Archives quotidiennes : 19 mars 2012

De tueries en massacres, les mots me manquent

– Des militaires d’origines maghrébine et antillaise et 3 enfants et un adulte juif exécutés. C’est un drame et tout ce qu’on veut. Seulement pour le moment on ne sait pas si ce sont les actes d’un ABB ou d’un Khaled Kelkal. Les œillères mentales dedroites ou degauches qui rendent les gens persuadés que c’est forcément l’un ou l’autre me donnent envie de leur enlever leur godasses pour gerber dedans puis de les forcer à les remettre à coups de tabouret dans la bouche. Dans tous les cas cet assassin n’est qu’une saloperie purulente.

– A ce sujet, d’une part la promptitude à laquelle la section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’affaire me laisse penser qu’il y a dû y avoir une revendication, d’autre part, le fait de lancer des milliers de flics aux basques du tueur me semble être assez dangereux. Si le type n’est pas seul, ça pourrait ressembler à une diversion classique en vue de libérer le terrain pour autre chose.

– Bien entendu les antiracistes officiels sont déjà montés sur leurs shetlands d’un même élan risible. C’est du pur réflexe pavlovien mais nous n’avons pas eu le plaisir de créer ce réflexe conditionnel en eux à coups de chocs électriques dans les roustons.

– Charles "il faut terroriser les terroristes" Pasqua me manque beaucoup là tout de suite.

– Sinon, un turc-autrichien ou l’inverse, je ne sais pas à quel point soutenu par sa communauté, nous prévient : ils arrivent… Je ne suis pas tout à fait certain que nous soyons en mesure de les recevoir décemment, un peu comme la maîtresse de maison encore en peignoir quand des gens même pas invités forcent sa porte pour dîner chez elle.

– Pas tellement le cœur à être rigolo aujourd’hui, l’un des inconvénients du décalage horaire est que parfois on prend les mauvaises nouvelles en plein dans la tronche au levé. Je reste persuadé qu’une guerre civile mondiale arrive et quand je vois ceux qui seront appelés à nous mener, je ne peux que broyer du noir (haha… bof).