Vous pouvez garder l’os dans le nez, mais enlevez le missionnaire de la marmite

Mon cerveau a besoin d’amorces pour fonctionner. S’il est laissé à lui-même sa tendance naturelle est de s’abîmer dans une contemplation molle. Je remercie donc Jacques Etienne dont les réflexions sur le multiculturalisme m’ont fait avoir une de ces fulgurances qui me sont familières et qui s’imposent à moi comme le sol s’impose au condamné à la fin de son vol par catapulte: « en fait, nozélites pensent que le multiculturalisme c’est simplement le costard cravate avec un os dans nez ». En d’autres termes, ils croient que parce qu’on a réussi à civiliser les bretons tout en gardant la galette ou à décrétiniser les savoyards tout en profitant des pistes de ski, et ben il va être facile et naturel de faire pareil avec les anthropophages et autres exciseurs de petites filles. Selon eux, ils vont prendre nos bons côtés et cesser leurs sauvageries tout en nous apportant de la richesse comme un peu de piment pour relever la blanquette.
Ca c’est leur théorie.

Mais il se trouve que la réalité est toute autre et ne se soucie finalement que peu des inepties qui germent dans leurs cerveaux comme les lentilles sur un coton humide parce que profondément enfoncé dans la gorge d’un socialiste auquel on aurait enfin trouvé une utilité.

D’abord parce que pour mettre au pas nos propres sauvages, il en a fallu du temps depuis l’ordonnance de Villers-Cotterêts. Du temps et puis de l’utilisation de méthodes qui seraient regardées aujourd’hui comme digne des HLPSDNH voire même encore un peu plus sombre que ça et en tous cas pas du tout humanistes et donc pas tolérables en 2012 toussa.

Ensuite, parce que nos sauvages à nous avaient quand même à peu près tous le même socle mental sur lequel s’appuyer, ce qui facilite quand même beaucoup la conversation.

Enfin, parce qu’il ne s’agissait pas d’une confrontation pour l’hégémonie culturelle comme c’est le cas désormais mais de l’imposition d’une volonté à une population. C’est quand même pas la même limonade.

Publicités

11 réponses à “Vous pouvez garder l’os dans le nez, mais enlevez le missionnaire de la marmite

  1. Cretinus Alpestris

    Mais il se trouve que la réalité est toute autre

    La réalité a repris le dessus sur le délire utopique communiste le 9 novembre 1989, au moment de la Chute du Mur.

    Il aura fallu 70 ans.

    Je me demande combien de temps il faudra aux Français pour comprendre qu’ils sont dirigés par des hurluberlus adeptes de fumette idéologique (droite + gauche confondues) depuis les années 70-80…

    Comparés à ces hurluberlus gouvernementaux, les hippies de Woodstock passeraient pour des néo-cons ultra conservateurs.

    Combien de temps faudra-il encore pour que ce Mur tombe ?

    10 ans ? 20 ans ?

    Demain ?

  2. civiliser les bretons

    Oui, enfin, pas tant que ça justement. Alors vous imaginez avec des musulmans afro-maghrébins…
    Autant essayer de faire passer un koala par le chas d’une aiguille ou un Suisse par un trou d’emment(h)al.

  3. Avec beaucoup de patience et quelques accessoires.
    Soyons confiants en l’avenir.

  4. Pourquoi est-ce que ce monsieur met son chien dans une poubelle ?

    Pour aller danser ?

  5. Heureux d’avoir amorcé votre cerveau et du résultat ! D’accord sur le fond !
    PS : Si ça donne un doublet, c’est qu’il me semble que mon premier commentaire n’est pas passé.

  6. Malgré l’apparente pax romana (ou franca), faut quand même penser régulièrement à mater les vélleités expansionnistes des bretons les plus dangereux, ceux qui pensent sincèrement que le Mont Saint Michel est chez eux (les sots).
    Je crains que l’exercice ne soit plus difficile avec les néopopulaces.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s