De la supériorité prouvée scientifiquement de la famille traditionnelle

Voilà des années qu’on nous serine sur tous les tons que le fait d’être élevé par des parents de même sexe, bien que dans ce cas le concept de « parents » soit bien entendu à prendre avec des pincettes et une tenue antiradiations, n’a aucun impact sur les enfants et pourrait en fait se révéler positif. Toutes remises en cause, toutes nuances et même tous haussements de sourcils interrogatifs en réaction à ce qui nous était imposée comme une vérité absolue vouaient le fautif à la menace de camp de rééducation par empapaoutage sans désir ni amour, ni lubrifiant.

Et bien une étude vient de démontrer qu’en fait non. 69% des personnes élevées dans des foyers « homoparentaux » comme on dit faute de terme moins offensant pour les yeux et les oreilles, ont de moins hauts revenus, une moins bonne santé mentale et physique et de moins bonnes relations sentimentales que les gens issus de foyers normaux, mais pas comme celui du président des bisous non plus…

Donc la propagande homo est une fois de plus démontrée comme étant un vaste bourrage de mou digne des chars les plus hot de la gay pride de Téhéran.

Mais en fait, ce résultat n’est qu’un détail de cette étude. Ce qu’elle démontre vraiment, c’est que ce qui est bon et sain pour les enfants c’est de vivre dans des foyers équilibrés où on ne divorce pas pour un oui ou pour un non, où il y a un papa et une maman qui sont là et qui ne changent pas toutes les 3 minutes, bref où il y a de la stabilité.

La seule conclusion logique de cette étude est que quoiqu’on pense du modèle familial traditionnel et bourgeois, c’est celui qui marche le mieux et qui par conséquent devrait être protégé par les pouvoirs publics et non pas dépecé comme un chat qu’on veut faire passer pour un lapin si on veut réellement offrir les meilleurs chances à nos enfants.

Publicités

20 réponses à “De la supériorité prouvée scientifiquement de la famille traditionnelle

  1. Les chars les plus hot de la gay pride de Téhéran sont effectivement des chars, mais en tenu de camouflage avec canon chargé et grenades anti-émeutes prêtent à être lancées…

  2. Je me permets, modestement, de proposer les appellations suivantes : familles pédoparentales ou gouinoparentales. Au moins, on saura de quoi c’est-y qu’on cause.

    (Notre table est réservée pour midi et demie…)

  3. J’ai lu l’article sur le devenir des enfants de mères lesbiennes, intéressant Amiral. Mais j’ajouterai bien une variation à votre conclusion. Cet article enfonce les portes ouvertes parce qu’il démontre que les enfants sont affectés dans leur devenir par les séparations, divorces, disputes récurrentes, recompositions et l’inévitable éloignement des pères qui en résulte. Ce que cet article démontre c’est ce que les juifs savent depuis que le premier exilé a étudié la Torah, le père est celui qui transmet la Loi, vous l’enlevez, il n’y a plus de guide

  4. Incroyable le mal qu’il faut se donner aujourd’hui pour prouver ce que devrait savoir tout adulte intelligent, pas vrai?
    Et dire que nous rigolons des théologiens qui disputaient du sexe des anges…

  5. Robert Marchenoir

    Exactement. Ce qui troue le cul, c’est qu’il soit requis désormais de prouver « scientifiquement » que la famille c’est mieux que pas de famille, que l’ordre c’est mieux que le désordre, que le respect des règles c’est mieux que la criminalité, etc.

  6. Encore une démonsration partisane,je n’ai pas lu la torah'( c’est grave?)toujours est il que je confirme qu’un papa et une maman valent mieux que toutes les soeurs thérésa du monde.

  7. Skandal, vous êtes très doué pour l’homo-érotisme.
    Didier, pas mal… Sinon j’aime bien aussi invertoparentale. A demain.
    Memento, fort bien vu, bravo! Je n’y avais pas pensé en fait. Et pour répondre à un autre de vos commentaires j’ai lu « la grève » il y a bien longtemps déjà après qu’un mien ami des Statsunis me l’eût offert avec comme dédicace « tous les tarés de droite se doivent d’avoir ça dans leur bibliothèque ».
    Aristide, Robert et trepel, ben oui il faut tout reprouver maintenant…

  8. Désolé, pas trouvé plus branché.

  9. si les enfants de couples pédoparentaux , comme on dit, ont des revenus dans l’avenir inférieurs à ceux des couples tristement et républicainements normaux, la loi , celle dont la force est injuste, la loi donc se doit de réparer cette injustice

    pas vrai ?

    proposons donc que la loi veille à rétribuer correctement les 69%d’enfants issus de couples pédoparentaux qui sont moins fortunés que ceux des autres

    avec quel fric ?

    question conne ….avec le tien , brave tribuable…..

  10. Et on va nous prouver « scientifiquement » qu’il vaut mieux être riche et en bonne santé plutôt que pauvre et malade.

  11. Bonsoir Monsieur Woland,
    Je tique un peu sur votre article, les enfants de l’élite française du XVe jusqu’au début du XXe étant tous confiés, même les filles, à des nourrices, des bonnes, des valets, des dindonnières.
    Vous êtes donc un indécrottable soixante-huitard.

    Que Mme de Genlis fasse encore des émules sur le net, c’est la Maison d’Orléans qui triomphe !
    Votre serviteur.

  12. « mais pas comme celui du président des bisous non plus… »
    Amiral Woland

    « Je demande le respect par rapport à une mère de famille dont les enfants entendent ce qui se dit »
    Ségolène Royal

    Ben oui quoi !

  13. Les pauvres, ils sont si petits !

  14. “tous les tarés de droite se doivent d’avoir ça dans leur bibliothèque”. Très bon

  15. Tout ce qui est bon pour nous doit être proscrit. C’est l’esprit de 68 qui
    continue à souffler sur le pays et qui finira bien par foutre en l’air
    complètement l’ensemble de notre civilisation.
    Le mariage des pédérastes n’est qu’une goutte de plus dans un
    océan de poison.

  16. Robert Marchenoir

    Maintenant, dans l’Indiana, vous avez le droit de tirer sur les flics s’ils rentrent illégalement chez vous :

    http://www.bloomberg.com/news/2012-06-05/nra-backed-law-spells-out-when-indianans-may-open-fire-on-police.html

  17. “Je demande le respect par rapport à une mère de famille dont les enfants entendent ce qui se dit”

    Bin oui, quoi !
    La vie de leurs parents montre bien tout le respect qu’ils leur ont apporté !
    Surtout leur père. Mais bon, leur mère a dû être aussi pas mal absente.

  18. @Carine :
    Sur le respect du père, de la mère, du bien, du mal, des enfants, de ce qu’ils vivent, des rapports qu’ils entretiennent, vous connaissez certainement cette vidéo ? Moi, je ne m’en lasse pas.

  19. Heureusement que les homos sont là pour pousser les hétéros à se reposer des questions sur la famille.

    Le divorce a fait beaucoup de tort à l’enfant, mais comme il arrange les parents, on aurait été long à en reparler.

  20. “Je demande le respect par rapport à une mère de famille dont les enfants entendent ce qui se dit”

    Je suis le seul à trouver que c’est terriblement mal dit ?

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s