Brèves presque technologiques du jeudi 9

– Qui n’a jamais eu envie de retirer un Ipod nano de sa jolie coque de polymère puis de le pousser dans l’urètre de son propriétaire n’est pas vraiment humain.

– Avez- vous remarquez que les ahuris qui passent leur temps à souhaiter la paix dans le monde ne souhaitent jamais la liberté dans le monde?

– Dans la catégorie folie post-moderne dépassée, cette histoire est du style de celles qui vous font rechercher la mort par étouffement dans un champ de lapins ébouriffés et cotonneux. Rapidement, les anglais, qui sont dans le même état financier qu’un foyer de défoncés à la colle d’une favela brésilienne peu glamour, veulent absolument donner une poignée de centaines de millions aux Indiens qui n’en veulent pas. C’est comme si un clodo puant voulait vous mettre de force un billet de 5 euros trempé de pisse et de vomi dans la poche. Même à moi, les mots me manquent là.

– Les attardés mentaux locaux saluent tous les soirs le coucher du soleil sur la plage d’Ipanema en applaudissant et en hululant. Ce pays a tout de l’asile géant… Mais ils ont de bons jus de fruits.

– Voici une règle d’application générale: de facto, plus le
gouvernement est gros, plus tout le reste est petit, en particulier la liberté.

– Une citation pour finir: « les méchants existent. Rien ne peut être fait à ce sujet à part de les séparer des innocents.
James Q. Wilson dans « Thinking about crime ».

Publicités

5 réponses à “Brèves presque technologiques du jeudi 9

  1. Les même attardés mentaux sont là tous les étés au Café del Mar, à Ibiza… Ils m’énervent tous ces beaufs…Ils n’ont pas compris que l’astre céleste revient tous les jours… On dirait des êtres d’une civilisation ancienne ( forcément inférieure) et disparue…

  2. LA Liberté c’est le truc qu’on prend pour acquis sous nos latitudes, sans se rendre compte qu’elle se rétrécit comme peau de chagrin, au profit des libertéS. Donc comme on croit en avoir, on demande autre chose. C’est quand elle sera tout à fait tarie et qu’on sera arrivés au bout de la route de la servitude (qu’il faut relire d’urgence, on la parcourt à grands pas en ce moment en France et dans les restes de l’Occident) que nos modernes la regretteront.

    En plus, elle a mauvais goût, la liberté… Elle est du coté de l’individu, pas de l’état. Du coté de l’entrepreneur, pas du fonctionnaire. Du coté des libéraux, pas des stato- kleptomanes. De l’Autriche plus que de Cambridge. Bref, beaucoup préfèreraient n’en pas entendre parler. Plutôt être esclaves, pense-t-ils, que d’autoriser les riches à s’enrichir, les traders à trader, les « autres » à être libres !

  3. Faut quand même avouer que pour avoir la paix, la meilleure méthode est de supprimer le concept même de liberté.

  4. Les relations entre la paix et la liberté peuvent être l’objet d’un sujet de philo au BAC . ( Heuh , c’est quoi déjà le BAC ? … )

  5. Le petit salé au lentilles, c’est quand même ce qu’on a trouvé de mieux pour vous faire avaler des cailloux.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s