Archives quotidiennes : 5 septembre 2012

Je n’irai pas à votre marche blanche

Quand j’étais petit et que je vivais à Londres, je me souviens très bien d’une présentation qui nous avait été faite à l’école par les policiers locaux. Si ma mémoire fonctionne encore malgré les mauvais traitements que je lui inflige, elle s’intitulait « étranger = danger ». Son point central était qu’en gros il fallait éviter au maximum de donner des indices sur son identité à des inconnus. Par conséquent, t-shirt ou badge avec votre nom imprimé en gros dessus, par exemple, étaient à proscrire absolument pour éviter qu’un malfaisant vous appelle par votre prénom afin de vous attirer en confiance dans un endroit sombre d’où on ressort avec mal au derrière dans le meilleur des cas.

Ce souvenir est remonté en moi à la lecture de cet article.

Apparemment de nos jours, on n’a plus rien à craindre de l’étranger qui est après tout toujours une richesse. Se méfier de l’étranger est une preuve de bassesse du front ou même pire d’un vote pour lui. La preuve, comme on nous le dit à longueur d’études détaillées et joliment scientifique et tout, c’est au sein des familles, par des gens qu’on connait bien qu’on se fait le plus allégrement empapaouter contre notre volonté ! Et puis, nous sommes plus sophistiqués et instruits qu’il y a 25 ans, la preuve on a wikipédia et des tas de blogs sur lesquels on peut étaler sa vie à la face du monde comme une merde sur laquelle on glisse sans conséquence à part l’odeur… Mais comme les parfumeurs ont décidé que c’était la fragrance du moment, on s’en accommode.

Cependant, j’ai quand même un peu de mal à croire que des règles de protection des enfants qui étaient valable il y a environ 25 ans soient devenues tellement obsolètes que l’on peut désormais placarder partout ses marmots sur l’internet comme des appâts à pédophiles peu fréquentables sans la moindre conséquence.

Encore une preuve que si nous sommes plus sophistiqués qu’il y a 25 ans, nous sommes surtout nettement plus cons.

brèves du mercredi 5

– Sérieusement, est-ce qu’il y a des gens qui sont suffisamment malades ou endommagés neurologiquement pour porter le moindre intérêt aux gesticulations primaires UMPSistes ? Le nouveau chef du PS aura l’utilité d’un godemiché en patafix et celui de l’UMP débitera des évidences en bois et sans conséquence au kilomètre avec la rigueur et l’originalité d’un robot particulièrement tatillon au sujet de sa première loi.

– Rigolo, le gouvernement semble découvrir la criiiiiiiiiiiiiiiise. Cela doit jouer dans le fait que son incompétence commence déjà à se voir. Et le mieux dans tout ça, c’est qu’il n’a évidemment pas prévu de plan B. J’imagine qu’il doit se sentir un peu comme la Cicciolina quand son chirurgien lui a expliqué qu’en fait cette expérience avec un cheval était marrante sur le papier mais pas du tout une bonne idée dans la pratique.

– En parlant de gouvernement, les démocrates américains sont en train de tenir leur grand raout dans le but de faire réélire l’Obamassie qui s’est révélé être (gigantesque surprise vu qu’il n’avait strictement rien fait de sa vie jusque-là à part écrire des auto-biographies)) une nullité absolue dans tous les domaines. A cette occasion ils ont présenté une vidéo selon laquelle « le gouvernement est la seule chose à laquelle nous appartenons tous »… Terrifiant. La stâtolatrie semble gagner du terrain partout.

– J’ai commencé « Tristes tropiques » après y avoir rechigné pendant un certain temps. Pour le moment, il est clair que j’ai eu tort. Pas de le commencer mais de rechigner à le faire.