La droite soluble dans la culture de gauche

Conversation intéressante à lire dans ValeursActuelles entre Chantal Jouanno, dont je ne pense à peu près rien vu qu’elle n’est pas beaucoup plus, et Guillaume Pelletier dont les louvoiements politiques pour atteindre la bonne soussoupe ne me sont pas franchement sympathiques.

Ce qui en ressort c’est surtout que Mme Jouanno n’est pas plus de droite qu’elle n’a du beurre au cul. Son esprit est totalement faux. Elle raisonne autant à l’envers qu’une peau de koala retournée. Les gens comme elle qui se disent de droite mais veulent des « avancées sociales », donc des « droits à » et qui pensent qu’être de droite se résume à vouloir augmenter les impôts moins vite que la gauche ne comprennent pas une chose pourtant très simple. Plus on invente de « droits à » et plus l’état doit s’impliquer pour les faire appliquer. Plus l’état doit s’impliquer pour les faire appliquer et plus il grossit. Plus il grossit et plus il est obligé de racketter ceux qui sont encore assez bêtes pour travailler. Plus il dépense l’argent du peuple et plus il devient totalitaire (au sens premier du terme). Plus il devient totalitaire et plus il devient par nature socialiste ou socialisant.

Il n’y a pas à tortiller, on ne peut pas sortir de ce schéma si on ne comprend pas le chemin mécanique du point A au point B.

Donc voilà ce qu’il y a à l’UMP, des gens qui pensent que c’est à l’état de nous offrir des droits qu’il pourra par définition nous retirer quand bon lui semblera. Entre ça et la gauche, une feuille de papier à cigarette avec la résistance d’un alcolo profond à qui on propose un dernier canon pour la route. Ils sont en train de devenir la caricature de l’UMPS. Au moins comme ça, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

Comme je le dis et je le répète avec l’entêtement d’une mule défoncée au crack, tous ces gens sont les ennemis de notre culture et doivent être traités comme tels.

Publicités

28 réponses à “La droite soluble dans la culture de gauche

  1. Pour plus de clarté, certaines figures proéminentes de l’UMP comme celle que vous évoquez devraient rejoindre le PS.

  2. Licenciements à PSA :

    Jean-Pierre Mercier, délégué CGT : «en temps de crise économique, c’est un crime social de fermer une usine».

    Hahaha. Un crime social. Un crime contre le socialisme, donc.

    D’après ces gens, licencier des salariés dont on n’a plus besoin, c’est aussi grave qu’un assassinat.

    En temps de crise économique, ce serait donc un « crime social » que de fermer une usine. Si je comprends bien, quand l’économie va bien, licencier serait admissible, d’après la CGT ? Ah ben nan ! Parce que là, ce serait un « licenciement boursier »… et ça, c’est mal.

    Bref : il faudrait interdire à ces salopards de patrons de licencier en tous temps. Et les obliger à embaucher, hein, aussi. Et les contraindre à augmenter les salaires. Je crois que ça irait plus vite si on instaurait carrément le communisme…

    Donc, en temps de crise, il ne faudrait surtout pas fermer d’usine. A ceci près que la crise, c’est par définition une période où l’on ferme des usines, connard !

    Quand est-ce que la CGT a proposé de licencier en masse des fonctionnaires ? Hein ? Ca m’échappe, à l’instant, là…

    S’il n’y avait pas eu tous ces fonctionnaires à payer, peut-être que PSA n’en serait pas à fermer ses usines. Mais la CGT s’en fout, des contraintes économiques. La CGT veut des armées de fonctionnaires et des usines qui ne ferment pas.

    Ben, ça va pas être possible. Même Hollande ne sait pas marcher sur l’eau.

  3. PSA : « choc immense » (Le Roux)

    Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, face « au choc immense » que représente l’annonce de 8.000 suppressions d’emplois à PSA , etc.

    Chochotte !… choc immense… C’est vrai que c’était absolument pas prévisible, que le socialisme puisse conduire à la ruine des entreprises. Et d’ailleurs, personne ne l’avait prévu.

    Il n’y a pas eu des dizaines de milliers de livres, de conférences, de discours, d’articles depuis quarante ans, pour dire que l’explosion des dépenses publiques ne pourrait pas se poursuivre sans dommages graves, sans « chocs immenses »…

    Les librairies étaient interdites d’accès aux membres du PS et de la CGT, des brigades de policiers fascistes sillonnaient les rues pour s’assurer que la gauche ne lise pas les journaux, tout politicien surpris à écouter Nicolas Baverez ou François de Closets à la télévision était bastonné sur le champ par les milices du pouvoir…

    Bande de clowns inconséquents !… Intermittents du spectacle !… Criminels sociaux !…

  4. PSA : « guerre sociale » (NPA)

    Le groupe PSA a engagé une « guerre sociale » en annonçant jeudi la suppression de 8.000 postes en France et l’arrêt de la production sur l’usine d’Aulnay, a estimé le Nouveau parti anti-capitaliste (NPA).

    Et maintenant, ces connards irresponsables agitent le chiffon rouge en parlant de guerre. Bien sûr ! Si PSA licencie, c’est pour faire chier ses ouvriers ! Ca tombe sous le sens !

    C’est sûr qu’inciter les gens à des actions violentes va résoudre la crise économique en trois coups les gros, et remplir le compte en banque des personnes licenciées.

  5. @amiral

    D’accord sur tout … à part la conclusion
    « tous ces gens sont les ennemis de notre culture »

    Ben non, ils y sont en plein, dans votre culture.
    Anecdote: j’ai fréquenté il y a quelques mois (sous la sarkozie, donc) un russe venu tenté sa chance à l’ombre de « notre culture ».
    Pauvre et naïf Igor, qui croyait échapper au soviétisme.
    Il a tenu le coup quelques temps, puis, URSSAF, CGS, bureaucratie, kleptocratie et statocratie aidant, il a mis le cap sur Miami.

    Au dernières nouvelles, il compte son blé sous le soleil de Floride

  6. Le jugement qu’on porte sur les choses sont plutôt relatifs à la vision de la personne qui les émet.
    Jouanneau est de G., je veux bien;
    Mélanchon est de D., c’est ma pensée.
    En fait discuter d’un concept en cours d’obsolescence, on peut toujours, mais c’est sans intérêt.
    Posez la question « est-il libertaire ? » Une fois décidé quelques grands axes définissant un univers verrouillé où les choix n’existent plus, les différences entre G. et D. sont si ténues que seul l’art de la politique permet d’assurer une distinction. Seuls le sujets de société permettent de dessiner un clivage !
    Marchenoir met bien en évidence les contradictions du discours de la Gauche archaïque. Permettez-moi de penser qu’il peut exister des Révolutionnaires …

  7. Bien dit. Il faut maintenant arrêter les niaiseries et en finir avec l’UMP.
    Cette bande d’humanitaristes ahuris qui n’ont rien à voir avec la Droite
    peuvent le garder s’ils y tiennent mais il va falloir inventer autre chose.
    Ce serait le moment d’y penser sérieusement.
    Amitiés.

  8. Démangeaisons communistes :

    Le dirigeant de FO, Walter Broccoli, a plaidé pour une « expropriation » voire une « nationalisation » de Florange dont les deux hauts fourneaux sont à l’arrêt depuis l’automne 2011.

    On se souvient de l’attaque longtemps colportée par la gauche (c’est à dire par les communistes) selon laquelle FO était une création de la CIA.

    Depuis, FO a l’air de s’être soignée.

  9. Plus il y a de « droits à », moins il y a de « droits de ». Ce qui ne veut pas dire que les « droits à » soient satisfaits. Avant la chute de l’URSS, on avait de bons exemples de ce principe.

  10. Le maire d’Aulnay déclenche une «procédure d’expropriation»

    Le maire PS d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Gérard Ségura, a ainsi décidé de «déclencher une procédure d’expropriation» contre PSA, qu’il accuse de «spéculer» avec les terrains d’Aulnay.

    Rien compris à cette histoire, sinon qu’il s’agit :

    – De se venger de PSA,

    – De faire croire à l’opinion publique que l’on nationalise l’usine.

    Bref, de l’agitation communiste, encore une fois.

  11. Robert, « se venger de PSA »;
    Ll’hypocrisie du PS consiste à multiplier les erreurs; les « travailleurs » ne comprennent pas que la gauche ne soit pas en mesure de régler leurs problèmes.
    Leur cas de conscience :
    ou bien ils abandonnent leurs mandants (d’autant que la majorité des ouvriers d’Aulnay sont musulmans, électeurs du PS à 93%)
    ou bien ils tuent PSA.
    La révolution adviendra avant 2017 !

  12. maladresse de frappe :
    « L’hypocrisie du PS a conduit à multiplier les erreurs »

  13. Elle est rigolote hein ?

  14. Il n’est pas du tout sûr qu’il s’agisse d’erreurs, René. Cela supposerait que le PS ait pour but de faire le bien du pays.

    Mais il est plus probable que son but soit de se faire du bien à lui-même, c’est à dire de préserver les postes et les salaires de sa caste : fonctionnaires et hommes politiques, qui sont en symbiose.

    Dans ce genre de situation, les appartachiks s’accrochent au gâteau jusqu’à l’effondrement. Les apparatchiks sont nombreux, et leurs intérêts convergent.

    Il est très rigolo de voir Montebourg, Fillon, Dupont-Aignan et Marine le Pen dire exactement la même chose sur la fermeture de l’usine d’Aulnay.

    Avec une prime à Marine le Pen, qui est la plus communiste de tous, et qui fait allusion, comme FO, à une nationalisation !…

    Ils répètent tous comme des marionnettes : criiiime sociâââl… skandâââl… C’est tout ce qu’ils savent faire. Ce sont des comédiens qui lisent un script. Hurler et se dire tous plus choqués les uns que les autres, ça ils savent faire (et encore, leur talent d’acteur est très, très médiocre).

    Mais faire ce qu’il faudrait, là il n’y a plus personne.

  15. « Comme je le dis et je le répète avec l’entêtement d’une mule défoncée au crack, tous ces gens sont les ennemis de notre culture et doivent être traités comme tels. » Tout est résumé dans cette formule et c’est aussi la ligne directrice de mon humble blog.

  16. Pingback: PSA : le rôle nocif des médias « Actualités Alternatives « Je veux de l'info

  17. On devrait nationaliser Marchenoir, un monument d’ anti-communiste .

  18. Pingback: » Zapping de la toile : ils détestent la voiture et se lamentent sur la fermeture de l’usine d’Aulnay, Petit VS les Bleus, islamistes VS salafistes…

  19. « Mais il est plus probable que son but soit de se faire du bien à lui-même, c’est à dire de préserver les postes et les salaires de sa caste »

    Parce que vous croyez que le but d’un parti politique, quel que soit son camp, c’est de rechercher le bien commun ? Allons donc ! Ils ne recherchent qu’à obtenir le pouvoir afin d’être en mesure de satisfaire leurs clientèles sans lesquelles ils ne pourraient rien faire. Ils sont tous condamnés, une fois élus, à spolier, défavoriser, une partie de la population au profit d’une autre s’ils veulent avoir une chance d’être reconduits.

  20. Illettrisme africain :

    La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a souligné vendredi que l’Etat avait la capacité de veiller à ce que les « engagements » pris par PSA soient « respectés », après le vaste plan social annoncé par le groupe, car « dans un Etat de droit, il y a des obligations ».

    « L’Etat peut intervenir de façon à s’assurer que les engagements pris soient respectés et l’Etat peut veiller à ce que (…) cette entreprise respecte ses obligations, l’Etat peut veiller à ce que ses obligations soient explicitées », a déclaré la garde des Sceaux. « C’est une entreprise privée mais dans un Etat de droit, il y a des obligations et les salariés notamment ont des droits (…) », a ajouté la ministre.

    Etre « aux responsabilités » donne au gouvernement actuel la capacité d’agir, a estimé Mme Taubira car « nous pouvons avoir accès aux informations », a-t-elle ajouté, accusant la majorité précédente de manquement à cet égard.

    Quelqu’un peut me dire ce que signifie ce galimatias ? Et en quoi la mère Taubira serait qualifiée pour l’ouvrir sur ce sujet ?

  21. Au sujet des licenciements chez PSA :

    Selon Najat Vallaud-Belkacem, « l’Etat doit être stratège ».

    Selon Marine le Pen aussi. Tête de chapitre de son programme à la présidentielle :

    « Etat fort : bâtir l’Etat-stratège »

    Socialisme à ma gauche, national-socialisme à ma droite.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/07/13/97002-20120713FILWWW00307-psa-l-ancien-gouvernement-savait.php

    http://www.marinelepen2012.fr/le-projet/autorite-de-letat/etat-fort/

  22. Illettrisme franchouillard :

    Greenpeace ont bloqué le siège de Shell
    AFP
    13/07/2012 | Mise à jour : 09:26

    Les Blancs s’inspirent du noble exemple africain.

  23. Illettrisme fonctionnarial et technologique : comptez les fautes d’orthographe dans ce post de blog d’Hélène Larrouy, directrice des services aux clients à la SNCF :

    http://malignej.transilien.com/2012/05/31/de-la-musique-classique-pour-retablir-lordre/

    Non seulement les directeurs de la SNCF sont illettrés, mais ils ne sont même pas foutus de se servir d’un correcteur orthographique et grammatical. Et ça prétend faire rouler des trains à grande vitesse.

  24. Toutes les races sont égales, et d’ailleurs elles n’existent pas :

    La police de Papouasie-Nouvelle Guinée a arrêté les membres d’une secte soupçonnée d’avoir tué au moins sept personnes, pour manger leur cerveau et préparer une soupe avec leur pénis.

    Et encore, il s’agit d’une secte progressiste, dont le but est de s’opposer à des pratiques arriérées :

    Les 29 personnes arrêtées appartiennent à une secte forte d’un millier de membres créée pour combattre les sorciers accusés de mauvaise pratique.

    Un sorcier réclame environ 1000 kinas (387 euros) pour ses services, un cochon et un sac de riz. Mais certains veulent aussi des relations sexuelles avec les femmes de la famille du « patient ». « C’est contraire à notre éthique traditionnelle et à notre morale qu’un sorcier couche avec l’épouse ou la jeune fille d’un homme » qui a fait appel à ses services, a expliqué au journal un des dirigeants de la secte.

    Ils sont en quelque sorte pour une sorcellerie moderne, citoyenne et solidaire. Ce sont des cannibales éthiques.

    L’intellectuel de gauche de service s’étouffe d’indignation :

    « Un expert des cultes supranaturels de Papouasie-Nouvelle Guinée, cité par le quotidien, souligne que les actions de ce groupe étaient hors norme et que ces « chasseurs » ne correspondent pas aux pratiques habituelles de la hausman [la maison des hommes dans le village].

    « C’est complètement fou et le cannibalisme (de ce groupe) va bien au-delà de la culture traditionnelle », a déclaré cet expert dont le nom n’est pas mentionné. Des hommes de la hausman sont parfois envoyés pour chasser un sanguma [?]. « Mais ils ne tueront jamais en plein jour, ils ne mutileront pas et ne mangeront pas la chair, le foie, le coeur et ne feront pas une soupe avec le pénis », a-t-il ajouté.

    Voilà voilà. Donc des sauvages normaux, des sauvages civilisés, des sauvages conformes aux normes Degauche, ne tuent que la nuit et ne mangent pas leurs victimes.

    On vous avait dit : pas le pénis, merde !… Quelqu’un a oublié de lire le manuel de « culture traditionnelle » écrit par un chochiologue de gauche. La « culture traditionnelle » dérape, échappe à ses maîtres blancs « experts » dans les universités, et se met à devenir franchement pas présentable.

    Ces sauvages exagèrent.

    Il y a de quoi devenir raciste.

  25. Quand j’entends le mot Papou, je sors leur constitution.
    Bouffeurs de pénis certes, mais pas cons comme des bites.

    La coutume (adat) est définie comme étant « les pratiques reconnues, observées et institutionnalisées par la population locale de façon ancestrale » (article 1, alinéa o).

    Une « communauté traditionnelle » (masyarakat adat) est « une population autochtone de Papua qui vit sur un territoire et est liée et obéit à une certaine coutume dans un sentiment de forte solidarité entre ses membres » (article 1, alinéa p).

    Un « autochtone » (orang asli) de Papua est « une personne originaire de la race mélanésienne constituée par les groupes ethniques (suku) originaires de la province de Papua et/ou une personne acceptée et reconnue par une communauté traditionnelle de Papua » (article 1, alinéa t).

  26. Robert, je vois que vous connaissez bien la Papouasie-NG; ce peuple a connu tôt la maladie de Creutzfeldt-Jakob qui n’a touché que les vieux mâles.
    Pourquoi : parce q’eux seuls avaient le privilège de consommer la cervelle des ennemis. Comme cela se pratique toujours sur des singes … vivants !

    Une anecdote complémentaire : le successeur de Claude Levis-Strauss au Collège de France, Françoise Héritier explique l’avantage corporel des mâles dans l’espèce humaine par une « pression de sélection » (les mâles choisissant les bons morceaux à l’issue de la chasse) qui dure vraisemblablement depuis l’apparition de Néandertal, il y a 750 000 ans, et entraîna des transformations physiques pour arriver à des écarts de taille entre homes et femmes.
    Si vous pensez que votre pognon est mal utilisé au CNRS (et autres) c’est que vous êtes un ingrat.

  27. @ l’ami rené

    et comment que je suis un ingrat !

    enfin, pour les différences de taille entre mâles et fumâles …..ça ne prend pas en compte les différences de poids….
    l’homme est grand et costaud , la fumelle est petite et boulotte ?
    voilà pourquoi les kapitalistes du 19ème étaient gros et qu’actuellement ils sont minces et racés ?

    j’y pige plus rien

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s