Puisque le racisme anti-blanc est à la mode

Mon avis sur la question n’a pas bougé d’un picomètre.

Publicités

14 réponses à “Puisque le racisme anti-blanc est à la mode

  1. Parlez avec n’importe quel militant Front National : il se plaindra de racisme, du pouvoir des Banques, des vilains usuriers, de l’américanisation, de la perte des valeurs morales, du matérialisme ambiant et des ravages du divorce.

    Le Blanc veut devenir un Arabe comme un autre.

    • C’est bien le problème avec le Front National… Un parti socialiste comme les autres, avec un poil de nationalisme dedans. Mais du nationalisme à la socialiste, donc pas basés sur des individus liés entre eux, mais des grosses classes sociales bien virtuelles… Et le reflexe « lutte des classes » est toujours là. Sauf que là c’est « les méchant zimmigris qui nous empêchent de bien profiter de la vie » en complément des « méchants riches qui nous exploitent ».
      Ceci dit, ça resterait plutôt le parti socialiste le moins pire de France… Tant qu’à faire d’être socialiste, autant aimer son pays !

  2. Pigner avec le racisme anti-blanc serait faire montre de peu de flegme, certes, mais le taire fait les beaux jours des nieurs de réalité depuis trop longtemps.

    • Mais c’est surtout utiliser les mots de l’ennemi! Le racisme n’a peu ou pas à voir avec ça. Les dominés veulent faire la peau des dominants. C’est aussi simple que ça mais en attendant ce n’est pas dit.

  3. Je n’ai jamais compris pourquoi ça serait un tel problème d’utiliser les mots de l’ennemi… surtout pour les lui renvoyer à la gueule, surtout après la distorsion qu’il leur a fait subir. Et bien sûr que c’est la révolte des dominés, mais je ne vois pas en quoi ça serait contradictoire avec le racisme. Et puis allez expliquer ça à 90 % des gens, que c’est la révolte des dominés… on est en guerre, là, et en guerre idéologique, rhétorique, c’est pas à vous que je vais l’apprendre, et on manque cruellement de temps. Je crois que le concept de racisme antiblanc est à répandre d’urgence, qu’on y croie ou non.

    • Parce que vous pensez que ça va déclencher un salvateur réflexe de survie? Mais justement non, puisque le racisme on leur serine depuis 70 piges que c’est le péché du blanc. Ca va juste faire des noeuds dans leurs têtes.

  4. Le fond du problème c’est que les « autres » ont crée un « racisme » qui est tout sauf du vrai racisme… Le racisme des blancs c’est le plus souvent un peu d’envie de vivre entre soi, tranquille.
    Le « racisme anti-blanc » est un vrai racisme la plupart du temps. Une idée d’une hiérarchie entre les races (bien reconnues comme réelles), avec une haine du blanc (et de l’asiatique, mais ça on le voit moins ici, ils sont trop peu nombreux), perçus comme supérieurs et jalousés/détestés comme tels.

    Donc le gars qui gémit au racisme anti-blanc est vraiment un gros naze : on lui reproche sa supériorité et il n’est pas content ! Perso, ça me flatte, ce genre de racisme… Et puis le racisme en tant que tel ne devrait pas être condamné ou poursuivi, c’est juste une façon de voir le monde. Tant qu’on n’agresse personne à cause de ça, je ne vois pas qu’est ce que qui ce soit peut y trouver à redire.

    Le vrai problème n’est pas le racisme anti-blanc, mais la violence de sauvages non-civilisés (et en fait toute forme d’agression et d’atteinte à la propriété privée). Et ça, ça devrait être réprimé sans merci.

  5. Un réflexe salvateur de survie ? je ne sais pas, vous savez comment déclencher ce genre de choses vous ? Oui, on leur serine que le racisme est le péché du Blanc,on leur serine aussi que le racisme est le mal suprême. Montrez-leur que les basanés sont bouffés de racisme antiblanc, ça va peut-ètre leur faire des noeuds, mais c’est aussi une manière de les réveiller…

    Franz, vous avez raison d’être flatté du racisme des tiers-mondeux; mais je ne parlais pas de ça (je ne parlais même pas d’encourager la sanction juridique envers le racisme, mais de le mettre en évidence); vous avez vu dans quelle situation on est, comment sont la majorité des FDS, qui n’osent ni haïr, ni même avoir peur, alors qu’ils en ont toutes les raisons ? il faut tout utiliser pour leur montrer ce qu’il y a en face.

  6. Quel article nauséabond… Je n’arrive pas a croire qu’on puisse écrire de nos jours de telles choses… Mais bon, c’est dans la droite ligne de ce blog …

    Mheshimiwa.
    http://le-petit-emmerdeur.com/

    • « nauséabond », je me demande si un jour des gens se rappelleront que cet adjectif désignait une réalité olfactive. Comparer les idées aux odeurs, c est vraiment le degré zéro du débat : »oh, t as vu, y a le dernier édito de BHL, je trouve qu il sent le sable chaud » « ah non, pour moi je dirais qu il sent le vomi de koala ».

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s