Brèves catastrophiques du mardi 25

– Ce qu’il y a de bien avec la gastro, c’est qu’elle vous permet de vérifier l’état de fonctionnement de vos toilettes et de voir de près la propreté de la cuvette et donc d’avoir éventuellement une bonne raison de battre la femme de ménage. Ce qui est moins bien c’est que c’est un rappel assez clair de votre propre mortalité…

– Un autre avantage de la gastro, c’est qu’elle permet de bien mieux comprendre le principe de précaution. On est forcément inquiet quand on sait que lâcher le moindre vent risque de se concrétiser en une souillure abominable.

– En parlant de catastrophe, voici 12 endroits où aller se planquer si le jihad atomique se déclenche.

– Pour rester sur le thème de la catastrophe, Didier Goux a fermé son blog principal comme ça lui arrive de temps en temps. C’est dommage pour nous mais rappelons quand même qu’il fait ce qu’il veut, quand il le veut et qu’il ne doit absolument rien à ses lecteurs. Pour vous occuper vous pouvez allez lire un petit jeune qui démarre et qui a un nom rigolo, ou un blog bucolique, ou même un blog de gauchiss’.

– Est-ce que c’est moi ou est-ce que Nicolas Dupont-Aignan à l’air près à tenir un flingue sur la tempe d’un bébé koala et à ouvrir le feu à chaque fois qu’on ne le reçoit pas sur un plateau de télé? Voir même à appuyer sur la gâchette (oui la queue de détente je sais) même si on l’invite juste pour voir comment ça fait?

– Suis-je le seul à voir l’ironie qu’il peut y avoir à faire l’éloge d’un livre de 20 pages, réalisé par 100 personnes, comprenant les définitions de 200 mots et qui a mis 3 ans à être fait? Pour un type normal c’est quoi? Une demi journée de travail?

– Au sujet de la sortie d’Afghanistan, au-delà de tout débat sur le bien fondé de notre présence là-bas, il faut quand même réaliser qu’une troupe de bergers illettrés et équipés de ficelles et d’engrais a quand même tenu tête à la coalition pendant 2 fois plus de temps qu’il ne nous en a fallu pour gagner la deuxième guerre mondiale… Je crois que ça parle plus de nous que d’eux. Je me demande si ce n’est pas lié à la brève juste au-dessus.

Publicités

17 réponses à “Brèves catastrophiques du mardi 25

  1. Au sujet de l’Afghanistan…

    Il semble qu’il ne soit pas toujours utile de gagner la guerre Amiral, ou conduire à leur fin des opérations militaires.

    10 ans d’Afghanistan servent aussi :
    – à installer des bases dans les pays voisins ;
    – à justifier la croissance des budgets militaires ;
    – à faire du complexe militaro-industriel une énorme pompe à fric et une machine à emplois difficiles à supprimer ;
    – à obtenir le financement de campagnes électorales, dont on sait ce qu’elles coûtent aux Etats-Unis ;
    – à générer des économies d’échelles pour l’industrie de l’armement, et faciliter l’exportation du matériel à l’étranger ;
    – à entretenir la diplomatie du gourdin ;
    – à avertir sans piper mot les alliés et les vassaux, surtout ceux des pays arabes, sur le mode « vous n’avez AUCUN intérêt à vous passer des USA, ok ? » ;
    – à déterminer l’agenda diplomatique international ;
    – etc etc…

    La diplomatie US, à mon sens, vise plus ses alliés que ses ennemis, les ennemis ne doivent donc surtout pas être détruits…

  2. Au sujet de l’Afghanistan, vous connaissez ma solution : vitrification…

    Visiblement je ne suis pas le seul à ne pas pouvoir flâner chez Didier… Cela me rassure un petit peu.

    Quand à ce fameux livre je ne sais si ce n’est de l’ironie ou la preuve de l’échec de l’éducation nationale…

    • Calliclès, c’est assez vrai. N’empêche que maintenant on veut mener des guerres sans mort. On a plus l’estomac pour ça.
      Skandal, pour ce qui est du livre, je pense surtout que c’est l’échec de ses « auteurs »…

  3. Pingback: Communica-chions | No One Is Innocent…

  4. Zyva comment qu’y stigmatisave les jeunaves de Fontenaves, l’Amiralave ! Arrêtez ou j’vous pénave plus, ça m’fait kerdave ! Mais j’pourrais pave, j’kiffe trop votre blogave, spèce d’enculave, l’est trop psartek alors j’vous kérave quand même mon frelon. Euh, on s’fait une party-rave ? Mais d’abord faut que j’me lave dans ma cave.

  5. Plus sérieusement je n’y vois aucun échec. 200 mots, 100 auteurs, 3 ans. C’est un exploit pour l’Afrique. Comment ça, mais ça se passe en France ? Vous délirez.

    (Enfin les contribuables français sont bien ceux qui ont payé la publication de cet inestimable et enrichissant opuscule, c’est vrai. Mais nous leur devions bien ça, après avoir pillé leur continent durant des siècles.)

  6. Mon défunt et regretté berger allemand comprenait 200 mots.
    Certes, il était Allemand et de haute lignée, mais berger tout de même.
    Ce qui n’a rien à voir avec un berger afghan, tout le monde peut le constater.
    http://www.artabus.com/french/arnaudtheze/portrait11

  7. Le plus triste c’est l’éloge d’une langue qui n’existe pas, inventé de toute pièce, sans structure grammatical ou syntaxique.

    Voila bien la preuve que ces gens ne vivent pas dans le même pays que le reste de la population.

    Voila bien la preuve qu’ils ne veulent pas faire partie de la population française.

  8. Pour ce qui est de l’Afghanistan je vais publier sur mon Blog les lettres du Colonel… Je pense que ça en confrontera plus d’un à la réalité du terrain.

  9. Amiral , je vous aime . :-)

  10. « michto » je l’utilisais déjà au collège, c’est à dire dans les années 80, dans une ville de province absolument pas « diverse », et encore pas trop aujourd’hui. Bref, rien de nouveau, c’est même limite ringard leur dictionnaire…

  11. Amiral,
    Bravo pour le lien fait entre vos deux dernières brèves.

    Calliclès,
    Vous confondez les intentions inavouables et les effets produits.
    Contrairement aux apparences budgétaires, la puissance militaire US est mal en point. Le gourdin n’impressionne plus ni l’Iran, ni la Russie, ni la Chine, ni l’Inde. Les pays arabes partent à vau l’eau.

  12. Amiral, votre idée fait son chemin : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/25/97001-20120125FILWWW00686-un-homme-en-legos-catapulte-dans-l-air.php

    2 jeunes canadiens ont catapulté un homme en Lego.

    En revanche, je vous conseille de ne pas lire leurs noms, ça serait mauvais pour votre coeur…

  13. Ah mince, le titre est mensonger… Y’a pas de catapulte du tout…

    Pourtant je le sais que le journaleux sont des menteurs.

    Mea culpa, mais pas que.

  14. Naïf, je ne confonds rien, je connais assez bien la chose militaire pour savoir que les US ont de quoi défoncer n’importe qui sans même recourir au nucléaire. Mais comme le dit l’Amiral, ce sont éventuellement les couilles qui manquent, pas le matos ou les munitions.

  15. En parlant de catastrophe, voici 12 endroits où aller se planquer si le jihad atomique se déclenche.

    Par exemple : Bern.

    Non !

    Occupé ! Y’a plus de place ! Complet ! Raus !

    Par contre, le Yukon vous tend les bras.

    Et vous n’êtes pas obligé de maîtriser le Berndeutsch pour y aller.

    Ne me remerciez pas.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s