Ouin Ouin Ouin le PS a gagné

Bon le PS a les pleins pouvoirs et vous vous sentez un peu abattu. C’est normal. Pour vous remonter le moral, voici une traduction au débotté d’un petit discours d’un de mes personnages de fiction favoris le très fameux Malcolm Tucker de la série télévisée « the thick of it » :

« Je sais bien ce que les gens vous disent. Ils vous disent : « on vous déteste. Je te déteste toi. Je te déteste toi. Je te déteste toi. Tout le monde vous déteste tous ». Putain de et alors? Certaines personnes, aiment tout simplement détester putain. Certaines personnes, putain elles se promèneraient dans le putain de Jardin d’Eden en putain de pignant à cause de la putain de mauvaise réception de leur téléphone portable ! Ce sont le genre d’enculés qui ont regardé Mandela, putain de Nelson Mandela, marcher vers la liberté… et ont dit « est-ce que Diagnostique : Meurtre ne passe pas sur une autre chaine ? » Alors on les oublie putain. JB, Cal Richards, et leur horde de putain de robots, on peut les voir grimper la colline. Et tout ce que vous avez à faire maintenant est de vous baisser, ramasser n’importe quelle putain d’arme, ET BATTRE L’ENCULERIE JUSQU’A CE QU’ELLE SORTE D’EUX ! ON SORT D’ICI ET ON VA LES TUER ! METTONS LE FEU AUX LARMES ! ALLEZ!

La version originale ci-dessous (si vous avez une meilleure traduction n’hésitez pas, je viens de torcher ça le plus vite possible) :

Malcolm Tucker: I know what people say to you right. They say: « We hate you. I hate you. I hate you. I hate you. Everybody hates you. » So fucking what? Some people, they just fucking love to hate. Some people, they’d fucking walk around the fucking Garden of Eden, fucking moaning about the lack of fucking mobile reception! These are the kind of fucks who watched Mandela, fucking Nelson Mandela, walk to freedom…and said « is Diagnosis: Murder not on the other side? » So we fucking forget about them. JB, Cal Richards, and their hordes of fucking robots – they’re coming over the hill. And all you have to do now is bend down, pick up any fucking weapon – AND TWAT THE FUCKERY OUT OF THEM! LET’S GET OUT THERE, AND LET’S FUCKING KILL THEM! LET’S SET FIRE TO TEARS! LET’S GO!

Alors bien sûr, il faut remplacer Nelson Mandela par un non terroriste, « Diagnostique : meurtre » par une série française, JB et Cal Richards par Hollande et Ayrault, mais à part ça je trouve que ça remonte bien le moral.

Et puis il y a ça aussi qui est bien :

Al Swearengen :

« La douleur ou les dégâts ne sont pas la fin du monde. Ni le désespoir, ni des putains de raclées. Le monde fini quand on est mort. Dans l’entre-temps, il y a plus de punitions qui t’attendent. Supporte les comme un homme… Et rends en.

La version originale ci-dessous aussi:

Al Swearengen: Pain or damage don’t end the world. Or despair or fucking beatings. The world ends when you’re dead. Until then, you got more punishment in store. Stand it like a man… and give some back.

Alors on arrête de faire les fillettes, et on relève la tête. La victoire ne sera de toutes façons pas pour nous, mais nous devons préparer le terrain pour ceux qui nous suivront.

19 réponses à “Ouin Ouin Ouin le PS a gagné

  1. Quelle victoire? Celle de ceux qui remplaceront les tout nouveaux élus? Ce sera leur victoire, pas la nôtre. L’énergie dépensée par les militants pour choisir des maîtres qui les oublient une fois l’élection passée m’étonnera toujours.

    • Non Pangloss, je ne parle pas de ceux qui remplaceront nos nouveaux élus, je ne milite pour aucun parti. Je parle de nos enfants pour qui nous devons faire en sorte que notre culture existe encore.

  2. Comme vous dites, ça remonte bien le moral!
    Cependant, pour ce qui est de préparer le terrain à ceux qui nous suivront,
    jusqu’à présent on le leur a plutôt miné, le terrain. D’accord avec vous qu’il faudrait se bouger le derrière mais au point où nous en sommes rendus, ça
    va commencer à devenir duraille.
    Amitiés combattives.

  3. Je n’ai pas trouvé de moutons.

  4. hé mais c’est bon sang je me disais bien, c’est eux qui ont fait « In the Loop », film anglais satirique sur les dessous de la guerre en Irak. C’est un film excellent : http://www.lemonde.fr/cinema/article/2009/11/17/in-the-loop-les-dessous-risibles-de-la-guerre-en-irak_1268296_3476.html

  5. Je ne connais pas The Thick of it, mais j’aime la sale gueule d’angliche de Malcolm Tucker.

    • Gato, d’écossais, pas d’anglais malheureux!
      daredevil, le film est bien mains très inférieur à la série.
      Coach, il y a de ça oui…
      Nouratin, au point ou nous en sommes, seul un optimisme têtu comme une mule pourra nous être utile.

  6. Ecossais, Anglais… de fait je viens de voir sur kiwi que l’acteur (Capaldi) est de mère irlandaise et de père italien !

    • le personnage est écossais… Allez donc dire à un écossais qu’il est anglais et revenez nous montrer l’empreinte de sa botte sur votre postérieur.

  7. C’est pas de ma faute si l’acteur écossais de parents irlando-italiens qui joue un personnage écossais a une gueule d’anglais ! (ça y est, j’ai mal à la tête) … merde, il aurait pu avoir une geule de Sicilien, IE souvent une gueule d’arabe, il aurait été plus content ?? (je sens que la mafia vient de mettre un contrat sur me tête, en plus d’avoir les Ecossais sur le dos)

  8. Ça va aller, ça va aller Gato (a lire avec une voix trachéotomisée)

  9. En même temps, çà me ferais bien fucking chier d’être au Jardin d’Eden et de pas pouvoir mettre çà jour mon putain de statut Facebook pour dire que j’y étais, bordel.
    Sinon, sur le fond, j’ai connu des putains d’empires qui se sont fondés sur de grands bras d’honneurs aux connards de conservateurs fondamentaux et d’emmerdeurs administratifs. Les Irlandais aux US et autres, notamment…

  10. Cretinus Alpestris

    Mais, putain ! Ce serait possible de rester poli ?

    Putain, quoi…

  11. Quelle vidéo abominable, Coach ! A côté de ça l’égorgé irakien c’était de la gnognotte… mais qu’a fait ce chat pour mériter ça ? Etait-ce un chapostat muzz ??

  12. Robert Marchenoir

    On est poli, dans le Valais. On ne dit pas putain.

    On dit puthain.

  13. Pas du tout, Marchenoir !
    On dit phutain (prononcez putin).
    Encore une erreur qui vous désonore.

  14. Dien bien phutain ?

  15. Robert Marchenoir

    Et à part ça, ils font quoi, comme fromages, dans le Valais ? Ou bien ils ont remplacé toutes les étables par des résidences secondaires ?

  16. Cretinus Alpestris

    En Valais, c’est LE racletthe, aromatisé aux herbes… de la région.

    Avec un coup de blanc et quelques pommes de terre tout aussi cuites que les convives, c’est aussi ça, le bonheur.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s