Liste de courses

Endives Pâté en croûte

Salade Pied de cochon

Carottes Terrine de sanglier

Soles lard

Brocolis échine de porc

Céleri jambonneau

Ail confit, ça je laisse, j’aime bien.

Poires jambon fumé

La vie de couple est un combat dans lequel le terrain perdu la nuit doit être récupéré le jour.

Advertisements

31 réponses à “Liste de courses

  1. Pour faire plaisir à votre épouse, ajouter des légumes. Je propose des pommes de terre. N’oubliez pas du beurre pour les cuire.

  2. Ben il va te falloir une psychothérapie pour accepter de faire plaisir à madame.
    Sinon, « le poisson, ça rend intelligent » (Anonyme, La Grande traversée)

  3. Voilà une liste de courses halal limite de la xénophobie.

  4. Depuis quand cuisiner du porc ne pourrait pas faire plaisirs à madame ?

  5. Ca manque un peu de trucs sucrés votre liste. Gras et sucrés bien sûr.
    Sinon, je comprends mieux pourquoi vous avez épousé une psychologue…

  6. Par Krom… Il ne reste plus qu’à imprimer!

  7. Il ne faut pas négliger les fruits de mer. Les moules farcies (façon escargots) sont tout à fait acceptables.

    Aristide : dans le foie gras, on peut mettre une pincée de sucre (pour moi c’est une hérésie, mais certaines recettes le préconisent).

    • C’est vrai. On peut aussi le manger avec des confitures, genre confiture d’oignons, ou avec des fruits cuits – des figues par exemple.
      Rajoutez donc foie gras sur votre liste, Amiral.

  8. Que vaut cette liste sans les patates? Auriez-vous oublié le slogan: « C’est simple comme un coup de frites »?

  9. Le gras, c’est la vie ^^
    Et j’ajouterai que dans l’cochon, tout est bon. Je ne crois pas l’avoir déjà dit.

  10. Et vous avalez ça avec de la Contrex ou de la Badoit ?

  11. Elle a trop de relents, c’est un peu court jeune-homme.
    Quel est donc le bousquet qui vous dérange en somme ?
    Est-ce trop de banane ou de fruits exotiques ?
    Est-ce trop radical ? Est-ce trop socialiste ?
    Ma réponse pour vous sera un camouflet,
    Qui renie Chateldon n’a plus qu’a lavaler.
    Et hop !

  12. Pour ce qui est du sucré ce n’est pas du tout mon truc. Je ne mange à peu près jamais de dessert et j’ai horreur de ça sur mon fois gras.

    Sinon avec ma liste de course ce sera un petit Gigondas bien bien frais.

  13. Pas du tout votre truc?
    Ah, Amiral, quel malheur ! Non seulement vous ignorez la moitié des délices culinaires que la nature a destiné à notre bonheur mais en plus, j’ose le dire, vous passez à côté de ce qui fait la vraie supériorité de la France en matière gastronomique.
    Par exemple, la cuisine italienne (la vraie, hein, pas celle des pizzas en carton et des pâtes caoutchouteuses), que je tiens pour la seconde cuisine du monde, ne me semble le céder en rien à la cuisine française pour ce qui concerne le salé, mais en revanche elle lui est clairement inférieure dès que l’on aborde le domaine des desserts.
    Je ne crois pas que dans aucun autre pays au monde on trouve une telle inventivité, un tel raffinement, une telle variété, en matière de pâtisseries, entremets, mousses, et tutti quanti – ni par conséquent une telle variété de breuvages alcoolisés destinés à les accompagner.
    Flotte petit drapeau!
    Vin rouge, saucisson et éclair au chocolat!

    Ah, je sens que j’ai lancé un débat, là…

    • Pâtissier et cuisinier : deux métiers différents.

    • Aristide, les sucreries c’est pour les enfants, les petites vieilles et les obèses diabétiques.

      Le génie culinaire français vient d’abord et avant tout de produits d’exceptions et d’un grand savoir faire quand il s’agit de les accommoder. Les italiens sont en effet les seuls à nous arriver à la cheville dans ce domaine là.

      • Tss, tss, tss, qui a parlé de « sucreries »?
        Vous me prenez pour Cécile Duflot avec ses smarties?
        Nan, moi je vous parle des immortels chef-d’oeuvre sucrés de la cuisine française. Vous savez : des produits d’exception et un grand savoir-faire pour les accommoder, toussa.
        Bref, non à l’hémiplégie du goût!
        Et sortez-moi un gewurzt sélection de grains nobles pour accompagner ma tarte Bourdaloue!

    • D’expérience, les Danois et les Allemands sont aussi au top au point de vue pâtisserie alors que leur cuisine….
      Les pâtisseries Japonaises sont également trés intéressantes mais franchement spéciales et hors de prix (comme toute la vraie cuisine Japonaise).
      Je suis de loin cette actualité depuis quelques dizaines d’années et sur Paris il y a périodiquement des ouvertures de patisseries Japonaises qui se rétament régulièrement la gueule en 3 ou 4 ans alors que leurs produits sont excellents.

  14. Oui, c’est vrai, les Allemands et les Autrichiens sont très forts en pâtisseries, quoique, à mon avis, la variété soit moins importante qu’en France.
    Les Danois je ne sais pas.
    En revanche vous ne me ferez pas manger de desserts japonais. La pâte de haricot, beuark!

    Mais en me relisant je m’aperçois que je n’ai pas formulé clairement ma thèse, qui est donc la suivante : ce qui fait la supériorité de la cuisine française c’est sa double excellence, salée et sucrée.
    Dans le salé elle a des concurrents, dans le sucré de même, mais lorsque l’on combine les deux elle surclasse tout le monde, haut la main.

  15. Votre nauséabonde pâtissophobie, Amiral, est une question d’âge.

    L’enfant est d’abord séduit par le goût sucré, parce qu’il est le plus primaire.

    Puis, à l’aide de quelques coups de pied au cul bien placés, il tourne son intérêt verts la viande (et même les légumes !), dans laquelle il découvre un goût plus raffiné.

    Il dépend de l’homme, plus tard, de s’intéresser à nouveau au sucré, en découvrant toute la complexité dont est capable la pâtisserie, qui est, depuis fort longtemps, l’une des branches les plus renommées de la gastronomie française.

  16. François Hollande a lu le blog de l’Amiral et a décidé de prendre des mesures :

    Le gouvernement lance la lutte
    contre le gaspillage alimentaire

    Guillaume Garot, ministre délégué chargé du secteur, annonce la mise en place d’un plan d’action visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025.

    Légumes abîmés, yaourts périmés, assiette entamée des cantines, pain des restaurants, recettes de l’Amiral avec des portions grotesques et disproportionnées: «Chaque Français jette de 20 à 30 kilos de nourriture par an», déplore le ministre dans un entretien au Journal du dimanche . «Ce gaspillage représente environ 400 euros pour une famille de quatre personnes, autant d’argent jeté par la fenêtre ou à la poubelle».

    Le gouvernement remplace votre maman et vous demande de finir votre assiette. Pensez un peu aux pauvres petits nègres qui meurent de faim.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/10/21/20002-20121021ARTFIG00068-gaspillage-alimentaire-le-gouvernement-a-l-action.php

  17. J’arrive un peu tard mais il y a un truc qui cloche dans cette liste: il n’y a pas de fromage. De bons fromages au lait cru, qui coulent tout seul et qui puent. Vous n’aimez pas la matière grasse, Amiral?

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s