Archives quotidiennes : 2 avril 2012

Brèves brèves de retour

– Donc me voici arrivé à bon port. C’est très plaisant, mais il faut dire que je n’ai pas encore ouvert les journaux…

– Récemment toute une tripotée de gens est arrivée ici en faisant une recherche avec les termes suivants : « Justin Bieber sado-maso ». Alors moi je veux bien, mais vu les miaulements qu’il nous inflige, il me semble très claire que ce type est bien plus sado que maso.

– Suis-je le seul à n’avoir strictement rien à foutre de ce qui semble se passer au Mali ? Je ne m’en tamponne même pas le coquillard avec une queue de cerise tellement ça n’éveille pas le moindre intérêt chez moi. En fait, je crois que pour mesurer le degré de ranafout’ que ça me fait atteindre, il faudrait utiliser le grand collisionneur de hadrons ou un truc comme ça.

– Au sujet de l’Afrique et des gentils pitits niafricains qui meurent de faim et de soif dans l’indifférence générale, leurs malheurs viennent de passer au cran (hahahaha) supérieur vu qu’une horde d’artistes mongolisant a décidé de se regrouper en une espèce de collectif « Paris-Africa » ou quelque chose comme ça pour hululer à la mort que les africains voudraient un peu d’eau pour faire des ricochets ou l’équivalent en idiotie. Quand finiront-ils par comprendre que les africains ont plus besoin de mettre en place des gouvernements qui ne soient pas constitués d’affameurs et
d’assoiffeurs professionnels que de blanche culpabilité ?

– On m’annonce à l’instant qu’Eva Joly se serait cogné la tête. Les gens viennent seulement de s’en rendre compte ?

– Plus ça va, et plus je me dis que la morale privée à un impact sur la taille de l’état. Cela méritera sans doute un billet un peu plus long un de ces jours… Mais pas là.

– Je viens de commencer « de l’urgence d’être réactionnaire » de Rioufol. Pour le moment… meh…