Archives quotidiennes : 25 mars 2012

Les musulmans français craignent des répercussions violentes après les attentats de demain

Après les attentats islamistes de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban, nous assistons à la petite danse kabuki classique selon laquelle les musulmans n’y sont pour rien et qu’ils craignent pour leur sécurité alors que ce n’est même pas juste puisque, de nouveau, ils n’y sont pour rien.

Nous y avons eu droit après les attentats islamistes à Paris en 95, et après les attentats islamistes du 11 septembre, et après les attentats islamistes de Londres, et après les attentats islamistes de Madrid, et après les attentats islamistes liées aux caricatures danoises, et après les attentats islamistes de Bombay, et après les attentats islamistes parce qu’un coran a été mal regardé par un infidèle et ainsi de suite. Commencez-vous à voir une tendance se dessiner?

Pourtant, jamais, ou à peu près, des musulmans n’ont été lynchés après tous ses attentats islamistes. Par conséquent, cette crainte n’est pas liée à une quelconque réalité. Ces déclarations d’inquiétudes  sont en fait des menaces aussi peu voilée que des mauvaises musulmanes. Ils nous disent en substance que si vous osez lier des meurtres commis aux cris de allah akbar et l’islam, vous êtes encore plus des salauds que prévu et on devra se défendre.

Seuls les musulmans peuvent se purger de leur tarés. C’est leur boulot, pas le nôtre, et ils ne semblent déployer une énergie considérable dans ce sens. A nous d’en tirer toutes les conséquences.

Palourdes, moules, crabes, leur cochon sherry et ses toasts

Voilà une recette qui montre bien que certaines alliances, bien que surprenantes, peuvent très bien marcher. Ce sera ma contribution au vivrensemb’. Alors oui, ce ne sont pas des associations totalement incroyables, mais je fais ce que je peux… Et puis le sherry lie bien l’ensemble. Très important l’alcool pour le vivrensemb’… Je ne sais pas si on peut en tirer des conclusions sur les cochons qui ne veulent pas boire un coup de blanc bien frais, mais par principe on devrait quand même se méfier.

Donc pour 2 personnes il vous faut :

50gr de pancetta, coupée en lardons
2 gousses d’ail coupées très finement et une entière et pelée
3 cuillères d’huile d’olive
100 gr de palourdes
100 gr de moules
150gr de chair de crabe
200 gr de Xérès (ou sherry donc) bien sec
4 toasts de baguette

1. Goûter le Xérès

2. Laver bien les palourdes dans une passoire pendant 5 minutes sous le robinet ouvert. Balancer celles qui sont encore ouvertes. Faire pareil avec les moules.

3. Faire chauffer une grande poêle avec un couvercle et y mettre la pancetta et les 2 gousses d’ail coupées dans une cuillère d’huile d’olive. Attention à ne pas bruler l’ail ce qui bousillerait gravement le plat.

4. Ajouter les moules, palourdes et chair de crabes dans la poêle, vérifier que vous avez bien gouté le xérès, puis verser ce qu’il en reste et couvrir. Laisser cuire quelques minutes jusqu’à ce que les coquillages commencent à s’ouvrir, puis retirer le couvercle et faire cuire un peu plus longtemps pour que le jus réduise un peu.

5. Faire chauffer le grill du four et griller les toasts. Les frotter avec la gousse d’ail entière et les imbiber d’huile d’olive.

6. Servir le tout dans un grand plat creux avec les toasts plantés à l’intérieur pour qu’ils absorbent tous ces merveilleux jus.

Et voilà!