et nauséabondes, on ne le répétera jamais assez). Pas par convictiton, mais selon le principe de la destruction créatrice : il faut tout casser (et tout le monde me garantit que ce sera bien le cas) pour pouvoir reconstruire,

  4. Pas du tout, mais alors pas du tout d’accord avec votre réflexion sur l’autisme décrété « grande cause nationale » cette année (mais je vous ai peut-être mal compris).
    C’est effectivement une nécessité absolue, l’autisme étant « sous » traité dans notre pays. Dans notre pays « sous-développé » dans ce domaine particulier, les seules prises en charge officiellement admises jusqu’à ce jour (même s’il y a de timides évolutions) sont celles des psys qui font des ravages : allez donc voir sur Internet le documentaire intitulé « Le Mur ».
    Et croyez-moi, je sais de quoi je parle.

  5. Je ne sais pas si Delon est pédé, mais je peux vous dire qu’il se caille souvent entre les Suisses, avec son tisonnier, devant sa cheminée, même.

  6. Aristide, c’est pas fait non plus hein…
    Didier, je trouve aussi. Merci.
    Coach, ben c’est ça qui me manquait… Pour finir de me blesser.
    NerverMore, la tentation est effectivement grande.
    Gil, vous en avez combien des comme ça?
    Geneviève, je confirme, vous n’avez pas compris.

  7. Amiral,

    Votre humour est rafraîchissant. Je décrète la dépression, grande cause nationale ce jour car je vous sens du vague à l’âme. Bayrou est poète ( cf son tweet du Nouvel An ) alors pourquoi pas un peu de poésie dans ce monde de brutes et de « sales mecs » !
    Ca ira mieux demain ;)

  8. @ Woland
    Je suis contente de m’être trompée, le contraire m’eut étonnée de votre part.
    Bonne Année !

  9. Comme par hasard, ce n’est jamais moi la « grande cause nationale »…. Il y a comme de la discrimination…

    Sinon Amiral, je ne reçois plus les alertes m’informant de la parution d’un de vos excellents articles (oui, je suce, et alors ?)

  10. Buvons au décès de Keith Moon , batteur des Who et que ce monde s’écroule avec ou sans les Mayas à l’heure actuelle , je m’en fous!

  11. Bayrou est un littéraire, Woland a des lettres (la référence aux Who). Je commence à comprendre…

  12. Pour un vrai candidat insipide vous pouvez voter Morin. Avec un peu de chance vous gagnerez à la roue de la fortune. Si vous préférez le Canada Dry du candidat libéral énergique vous avez le Villepin.

    Rien qu’à vous lire la sauvegarde des grandes cause nationales doit être la prochaine grande cause nationale avec une grande journée internationale le jour de la Sainte-Rita.

  13. Pour ouvrir le verre, préférez cette méthode:

  14. Le Pinson merci. Et oui, ça va toujours mieux demain.
    Geneviève, tous mes voeux. Je suis content de vous savoir rassurée.
    Skandal, je n’ai touché à rien, je le jure!
    trepel, bravo!
    Ygor, je n’avais pas vu ça sous cet angle… Mais il est vrai que Bayrou est un des derniers alphabétisés de la politique française…
    Naif, tout à fait, et votre vidéo est hautement coule, mais je n’ai jamais réussi à faire ça (malgré de nombreuses tentatives au petit matin…).

  15. Naif, j’ajoute quand même que comme le disait feu Christopher Hitchens, les 4 choses les plus surestimées au monde sont le homard, le champagne, le sexe anal et les pique-niques.

  16. Bon sang de bois mais c’est bien sur! C’est parce qu’il faut le faire le long de la ligne qui court le long de la bouteille!

  17. En parlant de champagne et de sodomie, je lui ferais bien péter le bouchon anal à la petite qui présente la vidéo du Coach.

  18. —les 4 choses les plus surestimées au monde sont le homard, le champagne, le sexe anal et les pique-niques—

    Ça dépend. Le champagne, c’est mauvais, OK. Mais mêlé à du rhum et à de la bière, ça devient le nectar des dieux.
    Les pic-nics, c’est chiant, oui. Mais si vous n’avez pas oublié de mettre dans le panier quelques bonnes bouteilles de rhum et de bière, ça peut être la chose la plus sympa au monde.
    Le homard, c’est dégueulasse, on est d’accord, mais baigné dans le rhum et la bière, ça devient subitement extra.
    Quant au sexe anal, je dirais d’abord : ça dépend avec quel anus on le pratique. Quoiqu’il en soit, je conseille un lubrifiant à base de vaseline, de rhum et de bière.

  19. Un peu jeune, peut-être… mais la bite, pardon, le coeur a ses raisons que etc etc.

  20. Sinon : —C’est parce qu’il faut le faire le long de la ligne qui court le long de la bouteille!— pas compris de quelle ligne vous parlez… mais bon, moi le champagne, jamais regardé de prés les bouteilles.

    • Moi non plus avant mes recherches approfondies de ce soir (aidées par l’absence de l’amirale, l’apéro pris avec des potes et le devoir que j’avais de finir les bouteilles)! Et bien figurez vous qu’il y’a une espèce de ligne/joint/tranchée qui court le long de la bouteille. Et apparemment là est le secret du sablage ou sabrage je ne suis jamais sur…

  21. Ah oui, je sentais une certaine alcoolémie de votre côté… « une espèce de ligne/joint/tranchée qui court le long de la bouteille » : de bas en haut je suppose; mais je vois pas le truc par rapport au bouchon.

    • Alcoolémie et solitude pour cause de garde d’enfant sont les 2 jambes de tout bloggueur respectable. Oui de bas en haut. J’imagine que c’est un point de fragilité de la bouteille et que la pression (6 bars tout de même hips) fait le reste.

  22. « si y’a gazon, y’a match »

    Ahaha… j’avoue avoir eu quelques scrupules avant de déclarer ma flamme, me demandant au dernier moment si elle n’était pas toute jeune, la fillotte… j’avais oublié que j’étais dans l’antre d’un rugmyman ultralibéral fachiste. Le summum du mal. Alors au diable les scrupules ! Daniel Con-Bandit tiens toi bien !!

    • ultralibéral pas tant que ça en fait… Mais oui, comme disait Davy Crockett: allez au diable, moi je vais au texas! Mais ça attendra lundi prochain.

  23. —ultralibéral pas tant que ça en fait— par contre fachiste ne vous pas réagir, hein ?? ahaha. Non mais je sais bien, ça fait un moment que je vous surveille, enculé de fachiste, moi non plus je suis pas ultra, mais comme à notre merveilleuse époque il suffit d’être un ptit peu libéral pour être taxé d’ultralibéral et un ptit peu à droite pour être appelé nazi, eh ben allonzy franchement dans l’délire !

    Vous retournez au Texas lundi ? quelle chance. Moi lundi, je vais à Trifouillis-les-Oies, à moins que ça soit à Perpette-les-Oubliettes.

    Bon ben Bonne nuit et ne faites pas péter trop de bouchons de champagne pour vos expériences diabolico-libérales.

    • Moi je me roule dedans comme un cochon dans la fange! Me faire traiter de gros facho, et encore mieux de beauf par des gens qui savent à peine lire fait partie de mes plaisirs intenses.
      Pour ce qui est ud Texas… Mouais, je ne peux pas dire que Houston me plaise vraiment. Mais ce sera pire à la fin du mois vu que je vais à Rio ce qui en m’amuse guère.
      Vous vendez de la grenadine vous maintenant?

  24. —Vous vendez de la grenadine vous maintenant?—

    Non, je vends mon génie. Je fais du spectacle de rue dans les petits bleds, je suis intermittent du spectacle.

    Noooon, je décoooonne (on sait jamais) !!

  25. Ah ben vous êtes jamais content vous. Rio, quand même, ça doit être assez fabuleux et fendard. Allez-y armé, quand même.

    • Rio c’est surtout un bordel sans nom, de la saleté et des touristes le tout dans un jus mondialo-moderne. En fait je vais vous dire, ce qui me déprime le plus dans mes voyages est le manque de dépaysement.

  26. —Me faire traiter de gros facho, et encore mieux de beauf par des gens qui savent à peine lire fait partie de mes plaisirs intenses.—

    Oui, moi aussi ça l’a été. Mais je ne sais pas si c’est mon retour en France, où les gens me semblent avoir perdu l’esprit à un point, ou mon état semi-dépressif actuel, ou d’avoir trop pratiqué ce jeu-là, sûrement tout à la fois, mais maintenant j’ai du mal. Je sens tellement de réprobation, et disons-le carrément, de haine dans les regards, que ça me fatigue de provoquer des tensions sans plus en pouvoir en rigoler vraiment.

    Bon, bonne nuit pour de bon.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s