Un thème de campagne par jour: le mariage gay

Après, la loi pour le vote arménien, voici venir l’éventualité de la loi pour le vote homo.

Malgré des capacités cognitives qui font que les membres de Mensa me vénèrent comme un quasi-dieu, je ne comprends pas comment, dans l’état actuel de la France, on peut envisager de débattre sur l’opportunité du mariage de ceux qui sont attirés par « le même ».

Tout le monde connaît quels sont les tumeurs malignes qui sont en train de bouffer notre vitalité. Tout débat portant sur autre chose que la dette, l’abandon de portions du territoire aux barbares, la diminution de l’état, le niveau d’imposition tolérable, la politique étrangère après le « printemps » arabe et, éventuellement, la sauvegarde du koala reviennent à parler de météo chez le toubib qui a reçu nos dernières analyses, c’est très bien, mais ce n’est pas pour ça qu’on est là. On pourra en parler quand tous les problèmes un peu intéressants auront été réglés.

Si nos politiciens étaient normaux voici comment ils réagiraient quand on leur demande leur position sur le mariage gay:

« Homo: – Non mais vous êtes pour ou contre le mariage gay?

Politicien: – Mais on s’en tape non? Vous ne voulez pas plutôt qu’on parle des attaques contre les homos en banlieues sensibles? Ou de trucs importants?

H: – Nan, moi je veux qu’on parle du mariage gay, sinon je vais devenir toute rouge, arrêter de respirer et dire à quel point vous êtes mal habillé dans mon journal intime.

P (déroule un préservatif géant sur la tête du militant)

H: – Mmmmpppphhh!

P: – Ah, désolé je n’entends plus rien de ce que vous dites. Mais j’imagine que vous me posez une question très pertinente sur la dette galopante qui menace de nous faire nous écrouler sous notre propre poids comme un trou noir. Alors voilà mon avis sur le sujet…

Publicités

32 réponses à “Un thème de campagne par jour: le mariage gay

  1. L’avantage du mariage gay, c’est que ça vous donne de bonnes joues de progressiste et que ça ne coûte pas un rond, ni le moindre effort d’imagination. Donc, en route !

    Du reste, vous devriez prendre la tête de cette croisade-là, ce qui permettrait de vous nommer amiral de la fiote.

  2. Oui, parlons des vrais sujets :
    http://flic.kr/ps/28BJgg

  3. Oui, bien sûr Amiral, vous avez raison.
    Mais la guerre culturelle c’est comme la guerre tout court : l’ennemi a son mot à dire.
    Et s’il choisit d’attaquer sur un terrain qui ne vous convient pas, vous êtes quand même obligé de vous défendre – ou d’abandonner la place. Ce qui serait fort dommage (et fort dommageable).
    Sinon, vous êtes plutôt marine à voile ou marine à vapeur?

    • Didier, huhuhu.
      Marchenoir, ils sont tellement mignon quand même.
      Aristide, d’où l’importance de les ridiculiser en leur mettant la tête dans une capote géante. Et moi je suis de la marine à voile car j’aime bien le foc.

  4. Pingback: Pause sourire | Chrétienté Info | Eglise Catholique

  5. c’est quoi ces numéros de téléphone qui s’affichent sous les noms des commentateurs ??? Geargies

  6. Geargies, je crois que c’est un bug qui fait que toute suite de numéro est considéré comme un numéro de tél. Mais en fait ça correspond à l’heure du commentaire et je sais pas quoi.

  7. bon en tout cas c’est pas le mien ;-))

    ah oui sinon, c’est vrai que la dette .. etc c’est plus sérieux que le reste (et je parle pas du fait que j’ai appris dans mon enfance et ma jeunesse qu’il y avait certain sujet dont on ne parlait pas à table.. et ailleurs non plus, d’ailleurs !! ben c’est vrai, qui a envie de savoir qui enc*** qui ? c’est plutôt du privé me semble t-il.. Geargies

  8. Au fait, les kaolas auront-ils aussi droit au mariage homosexuel?
    Si ce n’est pas déclaré officiellement, je refuse de voter Hollande.

    Votre sagesse vous égare, amiral, vous devriez savoir que parler météo chez le médecin, c’est un moyen commode pour ne jamais être malade et mourir rapidement sans savoir de quoi.

  9. Très bien Amiral . Parler météo chez le médecin , ça veut dire à priori qu’on est pas malade et que le médecin meuble le temps…

  10. Certains, sous-entendent, qu’une partie, pas ben grosse, mais non chiffrée, de ce qu’il reste, de la population de l’emblématique Koala aurait une tendance à sacraliser l’homosexualité.
    Et bien, nous leur répondrons que : « Le caractère sympathique du koala est sérieusement mis à mal lorsqu’on regarde la reproduction. Le mâle est un vrai rustre. Il saute sur la femelle et l’accouplement ressemble plus à un viol qu’à un acte consenti. L’étreinte est brève, le mâle accompagne l’acte sexuel de cris rauques. C’est d’ailleurs un des rares moments où il semble énergique. »
    Faites pas chier le Koala !

  11. Amiral, j’aimerais pouvoir vous enculer avant de savoir si je peux vous épouser. On n’est jamais trop prudent.

  12. P…, Marchenoir, vous avez une galerie flicrz, enfin, fuckr, enfin merde bref, vous avez une galerie photo ? Ah ben y a qu’une photo… c’est vous qui l’avez prise ? A quand des photos cul nu de Marchenoir dans le miroir, en mode Renaud Camus ? Vous voulez m’épouser ?

  13. P…, Coach… « Il saute sur la femelle et l’accouplement ressemble plus à un viol qu’à un acte consenti. L’étreinte est brève, le mâle accompagne l’acte sexuel de cris rauques. C’est d’ailleurs un des rares moments où il semble énergique »… je viens de découvrir que je suis un koala.

  14. Il faudrait arrêter de fumer des poils de koala, Gil.

  15. Coach,
    Votre stigmatisation de l’homosexualité chez les koalas est proprement indécente. L’indien vous l’expliquerait mieux que moi.

  16. L’Indien est homosessuel ? Ou koala ?

  17. L’indien est un koala homosexuel ? Ou une koalate lesbienne ?

  18. « Le caractère sympathique du koala est sérieusement mis à mal lorsqu’on regarde la reproduction. Le mâle est un vrai rustre. Il saute sur la femelle et l’accouplement ressemble plus à un viol qu’à un acte consenti. L’étreinte est brève, le mâle accompagne l’acte sexuel de cris rauques. »

    Comme dans 100 % du monde animal, à la louche ? Il n’y a que dans les films et les pubs pour le café que tout ça se fait avec des nappes de violons, des ralentis et des flous hamiltoniens.

  19. Men SA, vous êtes gay, Woland ?

  20. Le mâle koala est un grand incompris.
    Ce sont ces s… de femelles qui font rien qu’à l’aguicher et qui ensuite jouent les saintes nitouches.
    Faut pas s’étonner si après elles ont droit à une visite détaillée de la cave où on stocke les feuilles d’eucalyptus.
    De toutes façons une koala qui se respecte ne sort jamais seule ni sans son tchador.
    Nardine bebek!

  21. J’aime envisager le jour où Y-a-bon-bobo devra choisir entre son cher ami musulman et son cher ami gay. Ces deux-là ne sont pas franchement copains, même si un musulman qui prie a tout de même l’air d’inciter au bourrage de fion.

  22. Ygor, comment des types qui passent l’essentiel de leur vie publique avec d’autres types n’auraient pas quelque gay attitude très prononcée ?

  23. D’après l’écrivain homo Juan Goytisolo, presque tous les Arabes sont pédés, ou presque. Le tout est de le faire discrètement. Bon, pédé et espagnol, il doit exagérer. Mais le fait est qu’il a trouvé son eldorado au Maroc (et il est pas du genre pédo – ce qu’il aime, c’est les moustachus virils).

  24. Robert, c’est pas du jeu de tronquer la citation, « C’est d’ailleurs un des rares moments où il semble énergique.”
    Comme 100% des ? … à la louche.

  25. D’après l’écrivain homo Juan Goytisolo, presque tous les Arabes sont pédés, ou presque.

    Effectivement c’est sûrement un peu exagéré (je crois que c’est le narrateur de A la recherche du temps perdu qui remarque que les invertis, comme il dit, ont tendance à en voir partout).
    Mais que les pratiques homosexuelles soient très répandues en terre d’islam est un fait avéré et reconnu depuis longtemps.
    J’avais écrit quelque chose là dessus, il y a quelque temps, mais comme c’est pas bien de se faire mousser je m’arrête là.

  26. –je crois que c’est le narrateur de A la recherche du temps perdu qui remarque que les invertis, comme il dit, ont tendance à en voir partout–

    De fait, il me semble que c’est Cocteau, dans son journal, qui disait qu’à la fin de la Recherche, ça devenait n’importe quoi, entre autre parce qu’on découvrait soudain que tous les personnages ou presque étaient pédés, y compris Saint-Loup, en toute incohérence avec ce qui nous en a été dit avant dans le roman. Comme quoi l’inverti Proust se donne raison in fine à lui-même^^

  27. –presque tous les Arabes sont pédés, ou presque–

    Ah, la honte…

  28. Oh, Proust, inverti, ça se discute…enfin si je me rappelle bien les biographies que j’ai lu, mais ça fait un paquet d’années.
    La fin de La recherche c’est le renversement complet de ce qui a précédé : les gens qui étaient méprisés tiennent le haut du pavé, les gens qui étaient à la mode sont tombés dans l’oubli, les coureurs de jupons se révèlent homos, etc. En fait c’est la révélation du néant de tout ce qui a précédé. Seul reste l’art.
    C’est très nihiliste Proust.
    Enfin, toujours si je me souviens bien.

  29. Ça se discute ? Bon, moi aussi, La recherche et tout ce qui se rapporte à Proust, ça fait un paquet d’années, mais il me semblait que ce fait était hors de doute.

  30. J’en avais surtout retiré l’idée que le sexe ne l’intéressait pas tant que ça, ni au masculin ni au féminin.
    Je sais, c’est très surprenant, mais ce sont des choses qui arrivent.
    Parait-il.

  31. « le niveau d’imposition tolérable »

    Merci, c’est assez rare de lire un blogueur catholique dénoncer la prédation fiscale. C’en est d’autant plus louable.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s