Rowan Williams et le terrorisme islamiste

L’archevêque de Cantorbéry, qui se décrit lui-même comme un de ces gauchistes barbus contre lesquels mon père me mettait en garde dans ma jeunesse, démissionne de son poste à la fin de l’année.

Voilà une excellente nouvelle dans l’absolu. Ce type est un
mètre-hongre de notre suicide collectif. C’est avec des gens comme lui que l’Eglise d’Angleterre qui était contre la sodomie et pour la chasse au renard est devenue pour la sodomie et contre la chasse au renard comme disait l’Earl of Onslow.

Son relativisme moral ne connait aucune limite. Non seulement Rowan Williams a toujours refusé de reconnaitre les vertus de son pays et de sa propre religion, mais en plus il demandait l’application de la sharia en Angleterre, application qu’il considérait de toutes façons comme inéluctable. Ses 9 années à la tête effective de l’Eglise d’Angleterre ne sont qu’une longue suite de prises de positions démontrant une profonde détestation de soi et une envie de
mourir-ensemble tout en pensant que tout peut se régler par une joyeuse partie de cerf-volant si on fait suffisamment bien semblant de ne pas voir que les bisounours sont en fait d’affreux gremlins rabiques en train de nous dévorer les entrailles.

Espérons que son remplaçant sera moins minable et souhaitons à Rowan Williams… je ne trouve rien qui ne soit pas une pure insulte, donc je vais m’abstenir par respect pour sa fonction.

Ce qui nous amène à la situation actuelle en France. Quelques heure à peine après l’élimination d’un terroriste islamiste, tous nos politiciens cherchent à planter le clou rouillé et tétanique de la queue de l’âne dans l’œil de leurs opposants. Alors que la Nation a été agressée par la manifestation d’une culture totalement allogène, nous voulons à tous prix en trouver la cause en nous-mêmes parce que, comme Rowan Williams, non seulement nous n’avons plus confiance en nous, mais en plus nous sommes sur la pente fatale qui mène à la haine de ce que nous sommes.

Alors je le répète et vous invite à en faire de même : le terrorisme islamiste n’est la faute ni d’une société qui met de côté les jeunes, ni d’une société qui les choie trop, ni de lois trop répressives, ni de lois pas assez répressives, ni de l’UMP, ni du PS, ni du FN, ni du FDG, ni de poèmes de Brasillach, ni de paroles d’excuses. Les attentats islamistes sont la faute de gens qui veulent soit nous asservir, soit nous tuer. Ils sont extérieurs à nous et nous devons nous armer mentalement et spirituellement pour lutter contre eux.

Nous devons redécouvrir, et surtout faire redécouvrir aux autres, notre richesse et nos vertus pour avoir envie de nous défendre ou simplement accepter l’annihilation.

Le choix est simple et tout le reste revient à faire une french manucure aux ongles d’un pied atteint du stade terminale de la gangrène gazeuse.

Publicités

30 réponses à “Rowan Williams et le terrorisme islamiste

  1. Pris à peut près tel quel sur un site consacré à la défense ..

    « … au moment où la France s’abîme dans la période qui est la plus catastrophique de son histoire, – bien plus qu’au temps de Jeanne, bien plus que lors de la collaboration, dont elle prend le relais en se magnifiant d’être tombée si bas, – les hérauts de cette bassesse étant évidemment de confortables dénonciateurs de la collaboration, qui n’ont jamais mis leur vie en jeu pour se défaire de cette tare immonde du goût de la trahison de soi-même, et même la perpétuant en pire deux tiers de siècle plus tard… (Nous attendrons le résultat des présidentielles pour voir comment évolue cet intéressant phénomène.) »

  2. René de Sévérac

    Accord complet. Benoit XVI a eu raison de créer ub ordinariat où tous les anglicans qui n’ont pas définitivement perdu la foi, peuvent s’engouffrer.
    Au fait, une brève du Figaro ‘(14:26)
    Luc Chatel, a demandé au recteur de Rouen de suspendre une professeur qui a demandé à ses élèves, ce matin, de faire une minute de silence en hommage à… Mohamed Merah.

  3. Je ne l’imaginais pas comme ça… l’archevêque.

  4. René de Sévérac

    @ NeverMore
    « Nous attendrons le résultat des présidentielles ».
    N’attendez rien sinon la déception sera grande.

  5. @ René de Sévérac
    Je ne fais que citer, je ne crois pas tout ce que je lis.
    En fait je n’atttends rien, et je suis sûr d’avoir moins.

  6. C’est effectivement jouissif d’envoyer chier joyeusement un musulman ou un bisounours, ce qu’on ne peut effectivement faire cela que si on est armé, que ce soit moralement, spirituellement…et de carrure.

  7. Musulman modéré … Moi j’en connais un, et il a été modéré hier, de façon tout à fait appropriée.

  8. Cher Amiral, il faut être chrétien et simplement souhaiter qu’il se convertisse.
    Le plus pénible dans l’actualité est que nous avons une nouvelle fois droit à une ribambelle d’athées, d’agnostiques, de chrétiens hésitants, de croyants mous et d’incultes journalistes qui prétendent apprendre à des Salafistes et consors ce qu’est l’Islam. C’est le comble de la jobardise et c’est profondément agaçant.

    • René de Sévérac

      Alors, Naïf, voilà une réflexion vraiment sensée.
      A part les athées (qui eux ont des certitudes), nous sommes hommes de peu de foi.
      Chapeau bas à Mohamed Merah qui a su aller au fond de ses convictions; ainsi que Lorraine Collin qui a eu le courage de présenter le tueur de Toulouse comme « la victime d’une enfance malheureuse » et imposer à sa classe du lycée Flaubert de Rouen une minute de silence pour ce héros.

  9. René je n’ai ni écrit ni pensé « les chrétiens sont hésitants » mais que « certains chrétiens sont hésitants. »

    Le reste du propos a juste pour but de dire que les Salafistes et autres (y compris la Lorraine), on se moque de savoir si ce de bons musulmans ou des gentils communistes. L’important c’est qu’ils sont en France et donc qu’ils se plient à nos lois sans discuter et que s’il ne sont pas contents ils peuvent aller voir comment cela se passe à Ryad ou à Caracas, lieux où ils pourront faire la bombe ou silence à leur gré, et sans billet retour.
    J’espère que c’est plus clair comme cela.

  10. D’une manière générale, je ne comprends pas bien pourquoi des types qui ne sont ni théologiens ni croyants se permettent d’expliquer ce qu’enseigne telle ou telle religion. Les dogmes d’une religion, ça se définit en interne. Je ne vois pas quelle est la légitimité de Méchancon pour venir nous dire si Momo était ou non un bon musulman. Seule la communauté musulmane peut le dire, et jusqu’ici c’est mitigé.

  11. Et vlatipas que l’Amiral a activé la modération des commentaires. Décidément la liberté d’expression se réduit de jour en jour.

  12. Robert Marchenoir

    Hahaha, donc on peut laisser un premier commentaire facho pour endormir l’adversaire, et puis tartiner des kilomètres de réflexions gauchistes ? Je note…

  13. Ah, d’accord. C’est que je suis un habitué du lieu, mais c’est un pseudo neuf.

  14. C’est qui ? C’est qui ? Un nom ! Un nom !

  15. Bof, quelqu’un de discret, qui se baladait en touriste et ne parlait même pas de politique sur son blog. Mais là j’en peux plus. J’en ouvre un autre à des fins purement cathartiques, parce que sinon je crois que je pourrais mordre un gauchiste.

  16. Robert Marchenoir

    Ah mais ne vous gênez pas.

  17. Et puis c’est contre ma religion. Je ne me nourris que de cochonnailles et de pinard.

  18. On a dit mordre, pas manger. Et même si vous emportez un morceau vous pouvez toujours recracher.
    De nos jours, faut se mithridatiser. Alors n’hésitez pas. En général le gauchiste est mou et filandreux, vous ne risquez pas de vous casser les dents.

    El Desdichado, tiens, tiens…

  19. Il doit être ténébreux, veuf, inconsolé…

  20. Type Caucasien, yeux bleu, …

  21. s*, tatouage sur le visage.

    (seulement pour rattraper le s du bleu supra)

  22. N’empêche monsieur l’amiral (et néanmoins admirable) que ce sont les Anglais ET les Allemands qui sortiront le Frankistan de sa merde.
    Pourquoi ?
    Parce que les premiers sont océaniques, les deuxièmes continentaux et les derniers, fluviaux. Tout cela se tient aussi bien que le renard sodomisant notre archevêque de mes deux.
    Et j’emmerde tous ceux qui n’auront pas bu un truc plus vieux qu’eux.
    Mes hommages à l’amirale.
    Rompez.

  23. bonjour,
    vous arrivez à vous connecter sur fdesouche aujourd’hui ?

  24. Mordre un gauchiste c’est comme tenter de polir le calisson d’une pute en fin de semaine : on ne sait jamais sur quoi on va tomber…

  25. Nous sommes tous des Trayvon Martin, et des M. M.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s