Archives quotidiennes : 26 janvier 2012

Analyse des propositions de François Hollande

Je n’ai évidemment pas lu les 60 propositions pour remettre la France à sa place, apparemment assise dans la vase au fond d’un trou sombre, froid et humide, du mec tellement normal que les gens le prennent toujours pour un employé de supermarché quand il fait ses courses.

Pas besoin de me fatiguer les mirettes vu que j’en connais déjà exactement les grandes lignes.

En gros, il veut plus de "justice", ce qui est un doux euphémisme moderne pour justifier que l’état doit pouvoir mettre ses gros doigts gras et crochus sur encore plus de choses de nos vies, limitant ainsi toujours plus notre liberté. Il veut encore plus nous taxer en mettant fin aux cadeaux fiscaux, parce que dans la tête de ces gens, tout ce que l’état ne vous vole à coups de barres à mine est un cadeau. En fait, si vous ne lui donnez pas l’intégralité du fruit de votre labeur, c’est vous qui le spoliez. Il veut plus d’intégration des gentils zimmigris d’origine culturelle enrichissante tout en défendant le laïcisme militant du début du siècle dernier et ne voit pas du tout la contradiction pourtant aussi évidente que le bubon jaunâtre et de 500 grammes qui menace d’entrer en éruption à la commissure des lèvres de votre voisin de transport en commun. Si j’en crois le signe grotesque de ralliement de sa campagne, il veut aussi plus de 69, ou de décapitations, ce n’est pas encore d’une grande clarté. Il veut aussi moins de guerre et plus de poney pour tous, moins de maladies et plus de poudre de fée et ainsi de suite.

Quelle perte de temps. Hollande et les autres se rendent compte que les mêmes recettes ont donné un résultat qui ferait vomir une hyène championne de dégustation de cadavres particulièrement répugnants et leur solution géniale est de réessayer exactement les mêmes recettes avec les mêmes ingrédients de plus en plus avariés. Au moins, avec une bonne catapulte on pourrait assainir l’air ambiant, ce qui serait déjà un assez bon début.