Archives quotidiennes : 21 mars 2012

Bagatelles pour 3 massacres

– Je comprends le soulagement de certains maintenant que l’on sait que le tueur de Toulouse n’est pas un Anders Behring Breivik local. On en aurait repris pour au moins 20 ans de Soppo, Désir et autres Dray s’imposant comme des évêques modernes et pontifiant et pourchassant les hérétiques au dogme avec le financement de l’état, donc de nous. Cependant, il me semble assez répugnant d’en profiter pour faire une petite danse de la victoire en chantant « c’est pas nous c’est les bronzés » sur des tombes dont la terre n’est même pas encore tassée. Sept personnes sont mortes si mon compte est bon, donc ce n’est pas le moment d’avoir la même indécence qu’une petite fille montrant sa culotte à tous les gens qui passent parce qu’elle est drôlement contente que son papa lui ait dit qu’elle était la plus jolie.

– Globalement, même si j’ai eu la bonne intuition depuis le début (je peux le prouver), je ne vois pas de quoi pavoiser. Nous entrons dans une période qui va nous secouer autant qu’une actrice porno naine accrochée à la meilleure extrémité de Rocco Siffredi. Il ne faut pas paniquer et ne pas se réjouir non plus.

– Depuis le début de cette histoire, des gens de droite et des gens de gauche cherchent à tous prix à expliquer ce terrorisme par les discours de certains (trop méchants), les attitudes des autres (trop laxistes) et ainsi de suite. C’est parfaitement ignoble. Cela revient à dire en substance que la fille qui se fait violer est fautive parce qu’elle portait une mini-jupe. La cause du terrorisme est les terroristes, un point c’est tout. Il faut les annihiler, pas nous culpabiliser. On ne change pas la nature des méchants.

– Il est assez intéressant de noter que ceux qui pointaient du doigt l’esstrême-drouate du diab’ sans se poser la moindre question, ont maintenant beaucoup plus de mal à additionner 2 et 2…

– A propos d’amalgamer de manière sournoise et odieuse, je tiens à dire ici que je veux bien que l’islam et l’islamisme ne soient pas liées à la hanche comme des siamois qu’on aurait montré chez Barnum en des temps moins civilisés, mais ceux qu’il faut convaincre de ça sont les terroristes, pas moi.