Archives quotidiennes : 3 mars 2012

La campagne présidentielle est devenue de la téléréalité… ou l’inverse

Plus ça va, et plus la campagne en cours me fait penser à la première saison du loft.
D’un côté, une production et des journalistes qui favorisent scandaleusement certains candidats en faisant semblant d’être dans la plus grande objectivité. De l’autre des candidats qui ne maîtrisent pas encore les codes de cette émission nouvelle et des nouveaux medias. Les sujets importants ne sont jamais abordés, on se concentre sur ce que la production pense être vendeur et surtout « rassembleur ». Faut pas faire compliqué, faut pas faire « clivant », le but ultime est de laisser les gens digérer gentiment leurs mauvais dîners à base de produits manufacturés qui leur laissent à peine la force de poutrer Maman mollement en cuillère .
Face à ça, le public électeur, qui a ce qu’il mérite, n’est pas intéressé mais comme hypnotisé par ce qui se déroule devant leurs yeux 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
A la fin, et fort logiquement, les plus nuls et lisses gagnent.
Ca donne envie hein.
Où sont passé les fouteurs de brin ? Les fous qui forcent à réfléchir parce qu’ils pensent que leur public n’est pas composé que de débiles ? Ceux qui enfournent de force une civette dans le fondement de leurs adversaires, juste parce que c’est rigolo ? Où est passée la passion, la joie, la victoire en chantant ?
En fait c’est ça le plus triste, la pauvreté et la grisaille de l’offre, le sérieux factice et la gravité simulée…