La vraie recette des pâtes à la bolognaise

Aujourd’hui un plat simple mais quotidiennement salopé par tous les mauvais cuisiniers de la planète qui veulent faire moderne et original.

Donc voilà (voici ? je ne suis jamais sûr) la recette telle qu’arrêtée en 1982 par la chambre de commerce de Bologne.

Pour 4 personnes

Ingrédients:
2 cuillères d’huile d’olive.
6 fines tranches de pancetta coupées grossièrement
2 gros oignons coupés grossièrement
3 gousses d’ail, écrasées
2 carottes coupées grossièrement
1 branche de céleri
1.5 kg de viande hachée
2 grands verres d’un bon vin rouge pour le plat et autant que vous voulez pour vous tant que vous ne vous coupez ou brulez pas
800 g de conserve de tomates en morceaux
2 feuilles de laurier
Du sel et du poivre fraichement moulu
1 kg de tagliatelles, et oui des tagliatelles et pas des spaghetti bande de sauvages inconscients !
Du parmesan fraichement râpé

Instructions:
1. faire chauffer l’huile à feu moyen dans une grande poêle et frire la pancetta jusqu’à ce qu’elle devienne dorée comme un rom ayant mendié du bon côté des Champs Elysées toute la journée. Ajouter oignons et ail et les faire suer, par exemple et leur lisant le dernier discours de Mélenchon. Augmenter la température et ajouter la viande hachée et la faire colorer. Verser le vin et le faire réduire d’environ un tiers. Baisser le feu et mélanger les tomates et le céleri.
2. Couvrir et laisser mijoter à feu doux en remuant de temps en temps pendant une grosse heure. Ca devrait donner une sauce assez épaisse et homogène.
3. Cuire les tagliatelles dans 1 litre d’eau salée comme la Méditerranée pour 100 g. Gouter les pâtes pour vérifier la cuisson. Une minutes avant la fin de la cuisson, les égoutter, mais elles doivent rester humides, les verser dans la poêle et bien remuer pour que les tagliatelles finissent de cuire dans la sauce. Servir dans des assiettes creuses, ajouter le parmesan et le poivre selon votre goût.

Et voilà!

Publicités

24 réponses à “La vraie recette des pâtes à la bolognaise

  1. Les spaghettis (ou pire, les capellinis !!!) c’est pour fiottes et les communistes !!

  2. Dans la mienne (de sauce) je rajoute un peu de lait et un soupçon de cannelle.
    Je ne sais pas si c’est certifié mais je sais que c’est très bon.

  3. La chambre de commerce de Bologne « arrête » la recette des pâtes à la bolognese ? Qu’est-ce que c’est que ce pays de fachos ? A côté de ça, la France est un paradis ultra-libéral.

  4. Voici plutôt que voilà : le premier sert à désigner ce qui va suivre (la recette, dans votre cas) et le second ce qui a précédé. C’est la même chose pour ceci et cela ; c’est pourquoi il faut dire “cela dit” et non “ceci dit” (Bel Abbès, évidemment).

  5. Oui encore qu’il y a mille façons (comme le pot au feu) de procéder.
    Pour ma part j’oublierais les carottes et la branche de celeri mais j’ajouterais en toute fin de cuisson:
    -capres
    -olives vertes coupées en quatre
    -basilic froissé finement haché.
    De plus je me méfie du laurier qui a tendance à tout emporter.
    La chair à saucisses remplace la pancetta pour les ceusses qui sont à plus de quatre lieux d’un traiteur Italien.

    • Fredi maque, c’est à cause de gens comme vous qu’on a perdu la guerre! Des capres dans la bolognaise… Et pourquoi pas du ketchup et de la sauce Worcester tant qu’on y est.

      • Du ketchup non mais de l’authentique purée de tomates d’Italie oui.
        Et en quoi les capres seraient une hérésie ?

      • Mais parce que les capres ont pour seule vocation de moisir dans leur bocal au fond du frigidaire en attendant que le propriétaire décide de faire un steack tartare une fois tous les 5 ans.

      • Un Tartare tous les 5 ans ?????

        Comment faites vous pour survivre ???

  6. Merci Didier.

  7. Hmmm (bon !)
    Un petit truc pour expliquer la suite, bin plus facile à faire qu’à dire .: on peut prélever de la sauce avec une louche, en la plongeant à plat dans la sauce et en la laissant se remplir (la sauce « déborde » dans la louche). plus on s’enfonce, et plus rapidement, plus c’est consistant.. .
    Au fait maintenant :
    Je garde à part un peu de pancetta et d’oignons prélévés avant dorure finale. Je m’en sert ensuite pour faire frire (pas trop) les tagliattes, en ajoutant si nécessaitre un peu de sauce prélévée à la surface de la poelle (ni trop ni trop peu, juste pour que rien ne brûle – mais on peut aussi mettre un peu d’huile d’olive). Je termine en déglaçant avec une bonne rasade de sauce, prélevée en surface de la poelle.
    Pour finir, je sépare une bonne part de la sauce et je sers les trois composants, la viande ‘avec son reste de sauce), la sauce, et les pâtes.
    Nota : la friture ne se voit pratiquement pas sur les pâtes, mais le goût est complètement changé et les pâtes seules sont un délice.
    Et revoilà.!

  8. Perso, je ne mets qu’un demi oignon, des tomates fraîches et la demi-
    bouteille de vacqueyras. Et je prends des spaghetti.
    Mais tout ça , c’est question de goût, bien sûr.

  9. Une recette mâtinée de commentaires politiques de la sorte me donne envie de me mettre aux fourneaux!

  10. Ah ! Merci Nouratin, un peu de spaghetti dans ce monde de tagliatelle me redonne espoir.

  11. Apparemment y’a pas une seule bonne femme qui sait faire la cuisine, par ici.

    Donc puisque les hommes s’occupent normalement de politique après avoir mis les pieds sous la table, voici une chiée de bonne idée en provenance d’Afrique du Sud, je trouve :

    « Après la mort de 34 mineurs grévistes tués par la police le 16 août, 270 de leurs camarades avaient été inculpés pour meurtre. Une décision suspendue dimanche. »

    Vu ? En Afrique du Sud, si les noirauds font les cons, 1) la police tire, 2) les noirauds meurent, 3) ce sont les noirauds qui sont inculpés de meurtre.

    Et c’est la loi.

    Je trouve que nous devrions plus souvent nous inspirer de l’ancestrale sagesse africaine. Ces gens-là ont beaucoup à nous apprendre.

    « La chef du parquet a tout de même défendu la décision du procureur, qui selon elle «s’appuie sur une base juridique solide qui non seulement fait partie de notre législation depuis des décennies, mais demeure toujours pertinente et applicable dans notre système démocratique.» »

    Voilà : système démocratique. C’est le mot que je cherchais. Il faudrait que la chef du parquet sud-africaine (issue certainement d’un peuple qui a beaucoup souffert) explique à la mère Taubira (qui elle aussi a beaucoup souffert) ce qu’est vraiment un système démocratique.

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/09/02/01003-20120902ARTFIG00171-marikana-les-mineurs-ne-sont-plus-inculpes-pour-meutre.php

  12. En tout cas le compte rendu de RM est très drôle…

  13. Robert me redonne systématiquement goût à la vie !

  14. 1.5 Kg de viande hachée et 1 kg de tagliatelles pour 4 personnes???
    P’tain…
    A part ça la recette me semble tout à fait raisonable.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s