A part Ted ?

Les statistiques expliquent l’élection présidentielle américaine sont très riches d’enseignement. Les mormons veulent confisquer l’utérus des femmes, Obama est fait en une matière avec un coefficient de frottement un million de fois inférieur à celui du
polytétrafluoroéthylène. A part ça, on peut aussi noter que les blancs ne sont plus assez nombreux pour former une majorité politique. A priori ils ne le seront d’ailleurs plus jamais.

Donc aux Ztasunis comme ailleurs, des groupes ethniques avec des intérêts divergeant vont désormais s’affronter pour l’hégémonie politique. Alors bien entendu, les mariages-interethniques produisent de jolis petits métisses qui brouillent un peu les lignes mais il est impossible de savoir quels seront leurs effets. Bioen entendu on pourrait faire des tests en laboratoire, mais déjà que tout le monde gueule quand on met du rouge à lèvre sur le cerveau à vif des lapins, je ne crois plus que ce soit possible.

Bien entendu, il est toujours théoriquement envisageable que tout se passe bien, dans l’harmonie soyeuse et la partouze globale. Bien entendu… Il est aussi théoriquement envisageable que Charlize Theron parcourt le monde à genoux pour être prête à me faire une gâterie si jamais on se rencontrait, mais j’ai comme un doute.

Cependant, historiquement, quand les majorités sont devenues des minorités leurs attitudes ont toujours changées drastiquement, passant d’une certaine bienveillance envers les minorités à une mentalité de minorité défendant ses droits. Pour faire simple, tant que l’on est sûr de sa force, on est généreux avec l’Autre, mais quand on se sent menacé, on défend chacun de ses privilèges et on porte le deuil vengeur de ceux que l’on a perdu.

Ceci est toujours aggravé par les cris crispant de singes hurleurs joyeux des minorités qui voient l’ancienne majorité s’effondrer.

C’est dans cette optique qu’il est nécessaire de comprendre le mouvement identitaire qui se développe à l’échelle mondiale. C’est à cette aune qu’il faut évaluer la possibilité de l’apartheid qui pourrait venir et qui ne sera pas autre chose que le retour à un équilibre naturel et historique qui voulait que les blancs soient en blanchie, les marrons en marronie, les jaunes en jaunie et les noirs en noirie. C’est aussi ce qui a justifié la partition des Indes par exemple. Espérons que dans notre cas cela se passe avec un peu moins d’atrocités.

Publicités

10 réponses à “A part Ted ?

  1. A part ça, on peut aussi noter que les blancs ne sont plus assez nombreux pour former une majorité politique. A priori ils ne le seront d’ailleurs plus jamais.

    C’est, à mon avis, le seul fait « intéressant » de ces présidentielles américaines.

    Les USA vont s’embourber dans le Grand n’Importe Quoi.

    Quelles seront les puissances dirigeantes du futur ?

    Celles qui auront su conserver leur homogénéité.

    Tout simplement parce qu’elles ne perdront pas un temps précieux à légiférer sur le fait que Jean doit sacrifier une fête religieuse à Mohamed qui devra une demi-journée à Mamadou afin d’équilibrer les vacances de Chang.

    La diversité, c’est bien joli, c’est coloré et tout, mais quand tout le monde rame dans des directions différentes, le bateau n’avance plus.

  2. J’ai croisée Charlize tout récemment et je peux vous dire qu’elle est en route vers chez vous Amiral.
    Elle sort juste de chez moi, mais à genoux ça ne va pas très vite.

  3. « Pour faire simple, tant que l’on est sûr de sa force, on est généreux avec l’Autre »

    Surtout vrai pour les cons de Blancs. Pas l’impression que les muzz soient particulièrement généreux avec leurs minorités, si ce n’est en pogroms et en coups de bâtons.

  4. « A part ça, on peut aussi noter que les blancs ne sont plus assez nombreux pour former une majorité politique. A priori ils ne le seront d’ailleurs plus jamais. »

    En fait, si. C’est d’ailleurs le problème : on dit qu’Obama a été élu grâce aux minorités. Oui, d’accord, mais ça on le savait. 95 % des Noirs, et 75 des hispanos, par exemple. Ça n’est donc pas là que ça s’est joué. Ça s’est joué sur la masse de Blancs indécis qui ont finalement voté Obama, passque Romney il est finalement trop trop méchant, trop blanc, trop libéral, et sûrement raciste, l’enculé de WASP. Qui n’ont rien compris à l’aspect racial de la question, ou qui l’ont compris mais se considèrent désormais comme des métisses assistés, comme vous le disiez plus bas, et qui voient leur intérète dans Obama.

    Le problème c’est le Blanc, aux ZUSA comme ici. Le basané, lui, fait son boulot de basané. M’enfin tout ça on le savait c’est vrai.

  5. Je viens tout juste de comprendre votre titre. Je pensais au film Ted, très drôle d’ailleurs ou aux conférences.

  6. Pour continuer sur mon idée de sécession et de cités franches — qui n’est pas spécialement mon idée, mais qui fait de plus en plus son chemin :

    http://gatesofvienna.blogspot.fr/2012/11/building-parallel-structures.html

    Je résume l’idée de Bill Whittle :

    1. La société que nous voulons (nous = les libéraux-conservateurs) est une société qui nécessite des gens vertueux pour fonctionner.

    2. Il n’y a plus que 50% de gens vertueux aux Etats-Unis. Les autres ont voté Obama. Les autres sont ceux qui pensent que l’argent pousse sur les arbres et qu’on peut avoir quelque chose pour rien. 50% de gens vertueux, ça fait quand même 150 millions de bonshommes.

    3. Arrêtez de vous lamenter.

    4. Oubliez toute idée de révolution. Oubliez l’idée de ne pas respecter la loi. Oubliez l’idée de ne pas payer vos impôts. Si vous vous dressez contre l’Etat, vous irez en prison. Si vous ne payez pas vos impôts, vous irez en prison. Donc, vous respectez la loi à la lettre et vous payez vos impôts.

    5. Maintenant, vous allez vous faire à l’idée de payer DEUX FOIS. Vous allez nourrir la bête étatique, simplement pour ne pas aller en prison. Et puis vous allez payer une deuxième fois, mais cette fois-ci pour obtenir ce que vous voulez vraiment.

    6. En cotisant volontairement, via Internet, à des initiatives réunissant uniquement des gens vertueux, vous allez pouvoir obtenir ce que vous voulez, avec des gens qui ont les mêmes valeurs que vous : le travail, la propriété, la liberté. Exemple : des écoles libres, indépendantes de l’Etat. Voyez cela comme un impôt volontaire.

    7. L’idée est de créer des structures parallèles, via Internet. Oubliez le reste de la société. Elle n’est pas réformable. Payez vos impôts, respectez la loi et ignorez la société officielle. Séparez le monde en deux : ceux qui résolvent les problèmes, et ceux qui les créent. Ceux qui travaillent, et les parasites.

    8. Agissez en tant qu’indépendant, et reliez-vous à ceux qui pensent comme vous par le biais de réseaux virtuels.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s