Après l’Amérique et je suis une légende

Voilà un certain temps que je n’ai pas parlé bouquins, donc je vais y remédier tout de suite avec mes 2 dernières lectures.

Tout d’abord « après l’Amérique, préparez-vous à l’Armageddon » de Mark Steyn. La thèse de cet essai catastrophiste est que nous sommes, comme on le dit en termes techniques enseignés dans les plus grandes universités, niqués. En gros, quel que soit votre avis sur les Etats-Unis, il faut bien reconnaître que les ricains dominent le monde et par conséquent font en sorte que les voies maritimes restent ouvertes pour le bon fonctionnement du commerce qu’ils soutiennent en consommant comme si demain n’arrivera pas, qu’une paix relative existe etc. etc., or ce pays est en train de s’effondrer et ceux qui veulent prendre sa place nous sont soit indifférents, soit franchement hostiles. Alors bon, Steyn joue peut-être un peu trop sur le côté « on va tous mourir », mais il faut admettre que c’est très drôle, très bien documenté et donc très plaisant à lire. Je le recommande. Vous y apprendrez entre autre qu’en Angleterre, 57% des pakistanais se marient avec des cousins au premier degré, ce qui démontre que d’une, ils ne s’assimilent pas plus que des chats dans un élevage d’airedales, et que de deux, ils coutent cher à la société anglaise dans son ensemble puisque les fruits endommagés de leurs amours consanguins ont un poids financier très important. Ben oui, les petits débiles coûtent cher à entretenir.

Ensuite, « je suis une légende » de Richard Matheson. On reste dans l’apocalyptique, mais ce coup-ci au travers d’un roman court ou d’une nouvelle longue, je ne suis pas sûr. Ca n’a rien à voir avec le film dedans lequel il y avait des gros morceaux de Will Smith. C’est vraiment très très bien, le film n’était pas mal non plus remarquez, mais leur seul point commun est le titre. En gros, un type est le dernier humain sur terre et il bousille des vampires dans la journée, puis se barricade chez lui la nuit en écoutant de la musique classique à fond pour ne pas entendre leurs hurlements lugubres. Ca vous a un petit parfum de ce que vivent de nombreux réacs qui ont l’impression de batailler seuls contre le reste d’un monde en train d’évoluer vers quelque chose auquel ils refusent de se soumettre. Je le recommande !

Sinon, n’oubliez pas, ce soir on commente le débat entre pire et moins pire dans un billet spécialement dédié que je mettrai en ligne dans l’après-midi pour que vous puissiez vous échauffer, faire vos pronostics et ainsi de suite.

Publicités

7 réponses à “Après l’Amérique et je suis une légende

  1. Quelle idée d’aller regarder ce débat… Moi, ce soir, je m’enferme dans ma chambre en écoutant du rock progressif à fond pour ne pas entendre ces hurlements lugubres…

  2. Je recommande également le livre de Matheson (ainsi que la plupart de ses nouvelles, du reste).

  3. Fik, on a les divertissements qu’on peut…
    Didier, et ben moi je suis plutôt un peu déçu par la lectures des nouvelles qui suivent « je suis une légende » dans le livre que je me suis procuré… Elles doivent sans doute morfler de la comparaison immédiate.

  4. En effet, la présentation de votre article introductif au massacre est plus claire sur le fait que vous n’attendez rien de ce débat. J’avoue que j’avais eu un doute.

    Mea culpa.

    Pour me punir, ce soir je fais du sport. Bien fait pour moi.

  5. Dans le genre, il y avait déjà « le Survivant », avec Charlton Heston.
    Horrible !
    Le film, pas Charlton. Et ça finit mal, en plus, si mes souvenirs de ce traumatisme sont bons.

  6. Pingback: Citation du jeudi 3/05 « PAGAN PANDEMIA & PANTHEONS LIMITROPHES

  7. Sur la puissance des US essaie The limits of power ou The Washington rules d’Andrew Bacevich. Un point de vue isolationniste et conservateur.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s