Encore 2 petites choses

– Le discours de normaleux premier sur le vel’ d’hiv et sa grande tradition raflesque était attendu et il n’y a donc pas grand-chose à en dire à part qu’à force de parler de la Shoah tout le temps, les ados ne savent même plus quel épisode de Secret Story c’était ni qui y niquait qui dans les chiottes… Les culpabilisateurs ont finalement transformé le souvenir d’un génocide en une espèce d’acouphène un peu pénible auquel on ne prête plus attention. Bel effort.

– Un truc m’échappe. Si les pays comme l’Espagne ne peuvent emprunter autrement qu’à des taux usuraires, pourquoi est-ce qu’ils n’essaient pas d’arrêter d’emprunter et de vivre avec le pognon qu’ils font rentrer ?

Publicités

11 réponses à “Encore 2 petites choses

  1.  » pourquoi est-ce qu’ils n’essaient pas d’arrêter d’emprunter et de vivre avec le pognon qu’ils font rentrer ? »

    (question purement rhétorique mais j’y réponds quand même…)

    Parce qu’ils sont malades et leur dirigeants (comme les nôtres) sont des fous, des incompétents doublés de dangereux menteurs sociopathes !

  2. parce que ça ne sert qu’à payer les intérêts..
    En fait tout le monde sait très bien que ça va se terminer comme les emprunts russes du début du siècle. Une main devant une main derrière et de beaux matelas en papier obligataire.

  3. Du coup c’est étonnant que les banques prêtent encore…

    En faite cela ne l’ai pas compte tenu qu’elles empruntent de l’argent gratuitement et qu’elles le placent à 6%…

  4. Allez, moi aussi je fais semblant de répondre à la question que vous avez fait semblant de poser :
    Parce qu’ils ont profité de l’argent emprunté pour embaucher des fonctionnaires et distribuer des droizaquis et que maintenant il faut payer les uns et financer les autres.

  5. Pour faire comme tous, je réponds à la question :
    Il est vrai que placer à 6% un argent que l’on ne reverra jamais, c’est apparemment con … mais ça permet de garder l’illusion que ce jeu peut continuer. Pour illustrer mon propos, une prière à Dieu faite par un athée.
    Paul-Emic le dit justement : « comme les emprunts russes du début du siècle » … et puis, après l’effondrement, on aura toujours la ressource de rappeler leur dette aux peuples (je ne dis pas lesquels) mais il y aura un après.
    Et c’est vos enfants et nos petits-enfants.

  6. Paul-Emic, vus rêvez ?
    On ne peut pas offrir tous les avantages aux invités.
    Et après les inviter à payer.
    Ils ne comprendraient pas.
    Parmi les amisrelations de mes enfants d’origine extra-européenne, tous (échantillon faible) ont attendu d’être pris pour faire une déclaration d’impôts.

  7. Si l’évanescence du culte shoatique auprès de la jeunesse est le résultat effectif de la culpabilisation à outrance que ses fidèles entretiennent façon scarification rituelle de tribu nègre, alors j’applaudis des quatre pattes et en redemande le quadruple. Mais je doute, non, je suis absolument convaincu qu’il n’y a pas la moindre causalité entre les deux phénomènes.

    Mon hypothèse à trois roubles le quintal, que par amour pour vous Mon Amiral je vous ferai à 0 heuros l’hectlitre, est

    1) que plus simplement, c’est tout ce qui concerne l’Histoire qui s’efface, parce que personne n’a rien à foutre des événements qui se sont produits en noir et blanc – pyjamas rayés, perruques poudrées ou peaux d’ours joyeusement confondus dans un même joyeux et souverain mépris ;

    2) que le jementoufisme face à Ochouitze touche CERTAINS jeunes et pas d’autres, les premiers se différenciant des seconds par des choses aussi négligeables que l’intérêt pour la côtelette ou les produits autobronzants. Toutmou 1er le sait fort bien, et je ne crois pas une seconde qu’il ait tenté de faire chialer dans les mosquées ou les boutiques de perruques avec sa repentitude officielle de mes deux. Pour les ceusses qui suivent pas : on est en plein Stuff White People Like, et nos Frères-Issus-De-La-Diversité semblent en être assez viscéralement convaincus.

    On pourra faire observer que ça constituerait une raison juste suffisante de se viagrater l’enthousiasme mémoriel, mais j’attends toujours (façon de parler bien sûr, je n’attends rien du tout) de voir appliquer les mêmes règles à Tel-Aviv et à, disons, Bruxelles, pour faire court et symbolique. Pas de réciproque ? Pas de mouchoirs.

  8. je m’essayais à l’humour fiscal

  9. A propos de la nouvelle repentance veldivesque : tous ceux qui disent que la France était collabo devraient être obligés de reformuler la phrase ainsi : mon grand-père (ou arrière grand-père) dénonçait des juifs et ma grand (ou arrière grand) – mère couchait avec des allemands. La repentitude en prendrait un sacré coup. Plus personne n’irait chanter la fable de la France nazie. Moi mon pépé il transportait vers l’Angleterre des juifs des résistants et des aviateurs dans son petit bateau de pêche, il n’a pas été chercher une médaille, il n’est donc pas compté comme résistant. Ceux qui ont fait comme lui sont mille fois plus nombreux que les collabos, mais on les voit moins, ils n’ont pas été identifiés un par un. Pour la gauche, le seul fait qu’ils se soient battus pour la France doit suffire à salir leur mémoire…

  10. mais putain, on sait que ça a éxisté , le vélib !
    je vois pas pourquoi c’est un crime d’enfourcher un vélib !

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s