Archives quotidiennes : 1 octobre 2012

Brèves un peu longues du lundi 1er

– Vu que mes dernières analyses médicales sont à peine correctes pour un type de 61 piges, mon médecin m’a recommandé de me remettre doucement au sport. Comme je conchie les salles de gym où des ridicules s’embrassent les biceps au rythme saccadé de musique ressemblant à des bruits de bottes il n’est pas question que j’y mette les pieds. Malheureusement je ne peux pas non plus me remettre à des sports qui me plairaient, et qui me plaisaient d’ailleurs, pour cause de divers accidents de la vie, comme on dit, qui m’ont laissé avec une épaule en carton, une mâchoire en plastique et des genoux en poudre, et je ne parle même pas du dos. Donc je vais essayer dès ce soir le Tai Chi. Le prof m’a montré samedi comment on pouvait péter le bras d’un mec avec des mouvements doux, cela m’a suffisamment intrigué pour me faire revenir. Je vous tiendrai au courant de mes progrès.

– H.L. Mencken disait que « tout homme normal doit être tenté, par moment, de cracher dans ses mains, hisser le drapeau noir et de commencer à trancher des gorges. » Il se trouve qu’il parlait de poésie, mais je suis sûr que ça doit être aussi pouvoir être adapté à d’autres choses.

– Jeudi dernier, alors que cela faisait presque deux ans que je trouvais que le matériel fourni par mon opérateur internet ne fonctionnait pas bien, je me suis décidé à appeler la hotline pour leur crier un peu dessus. Je fus agréablement surpris de tomber sur des français parlant parfaitement la langue. Donc j’ai commencé à râler comme un vieux chien asthmatique se faisant tirer les babines par un enfant rose et dodu qu’il sait ne pas avoir le droit de croquer. Le technicien a fait ses tests à distance puis m’a très gentiment demandé de regarder derrière la boîte pour jeter un peu un coup d’œil aux branchements. J’ai donc découvert qu’un câble ethernet reliait la machine à elle-même ce qui apparemment lui plaisait modérément. Le monde de la technologie est hostile.

– Normalement, mon premier edito pour mediavox paraitra vendredi. Je vais donc faire sortir la réacosphère de son ghetto, yay toussa.

– Une dernière citation pour finir. A ceux qui affirment benoitement que l’islam et l’occident sont tellement interdépendants qu’il est impossible de tracer une frontière entre eux, Rich Lowry répond « La frontière semble être assez claire. Développer l’aviation commerciale de masse et des gratte-ciel était l’idée de l’occident. Egorger des hôtesses de l’air et faire s’écraser des avions dans les gratte-ciel était l’idée de l’islam radical. »