Dante, Pepsi et autres amusements modernes

– Si vous voulez savoir exactement quel est moins avis sur la liberté d’expression et que vous lisez l’angliche, je vous propose de lire ceci et cela.

– A votre avis, Les gros dégénérés velus qui veulent interdire la Divine Comédie de Dante parce que c’est pas gentil homophobe et islamophobe et peut-être même, mais j’ose à peine l’écrire, ambigu au sujet du réchauffement climatique, sont condamnés à quel cercle de l’Enfer ? Moi je dirais deuxième giron du septième cercle où ils seront transformés en arbustes secs déchirés par les harpies. Je sais que le troisième giron du septième cercle semble mieux convenir, mais ce serait une erreur selon moi. C’est gens-là veulent se suicider, et nous avec eux, ils ne vont pas au-delà de ça.

– Saviez-vous que Pepsi et d’autres sociétés d’alimentation nous vendent des produits avec des vrais morceaux de fœtus dedans ? C’est beau le progrès et c’est sûr que la société est bien meilleure depuis qu’elle s’est libérée des vieilleries chrétiennes!

– Il me semble que la plupart des problèmes d’insécurités dans les banlieues viennent du fait que nous avons abandonné l’adage selon lequel « qui veut la paix prépare la guerre ». A la place maintenant on pense que « qui veut la paix prépare le pot de vaseline et munit le fond de son pantalon de boutons pression ».

– Sinon, je quitte la campagne profonde brésilienne aujourd’hui et retourne à Rio. Ce voyage me remplit tous les jours un peu plus de joie… Je suis presque au point de débordement.

15 réponses à “Dante, Pepsi et autres amusements modernes

  1. Edgar de Tromelin

    houla moi je ne toucherai jamais a mon falsard… question de principe Monsieur…Et sinon il aut que je me mette a Dante, dans le texte, ouaip Bilingue Rital, mais ça sera pour le fun.

  2. Il n’y a aucun « morceau de foetus » dans les produits de Pepsi, il faut arrêter le sketch… Une ligne de culture de cellules-souches, issue d’un embryon avorté en 1973, est mentionnée dans le brevet de la technologie de test automatisé des saveurs développée par un laboratoire sous contrat avec Pepsi, Kraft foods, etc. Labo qui nie l’utilisation de ladite culture, soit dit en passant.

  3. Si vous voulez savoir exactement quel est moins avis sur la liberté d’expression

    Arrghh ! Lire ça sur un blog de qualité… mon pauvre petit coeur!
    Liberté de paroles, Amiral, de paroles. Freedom of speech, s-p-e-e-c-h, pas e-x-p-r-e-s-s-i-o-n.
    C’est marqué dans le Premier Amendement et dans l’article 11 de la DDHC.
    La liberté d’expression c’est un truc de gauchiste.
    C’est justement parce que nos cours suprêmes ont remplacé la liberté de paroles par la liberté d’expression que nous nous retrouvons aujourd’hui dans l’obligation de subir sans protester les « expressions » les plus grossières et les plus violentes, tout en étant empêchés de discuter publiquement des questions politiques les plus importantes.
    On ne peut pas mener la guerre culturelle si on commence par employer les mots de l’ennemi. C’est lui concéder trop de terrain.
    Please…

    Sinon, je sais maintenant d’où vient votre formule : « Les lois limitant la liberté d’expression font de la police l’aile paramilitaire de Libé. » :)

  4. Vous n’êtes pas marié vous ? Monsieur l’amiral ? Ah ! Scusi ! j’avais mal lu, campagne pas compagne, ok, ok, RAZ.

  5. Le problème des banlieues vient surtout du fait que personne ne veut s’en occuper.

    La situation actuelle, à peu près la même de puis 10 ans, permet à la droite de nous faire de coup de l’insécurité tous les 5 ans et permet à la gauche d’avoir une réserve de voix.

    Les seuls qui ont intérêt à ce que l’ordre revienne ce sont les citoyens, pas les politiciens.

  6. Robert Marchenoir

    Je ne sais pas pourquoi, mais cette nouvelle me fait rigoler :

    « Un homme a été interpellé en début de soirée après être entré peu avant 19h dans une mosquée d’Arras, muni d’une batte de baseball avec laquelle il a frappé des fidèles, en tuant un et en blessant gravement un autre, a-t-on appris de sources policières. Selon une de ces sources, l’homme aurait des « antécédents psychiatriques ». »

    « C’est un « musulman pratiquant », a indiqué une source proche de l’enquête, une autre évoquant des « antécédents psychiatriques ». L’auteur présumé « est un jeune musulman qui fréquentait la mosquée et qui était connu comme quelqu’un de déséquilibré », a indiqué Abdelkader Assouedj, représentant régional de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris. « 

    Cela dit, iadéconpartou, fopagénéraliser et padamalgam.

    Chaque religion a ses extrémistes. Les cathos intégristes sont assez gratinés, eux aussi. Régulièrement, on en voit rentrer dans les églises avec une batte de base-ball, et massacrer une ou deux personnes.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/16/97001-20120316FILWWW00669-agressionmosquee-d-arras-un-mort.php

  7. Après Tintin, fallait bien qu’on s’en prenne à Dante un jour. Il y a déjà eu divers maboules pour s’attaquer à la Chanson de Roland, pour à peu près les mêmes raisons, du reste. Là où le politiquement correct à décider de fourrer ses gros doigts sales, ni le ridicule ni l’anachronisme ne l’arrêtent.

    En fait, je réalise que mon blog est punk par les temps qui courrent. C’est aberrant.

  8. Robert Marchenoir

    Les commentaires du Daily Torygraph sur Dante sont excellents — et non censurés, il faut le remarquer !

    This is why fascism isn’t such a bad idea. Under neo-Marxism, the enemy attempts to ban the culture of the host nation as in this case, under fascism the likes of Gherush 92 instead would be banned and its leaders publically humiliated or worse.

  9. Robert Marchenoir

    A cask by losing centre-piece or cant
    Was never shattered so, as I saw one
    Rent from the chin to where one breaketh wind.

    Between his legs were hanging down his entrails;
    His heart was visible, and the dismal sack
    That maketh excrement of what is eaten.

    While I was all absorbed in seeing him,
    He looked at me, and opened with his hands
    His bosom, saying: « See now how I rend me;

    How mutilated, see, is Mahomet;
    In front of me doth Ali weeping go,
    Cleft in the face from forelock unto chin; »

    Dante’s Inferno, Canto 28

    And it’s even more awesome in the original Italian! Cheers!

  10. Robert Marchenoir

    Yes, it’s just another excuse for worthless, talentless, socialist bureaucrats to suck whitey’s teat while preening themselves on their imaginary, self-created sainthood.

    Too bad for them that we’re broke.

    We can’t afford you anymore Gherush92, so go to Beijing and lobby to suck the Chinese’s teat, as they are the ones with all the money these days. Maybe you could start by demanding that they ban the complete works of Confucius–I am sure there are plenty of « offensive things » therein to keep you and your petty, low-IQ staff occupied with the pretty, shiny, meaningless words and papers that you and they seem to love so much.

    I’d be amused to see how the Chinese react.

  11. Robert Marchenoir

    This mind-numbingly stupid cow needs to be exported to the « vibrant » nation of her choice, where she wouldn’t be subjected to the horrors of living in a Western world that reveres Dante.

    I hear that Mogadishu is lovely this time of year, Ms. Sereni. How about you pack your bags now? We’ll pay for the one-way plane ticket, and we’ll even throw in a box lunch for the trip, we are such champs.

    For the future Ms. Serenis, I recommend we bring back the fine old medieval custom of banning troublesome people from the realm.

    That way, all the anti-white, anti-Western, anti-Christian people who enjoy sucking on the West’s teat while simultaneously trying to destroy our civilization, could be sent to the « vibrant » Third World capital of their choice.

    A win-win solution for everybody. They can enjoy non-Western « vibrancy »all they like, and we can be rid of them and their retarded, ridiculous, destructive behavior. Finally.

    Alternatively, we could just tell this stupid cnut to eat sh**e and die, and then cut off all her evil white Western Christian funding.

  12. Robert Marchenoir

    Je vois mal le Figaro laisser passer des commentaires traitant la cheffe d’une assoce anti-raciste de connasse, de grosse vache abrutie, et lui conseillant d’aller manger d’la marde pis d’aller se pendre.

    Chépas. Une intuition, comme ça.

  13. Test.

  14. Robert Marchenoir

    Nouvel Obs, 05 mars 2012

    « Polisse », « Omar m’a tuer », « Présumé coupable » : la troisième édition du festival du film de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), [ah oui, déjà la troisième, hein…] qui s’est ouverte lundi, va donner l’occasion aux détenus de débattre du système judiciaire. [Comme si leur avis sur la question avait le moindre intérêt.]

    La prison verra ainsi défiler entre autres… l’avocat Jacques Vergès. [Un avocat communiste pour remettre les délinquants dans le droit chemin : bien vu.]

    Le jury, composé de sept détenus (qui ont bénéficié d’une formation à la critique de cinéma avant le festival, etc). [Bonne idée pour la réinsertion : on recrute beaucoup de critiques de cinéma en ce moment, surtout sortant de prison.]

  15. On parlait avec Memento Mouloud d’une troupe anglaise qui veut modifier le Marchand de Venise à coups de burin, car ils estimaient la pièce de William Too British trop antisémite.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s