Archives quotidiennes : 8 avril 2012

Agneau de Pâques des chrétiens d’Inde et un bonus

Comme c’est Pâques, je vais exceptionnellement proposer une recette sans morceaux de cochon dedans. On va faire de l’agneau tel que je l’ai mangé dans un restaurant à Bombay au cours de mes pérégrinations. Oui mon titre est un mensonge, je ne sais pas du tout si les chrétiens d’Inde mangent ça pour Pâques.

Je vous rassure, je n’ai pas viré multicul, seulement je pense sincèrement que si on ne devait garder qu’une seule chose de l’Inde, ou plus précisément que la seule chose à garder de l’Inde, est cette recette… Et peut-être le Bhagavad Gita, mais comme je n’ai pas encore réussi à mettre la main dessus, je ne suis pas sûr à 100%.

Pour 6 personnes normales il vous faudra :

1 épaule d’agneau d’environ 1,2 kg. Mais de l’agneau hein, ne vous faites pas refiler un vieux mouton qui pue la laine.
2 cuillerées à soupe de beurre clarifié (ou d’huile de tournesol)
1 oignon
2 gousse d’ail
1 morceau de gingembre de 4 cm
2 tomates
2 cuillerées à café de garam masala
2 cuillerées à café de coriandre en poudre
Sel

Pelez et coupez l’oignon en gros dés. Lavez et coupez la tomate en gros dés aussi. Pelez, levez et coupez le gingembre en très fins bâtonnets. Pelez les gousses d’ail, coupez-les en deux.
Préchauffez le four à thermostat 3 (90°).
Dans une cocotte en fonte, faites chauffer le beurre clarifié à feu vif. Faites-y revenir l’épaule d’agneau salée de tous les côtés pendant 5 minutes. Réservez l’épaule d’agneau sur une assiette. Dans la même cocotte, faites revenir les oignons pendant 2 minutes, ajoutez le gingembre, l’ail, la tomate et toutes les épices. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes. Ajoutez l’agneau.
Couvrez et faites cuire au four thermostat 3 pendant 3 heures 30.

Après ça se mange avec les doigts et c’est vraiment tout à fait excellent. Bien entendu c’est à accompagner d’un pinard qui roule un peu des épaules pour ne pas se faire oublier.

Et voilà !

Mais en fait, ce temps de cuisson me rappelle une autre chose qu’on peut servir en même temps ou en apéro : De la couenne de porc grillée ! En fait en même temps ce sera parfait vu que d’un côté vous aurez le moelleux fondant de l’agneau et de l’autre le croustillant craquant du porc.

Pour ça, il vous faudra de la belle couenne et du sel.  Faites chauffer le four à 180 ou un tout petit peu moins. Salez la couenne, placez la sur une plaque de four, laissez cuire jusqu’à ce que ce soit bien croustillant, soit environ 3 heures.

Et revoilà !