Deuxième édito pour Mediavox

Cher lecteur (et vous aussi qui avez été saisi d’effroi en réalisant ce matin que vous étiez en train de lire un édito réactionnaire alors que vous pensiez être sur un site de rencontres pour politiciens),

M. Copé me drague ouvertement. Pas dans le sens où il me demande mon 06 avant de m’emmener à un dîner aux chandelles au cours duquel il mettrait de l’acide gamma-hydroxybutyrique dans mon verre de rouquin afin que la soirée se finisse en feuille de rose sans que j’en fasse tout un foin plutôt qu’en violences dignes de « Délivrance ».

La suite est là.

Advertisements

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s