Archives mensuelles : juillet 2012

Le meilleur de

Vous me lisez alors que je suis sur la route de vacances bien méritées. Comme je ne sais pas à quel rythme je vais écrire durant les prochaines semaines et que je ne veux pas vous laisser seuls et perdus sans rien à lire voici un récapitulatif des dernières années de ce blog par tranches de 5:

Les billets les plus lus (les vrais billets hein, pas les trucs juste pour commenter dans la convivialité genre les docks ou le soir du débat présidentiel):

Raciste non, culturaliste oui!

Merci Zahia Dehar

Un petit pas pour l’homme musulman et un bond de géant en arrière pour l’Occident

Encore plus mauvais que Mickael Jackson

Du bon usage de la catapulte

Les billets les plus commentés (pareil qu’au dessus et en retirant ceux qui sont à la fois les plus lus et les plus commentés):

Indignation, peau de lapin, la maîtresse en maillot de bain

La Suède, tête de proue de la modernité

Vivement le litre d’essence à 10 euros

T’as pas honte de dire ça alors que tu te prétends catho?

Le Pape, la capote et l’Afrique

Les gens qui m’ont envoyé le plus de lecteurs (et qui sont encore en activité, RIP le Conservateur et le Bal des dégueulasses…):

Le Pélicastre Jouisseur

Hoplite

Didier Goux

Ab Imo Pectore

Le Plouc-Emissaire

Ceux à qui j’ai envoyé le plus de lecteurs (mais pour pas faire trop consanguin je laisse de côté ceux qui font aussi partie de mes gros pourvoyeurs Didier Goux et le Pélicastre):

Fromage plus (que ça fera peut-être sortir de sa léthargie…)

Guerre civile et yaourt allégé

Temps à venir

Les enfants de la zone grise

Dxdiag

Les recherches les plus fréquentes pour arriver chez moi (et ne me concernant pas tout à fait directement…):

– zahia dehar

– marine le pen nue

– claire chazal nue

– joey starr nu

– martine aubry nue

 

Et voilà! Amusez vous bien et profitez des docks si ça vous chante.

Publicités

Congés payés

« L’oisiveté exige tout autant de vertus que le travail. »
Paul Morand

Allez, hop, en vacances ! J’essaierai de passer de temps en temps. En attendant, mouillez vos vieux s’il fait chaud, toilettez bien vos koalas et astiquez-vous la catapulte.

Il faut être généreux avec les irresponsables

Alors comme ça, la France vient d’annuler la dette ivoirienne soit 3,76 milliards d’euros… Une paille quoi quand un croule sous le bon pognon comme nous. Nous sommes comme une strip-teaseuse qui veut arrondir ses fins de mois en taillant un peu des pipes mais finalement décide de ne pas se faire payer parce que… ben non sans aucune raison valable en fait à part la très grande, la très profonde connerie crasse.
Ce genre d’accord apporte 2 réactions dans mon esprit.

D’une, je crois que je ne comprendrais jamais cette attitude qui veut que d’une part on considère les africains comme étant nos égaux en mieux parce que d’un plus joli marron et moins courbés sous le poids de leur très grande faute intrinsèque, et que d’autre part on les traite comme des grands enfants déficients mentaux et donc irresponsables de leurs actions…

De deux, on peut ajouter à ça l’excellent taïminegue du gouvernement français qui s’arrange pour annuler la dette d’un pays qui est en train de se rendre compte qu’il va sans doute pouvoir nager dans le pétrole dans pas longtemps et donc gagner des caisses de brouzoufs qui auraient pu donc nous être rendus sans trop de difficultés. Et ne venez pas me dire que c’est stratégique et que c’est justement pour obtenir des contrats pour les entreprises françaises parce que cet argument est inopérant et bidon, ça fait bien longtemps qu’on s’est fait foutre dehors comme l’ex-mari qui paye bien sa pension alimentaire mais n’a plus le droit de foutre les pieds chez lui.

Des incapables que je vous dis, et des qu’on se choisit bien consciencieusement en plus. On a de quoi être bien fier.

Encore 2 petites choses

– Le discours de normaleux premier sur le vel’ d’hiv et sa grande tradition raflesque était attendu et il n’y a donc pas grand-chose à en dire à part qu’à force de parler de la Shoah tout le temps, les ados ne savent même plus quel épisode de Secret Story c’était ni qui y niquait qui dans les chiottes… Les culpabilisateurs ont finalement transformé le souvenir d’un génocide en une espèce d’acouphène un peu pénible auquel on ne prête plus attention. Bel effort.

– Un truc m’échappe. Si les pays comme l’Espagne ne peuvent emprunter autrement qu’à des taux usuraires, pourquoi est-ce qu’ils n’essaient pas d’arrêter d’emprunter et de vivre avec le pognon qu’ils font rentrer ?

Rôti de porc en croute de sel, une vraie recette de feignant

INGRÉDIENTS:

– 1 rôti de porc (ou n’importe quel autre morceau) de 2 kg (ou plus hein)
– 3 kg de gros sel marin
– sel, poivre

RECETTE:

Versez une couche de 2 cm de gros sel dans le fond d’une cocotte. Déposez le rôti et recouvrez-le de sel. Tassez. Fermez la cocotte et enfournez à 210°(th 7) pendant 2 h. Pendant ce temps, faites ce que vous voulez, y’a rien d’autre à préparer, sauf si vous voulez absolument des légumes parce que vous avez décidé de céder au lobby des cardiologues… Au moment de servir, cassez la croûte de sel du rôti. Otez l’excédent à l’aide d’un pinceau. Servez.

Ca devrait aller très bien avec un Morgon bien fait.

Et voilà!

800 000

La nuit dernière, Brèves 3.0 a dépassé la barre des 800 000 pages vues. Ca ne fait pas de moi un géant du web, j’ai une petite boutique et ça convient à mon image de réac tapi dans l’ombre avec mon koala et ma catapulte comme un viet en pyjama.

Je vais continuer ma petite guerilla culturelle.

Vendredi prochain vous aurez droit à un petit retour sur les billets les plus lus les plus commentés etc.

Merci.

Jean-Luc et le secret jaune, populaire et démocratique

Pour ce vendredi, une petite fantaisie faite pour divertir mollement commandée par "je vous arrête".

Jean-Luc Mélenchon entra dans la voiture qui l’attendait à l’aéroport. La radio passait en boucle « l’excellente femme chevaline » et il se demanda pourquoi malgré tous ses efforts et qualités il n’avait pas encore réussit à se serrer une petite pop-star comme son hôte.

Sur la route il remarqua qu’il n’y avait pas d’embouteillages et que les gens étaient vraiment très minces. Il décida de demander au chef suprême de la République populaire et démocratique de Corée par quels moyens quasi-magiques il arrivait à des résultats aussi impressionnants en matière de politique de la ville et de santé. De plus il se fit la réflexion qu’il était bien dans un grand pays moderne où on n’avait pas peur de l’immigration puisqu’il n’y avait vu pour le moment que des asiatiques et pas un seul blanc ! Il se demanda d’ailleurs où se planquaient ces salauds intrinsèques…

Jean-Luc tiqua un peu quand son chauffeur s’arrêta et resta prostré devant la statue de Kim Il-sung pendant 15 minutes, mais il se rasséréna en se disant que les cultures étrangères sont forcément intéressantes et enrichissantes puis il sortit une brassée d’orties de son sac et s’en flagella l’entrecuisse en se demandant pardon pour cet élan de type réactionnaire. Son chauffeur ne s’en émeut point.

Une fois arrivé au palais, Kim Jong-eun le salua mais ne put lui serrer la main vu qu’il avait un chaton miaulant de terreur enfoncé sur chaque doigt. Devant le visage quelque peu interloqué de Jean-Luc, Kim lui expliqua que d’une il faisait un peu frisquet, et que de deux selon la médecine traditionnelle c’était un bon moyen d’éviter l’arthrite digitale. Jean-Luc lui répondit qu’il comprenait très bien et le félicita de ne pas faire confiance aux grands laboratoires pharmaceutiques dont le seul but capitaliste est de nous maintenir malades pour nous vendre toujours plus de médocs.

Jean-Luc continua en louant la jeunesse en générale et celle de Kim en particulier parce que les jeunes sont notre avenir voyez-vous, puis il en vint enfin à la raison principale de sa visite et demanda à voir la salle de formation des journalistes. Le visage poupin de Kim s’éclaira d’un grand sourire. Il le mena vers une annexe du palais et l’y fit rentrer. A l’intérieur, environ 500 faisaient la queue pour rentrer dans une sorte de boîte. Ils y restaient une dizaine de minutes et en ressortaient livides d’angoisse et d’épouvante, puis retournaient au bout de la queue.

Jean-Luc demanda à Kim ce qui se passait de si horrible dans la boîte qui permettait si bien de remettre les journalistes à leur place tout en leur apprenant à faire leur travail correctement. Kim se fraya un chemin en tête de la queue, utilisant ses chatons pour griffés les yeux de ceux qui ne bougeaient pas assez vite et fit rentrer Jean-Luc dans la boîte. Jean-Luc s’installa for inconfortablement dans l’obscurité. Un écran s’alluma en face de lui et il y vit une image fixe de lui-même alors que la boîte s’emplit du bruit de l’un de ses discours…

Salaires indécents

Apparemment, nos ministricules et autres kleptocrates ne sont vraiment pas content parce qu’un jour de foot au nom pas du tout bien de chez nous va gagner plein de soussous à mettre dans sa popoche.

Je dois avouer ne pas très bien comprendre…

En quoi est-ce que ce que gagne quelqu’un d’autre peut concerner les gens ? Ce n’est pas comme si on leur retirait des sous sur leurs salaires pour payer ce type… Et si c’est pour ça qu’ils râlent, pourquoi tolèrent-ils les pelletés de ponctionnaires sous lesquels on nous enterre alors que, justement, dans leurs cas, ils sont payés avec des deniers prélevés sur ceux qu’ils ont durement gagnés ?

Le malthusianisme s’est enfoncé dans l’esprit des gens comme un pal à barbelures particulièrement aigues. Alors pour vous en libérer, répétez après moi : « Le pognon que gagne mon prochain, la tronche de sa femme et son tour de loches ainsi que le lieu où il crèche n’ont absolument aucune influence sur ma vie ». Vous verrez, vous vous sentirez mieux après.

L’encadrement du prix du jean et autres brèves du jeudi 19

– Donc la Duflot nous annonce la création d’un numéro vert pour se renseigner sur son décret de spoliation de la propriété privée. Je me demande si ce numéro ne servira pas à renseigner aussi
l’administration sur la conduite insuffisamment civique et moderne de certains proprios…

– Quitte à encadrer le prix des loyers, pourquoi s’arrêter là ? Le prix du jean que la Duflot porte si seyamment est scandaleux par rapport à son coût de fabrication, encadrons le ! Et puis après, pourquoi ne pas aller encore plus loin ? On pourrait aussi prendre tout l’argent que les gens gagnent et leur donner en échange des tickets qui leur permettraient de recevoir ce dont ils ont besoin dans l’égalité vivrensemblesque la plus pure ! Hourra !

– Suis-je le seul à être atteint d’une sérieuse demi-molle à la simple évocation du prochain Batman ? C’est pas tous les jours qu’on nous sert du super-héros bien dedroite quand même.

– Selon M. Henniche, président de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis : « Au quotidien, il y a parfois des mots qui peuvent blesser mais qui relèvent de l’imbécilité. Il n’y a pas d’antisémitisme musulman. C’est juste le point de vue d’une élite qui veut stigmatiser les musulmans ».

Selon la Sourate 9, 30 : « Les juifs disent : Ozaïr est le fils de Dieu. Les chrétiens disent : Moïse est le fils de Dieu. Telles sont les paroles de leurs bouches ; elles ressemblent à celles des infidèles d’autrefois. Que Dieu leur fasse la guerre ! Qu’ils marchent à rebours !  »

Comme ma balance et mon miroir, va falloir qu’ils finissent par se mettre d’accord quand même…

Comme un frisson venu de l’autre côté de la Manche

Nous apprenons que l’Angleterre a vu sa population considérablement augmenter du fait d’une immigration, en grande partie extra-européenne, massive et d’une augmentation des naissances (liée entre autre à l’immigration massive).

Nous apprenons que les autorités anglaises ont très largement sous-estimé le nombre réel d’immigrants.

Nous apprenons que, si ça se trouve, ces chiffres sont encore inférieurs à la réalité vu qu’il est difficile de quantifier le nombre d’immigrés clandestins et qu’un foyer sur vingt a refusé de répondre au recensement.

Nous apprenons que ces chiffres agglomérés foutent totalement en l’air les prévisions budgétaires du gouvernement anglais.

Bon…

Dans ces conditions, ce que j’aimerais bien apprendre c’est si les gouvernements anglais sont tous des incapables et les français des champions, parce que sinon je ne vois pas pourquoi il n’en serait pas exactement de même chez nous…