Les jugements de valeur sont à interdire

Alors que tous les malades des boyaux de la tête sont toujours fou de rage parce que Guéant a osé dire que certaines civilisations sont supérieures aux autres, ce qu’on ne peut nier qu’en se crevant les yeux avec les pouces sales du voisin, en se faisant bourrer les oreilles par un koala en rut afin de devenir sourd puis en réalisant une auto-trépanation à l’aide d’une scie rouillée, d’une cuillère d’héroïnomane et de papier de verre, le monde post-moderne continue à gagner du terrain.

En effet, les gros tarés de la BBC, ceux-là même qui veulent maintenant parler de « l’ère commune » plutôt que « d’après Jésus-Christ » quand ils mentionnent des dates, refusent d’utiliser le terme extrémiste pour désigner un gros tas de bouse fumante de vache au dernier stade de l’encéphalopathie spongiforme bovine. Ben oui, parce que ce serait mal d’imposer un jugement de valeur sur ce résidu de mouchoir de tuberculeux de bras droit d’ex Ben Laden (ou ex bras droit de Ben Laden, je ne suis pas sûr). Après tout, cette hémorroïde au bord de l’éclatement est seulement rechercher pour terrorisme en Algérie, aux Etats-Unis, en Belgique, en Espagne, en France, en Allemagne, en Italie et en Jordanie. Les propres avocats de cette glaire de fille de joie en fin de nuit ont seulement reconnu qu’il représentait un « risque grave » pour la sécurité nationale britannique. Il a seulement été attrapé avec une enveloppe de sous sur laquelle était marqué « pour les moudjahidines (ou l’orthographe que vous voulez) de Tchétchénie. Ses sermons ont seulement été retrouvés sur des cassettes dans l’appartement de Mohamed Atta (participant aux attentats du 11 septembre 2001 et autre charogne de compétition).

Mais non, malgré tout ça, pas de jugement de valeur. On ne sait jamais. Peut-être qu’il n’est pas de droite après tout.

Ne vous faites surtout pas d’illusions, les âmes mortes de France Télévisions sont exactement de la même race que celles de la BBC.

Souvenez-vous que ces gens-là décident des informations à vous fournir et de quelle manière.

La seule réaction normale et mesurée dans ces conditions est d’holocauster ces enfants de mille pères, tous des bâtards comme eux, pour citer Tuco, en implorant le pardon de n’importe quel puissance supérieure qui ne se serait pas encore détournée avec des
hauts-le-cœur devant tant de honteuse médiocrité.

Puis de catapulter les cadavres.

Loin.

Très loin.

A moins de ça, la survie sera futile.

Publicités

6 réponses à “Les jugements de valeur sont à interdire

  1. Amiral . Je vous aime. Vous avez le droit à deux bouteilles. Voilà un bon billet !

  2. Amiral, vous êtes ignoble !!

    Mais moi aussi…

  3. Finesse du propos, élégance et retenue toute française, souplesse de la diplomatie, on reconnaît la patte subtile de la nation de Talleyrand dans votre propos, Amiral !
    Il y a effectivement un légère tendance à une prise de perspective sur les éléments de valeur chez les sachant des relais d’opinion : les considérations culturelles et contextuelles prennent en effet tout leur poids grâce à la diffusion multiple des cultures propres enfin assurée par l’internet? Accès informatif heureusement limité par les aidants de la pensée et les Hautes Commissions des Diversités.

    Pétard, voilàt-ty pas que je cause comme le NouveLéléramonde ! Trêve de connerie : la civilisation judéo-chrétienne tient-elle la route ou pas, zat is ze question, et la réponse est oui.
    Tiens, pour l’anecdote, la catapulte commence à faire des disciples, mais y a encore du chemin à faire.
    http://www.lepoint.fr/insolite/obama-vante-l-ingeniosite-des-americains-et-tire-une-guimauve-au-canon-07-02-2012-1428524_48.php

  4. Ah la glaire de fille de joie en fin de nuit !
    Je vais la replacer celle-là.
    Ya une collègue qui commence à me peser sur le système. On va voir l’effet.
    C’est plus fort que l’hémorroïde au bord de l’éclatement.
    Quoique…
    Elle aura droit aux deux.

  5. Pourquoi interdire les jugements de valeur quand il est déjà interdit de parler de valeurs?

  6. « La glaire de fille de joie en fin de nuit »….

    Ca me rappelle vaguement des soirées parisiennes.

    Sinon je cautionne tout à fait le propos de Jean. On sent bien que vous êtes une personne éduquée Amiral, et que dans votre foyer il n’y a jamais un gros mot, jamais une expression déplacée…

    Voila ce qu’on devrait enseigner dans les écoles.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s