Les effets de la maladie de l’enfant sur le père

Pour la première fois depuis quelques jours le Petit Mousse est malade. Je vous rassure, il n’a rien de bien grave mais c’est malgré tout relativement angoissant pour de jeunes parents (c’est-à-dire relativement nouveaux dans le métier vu qu’en d’autres temps ou sous d’autres latitudes je serais sans doute déjà grand père d’une flopée d’enfants crasseux, scrofuleux et à très faible espérance de vie) de voir leur gamin se vider plus ou moins violemment par les deux extrémités comme un poney sur lequel un aurait fait tomber un poids de plusieurs tonnes en plein milieu du dos. On se sent aussi utile qu’un radeau fait entièrement en biscuits qui se délitent à peine trempés dans le thé. J’ai beau savoir que le Petit Mousse, s’il tient de son père, passera beaucoup de temps la tête dans la cuvette des chiottes d’ici quelques années, cette pensée ne parvient pas à me rasséréner.

Puis je pense à l’état et je me dis que ce dernier doit tous nous voir comme des enfants malades qui ont besoin de lui à leur chevet alors que c’est lui qui souffre d’un syndrome de Münchhausen par
procuration.

Alors je pense à la campagne présidentielle et à quel point tous ces pantins sont grotesques quand ils pensent pouvoir nous soigner de maux dont ils sont la cause comme le taré qui asperge une fille d’essence au fond d’une cave sordide avant de lui balancer une allumette embrasée à la tête et qui, pris de remords, essaie d’éteindre le brasier en lui pissant et en lui crachant dessus.

Finalement, dans ma colère absolue et dévorante, je me dis que dans ces conditions mes choix sont l’exil volontaire ou l’entrée en politique active afin de mettre à notre tête le sac de viande que nous méritons et qui nous laissera en paix.

J’hésite encore.

Publicités

23 réponses à “Les effets de la maladie de l’enfant sur le père

  1. Bravo Amiral. Toujours un plaisir de vous lire.

  2. Vous êtes trop intelligent et trop honnête pour faire de la politique…

    La Suisse est extrêmement accueillante avec les français…

  3. mais fuir toujours et partout c’est encore moins une solution. Il y a besoin de sang neuf en politique.

  4. D’accord avec Paul-Emic.

  5. Cretinus Alpestris

    La Suisse est extrêmement accueillante avec les français…

    Euh…

    Ca dépend quel « modèle » de Français.

    L’ancien modèle, on l’apprécie assez bien : bosseur, convivial, buveur, parfois « grande gueule » mais on est habitué.

    Le nouveau modèle : voleur, fumeur, glandeur, agressif, on apprécie beaucoup moins, mais généralement ceux-ci sont achevés par nos forces de l’ordre sur le bord des routes.

    Malheureusement, nos policiers ont récemment reçu des consignes pour éviter les carnages.

    Ce qui est d’ailleurs étonnant, je dois dire, car le nouveau modèle n’est pas en voie de disparition.

  6. C’est vrai qu’ils nous faudrait un peu plus (un peu plus que pas du tout ça devrait être facile, c’est après…) de politiciens dotés des tares qui sont les vôtres !
    Ceci-dit, Amiral, je compatis aux affres du Petit Mousse qui poursuis ses découvertes dans le parcours initiatique des emmerdements de la vie.
    Quant à vous, le meilleur conseil à vous donner c’est de vous dépêcher de le doter d’une fratrie pour calmer vos angoisses. Vous verrez, quand vous en serez au 3° ou au 4° vous virerez direct au père indigne (enfin, père indigne vu à travers les lunettes du magasine Elle, ce genre de petites choses, quoi…)

  7. Robert Marchenoir

    Cretinus :

    « Généralement ceux-ci sont achevés par nos forces de l’ordre sur le bord des routes. »

    Pas assez souvent ! Il y a un effort méritoire, qui doit être encouragé. Peut mieux faire.

  8. Robert Marchenoir

    Woland : bouillon de koala bien chaud trois fois par jour, évidemment.

  9. Très pratique quand on se vide par les deux bouts, ensuite une bonne douche froide et hop ! Le tour est joué.

    http://french.alibaba.com/product-gs/bathroom-furniture-bath-tub-523502594.html

    Faut dire que devant la cuvette des chiottes il y a un dilemme, c’est la tête ou le reste hein ?
    Toute ma compassion à Petit Mousse.

  10. René de Sévérac

    Le plouc a raison :
    il s’agit d’une diarrhée et une bonne diète (en période de Carême c’est idiqué) ne lui fera pas de mal.
    Lavage stomacal d’un bon bouillon régulièrement.
    Le problème en général vient des angoisses de la compagne, mais là j’ignore les qualités de l’amirale.

    Autre conseil de qualité du plouc, une fratrie.
    Avec mes quatre enfants, les plus gros problèmes ont été rencontrés à l’école (au total 48 enfant-années avant le lycée) qui refuse d’admettre l’efficacité des soins parentaux sans justificatif médical !

  11. Amiral,

    Je compatis à vos affres de jeune père et je souscris entièrement aux conseils de nos aînés : faites d’autres petits mousses. Vous verrez, dès le deuxième on devient beaucoup plus zen.
    Par contre méfiez-vous du bouillon de koala, c’est quand même très gras. Préférez plutôt une infusion de cervelle de gauchiste, c’est très léger et purgatif.
    Et pour ce qui est de vous lancer en politique souvenez-vous qu’avoir de bonnes idées n’est qu’une partie du problème, et sans doute la moindre.
    Le plus difficile c’est de parvenir à convaincre suffisamment d’électeurs que vos idées sont bonnes.
    Et de supporter ceux dont vous briguez les suffrages !

  12. Quelle bénédiction que la paternité, c’est grâce à elle que j’ai arrêté d’être de gauche …

  13. Vouloir faire une carrière politique pour soigner la diarrhée de son mousse, est-ce bien raisonnable?

    Je suis sûr qu’Hollande est prêt à faire passer le taux d’imposition à 76% pour assurer leur dose de Primpéran, Smecta et autres aux mousses nauséeux. Ce sera pour une nouvelle mesure phare: le droit opposable au reflux gastrique.

  14. L’Amirale n’a pas attendu le 2° pour entrer direct dans la catégorie jugée indigne par les fashion victimes (surtout victimes) de Elle, puisque, eu égard à son métier de psy, elle sait qu’elle doit avant tout procurer sérénité et calme à l’homme comme au moussaillon. Aussi, l’amirale, avant d’aller soigner 10 patients, change en titubant à 5h du mat’, les yeux mal ouverts mais la narine suffisamment aiguisée, la couche de petit mousse, tout en sachant pertinnemment que dans 15 ans, le dit Mousse, plus poilu et plus costaud s’il prend le chemin de son père, enverra chier sa françoise dolto de mère et considèrera que tout ce qu’il n’a pas eu, c’est de sa faute à elle, et que tout ce qu’elle a fait était à côté de la plaque et aliénant pour son être profond. Car si l’Amiral a l’hypocondrie altruiste, il n’en reste pas moins qu’à 5h du matin, les déjections filiales le poussent à un genre d’évitement voire de reniement de sa paternité. c’est pas faute de lui en avoir pondu un qui lui ressemble en matière d’imagination et de grosse voix.

  15. Mes hommages madame, voici une entrée remarquable et remarquée.

  16. Bref, à 5h00 du matin, c’est l’amirale qui porte la couche-culotte!
    Félicitations madame.

  17. Certes. En même temps, cela me fait au moins une occasion de porter une culotte. Car pour ceux qui s’interrogent avec perplexité sur la longévité du couple de Woland (mais est-elle folle ? payée par quelqu’un ? envoûtée ? morte ? tout cela à la fois ? ), elle repose peut être sur un savant mélange de porter la culotte sans porter de culotte.
    Messieurs, je vous salue.

  18. Si l’Amirale se met à commenter, le niveau intellectuel va brusquement augmenté… Je ne sais pas si je vais pouvoir suivre…

    Message personnel : Je suis de retour à Paris, on se voit bientôt ?

  19. René de Sévérac

    C’est un skandal : « le niveau intellectuel va brusquement augmenté augmenter. Mais on suivra !

  20. Je vous le concède, j’ai honte de moi…

  21. René de Sévérac

    Sans rancune, Skandal !

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s