Archives quotidiennes : 6 mars 2012

Ca ne peut pas être bon pour la santé de se mettre dans des états pareils

Plus ça va, moins je comprends l’anti-sarkozysme rabique de toute une partie de la gauche. Cela m’a frappé en me promenant chez Nicolas, qui fait partie des très rares à encore faire vaguement l’effort de parler de programme dans son camp, même si lui aussi fait une fixette autistique digne d’un des enfants incestueux de Josef Fritzl. Regardez donc sa blogroll, la plupart de ses liens se roulent par terre en bavant partout sur le sol de leur appartement, dont j’imagine l’hygiène déjà douteuse, à la simple évocation du nom maudit.

Moi j’ai de bonnes raisons de ne pas l’aimer, vu qu’il ma trahit comme Ganelon. Mais je ne le hais point. Je serai seulement soulagé, comme quand le proctologue fini par enlever sa montre, quand le système cessera de produire à la chaine de tels médiocres. Pourquoi est-ce que les degauches sont dans un tel stress post traumatique à la fin de cette présidence ? Sarkozy n’a pas été un nazi, sinon on ne les entendrait pas les leftblogs d’ailleurs, il a globalement mené une politique centriste, il a nommé des socialos un peu partout… Il a objectivement tenté de jouer au rassembleur en ayant une politique de fait très mesurée. C’est notamment pour ça que je me sens trompé comme le type qui pensait coucher avec la plus belle fille de la soirée et qui se retrouve le lendemain dans une baignoire de glace avec mal au crâne et un rein en moins.

Alors pourquoi ces crises nerveuses dignes d’hystériques promises à une nuit de noces avec King Kong ?

Cela m’échappe comme une éjaculation précoce.

Et ça vaut aussi pour la haine absolue vouée à Hollande par certains. Pareil, je ne peux pas le sentir, mais c’est parce qu’il n’a ni odeur ni saveur. Je ne peux pas passer du temps à vouer aux gémonies un objet quasi-inanimé, j’ai une vie moi… Remarquez, là est peut-être l’explication ! Tous ces gens feraient mieux de se trouver des hobbies comme de faire des claquettes ou d’élever des escargots dans une boite à godasses plutôt que de s’obséder leurs trois neurones avec des fantasmes qui ne rapporteraient strictement rien s’ils essayaient de les vendre à Marc Dorcel.

Le battement d’aile du vautour

Selon la théorie d’après laquelle un évènement de faible importance peut entrainer des conséquences gigantesques voici quelque chose qui pourrait vraisemblablement se passer dans les semaines à venir.

Israël se décide à péter la gueule des iraniens avant que ces derniers deviennent trop dangereux. Les iraniens se défendent vaillamment ce qui fait que ce qui devait être une intervention de type chirurgicale finit en boucherie casher ou hallal. Partout dans le monde, les gens d’origine enrichissante prennent faits et causes pour les iraniens et déclenchent des manifestations monstres dans les pays qui sont autant à eux qu’aux autres, puisqu’on vous le dit. Les démocraties
occidentales n’ont pourtant pas d’autres choix que de soutenir Israël. Les gens d’origine enrichissante trouvent ça vraiment pas sympa et des émeutes se déclenchent qui, de fil en aiguille, mènent à une guerre civile mondiale.

Si tout se déroule comme ça, alors moi, Amiral Woland, je me verrais contraint de voter pour Marine Le Pen.