Archives quotidiennes : 9 mars 2012

On se voudrait Cortés et on n’est que Villegagnon

Peu d’inspiration aujourd’hui… J’ai voulu me lancer sur l’idée que comme les enfants battus, je me tords dans tous les sens, avec l’énergie d’un dingo australien qui a une grosse envie de casse-croûte à base d’aborigène, pour confirmer l’image que l’on a de moi et que, par conséquent, tous les blancs étant supposés être racistes, je faisais de gros efforts pour l’être, mais ça n’a rien donné.

Après j’ai voulu faire une étude comparative entre les
« Bienveillantes » de Little et la « Mort est mon métier » de Merle, mais ça va attendre que je finisse le bouquin de Merle en fait.

Enfin, j’ai envisagé d’écrire sur le fait que la tentation
concentrationnaire était en train de prendre des proportions inquiétantes chez les modernes, mais c’est un sujet battu et rebattu.

En fait je crois que le fait de repartir si tôt au Brésil me sape un peu le moral et l’énergie comme un discours de Martine Aubry qui fait mourir un petit morceau de votre âme à chaque nouvelle phrase. Même le film « Brazil » était mauvais!

Ma seule consolation est de me dire que de là-bas je pourrais échapper à la campagne présidentielle en cours qui n’est tolérable que si on accepte le postulat selon lequel ses différents acteurs sont en fait des comiques méconnus de tout premier ordre.