Archives quotidiennes : 12 novembre 2012

Quand les minorités sont sans pitié

Voilà une information qui ne peut que réjouir le comité des HLPSDNH.

Pour résumer, le club de fouteballe des Tottenham Spurs compte parmis ses hooligans locaux de nombreux chuifs qui se sont eux-mêmes nommés « l’armée yid » et ils ont des chants qui vont avec toussa. C’est un truc traditionnel local qui rend tout le monde joyeux et qui ne sent pas du tout le gaz.

Là-dessus arrive l’association des avocats nouares qui s’est mise en tête de faire cesser ces chants ignobles parce que c’est vilain, raciste et pas joli du tout alors que, de nouveau, pas un juif ne s’est plaint des paroles de ces mélodies chaloupées qui font le bonheur des spectateurs du cru. Il semblerait qu’à chaque fois qu’un noir entend le mot « yid » il se sente transporté dans un champ de coton, chantant le blues et trainant de lourdes chaines totalement dépareillées avec le reste de sa mise proprette.

Donc d’un côté nous avons des noirs dont le bout n’est sans doute même pas coupé qui veulent empêcher des gens au bout coupé en biseau d’utiliser certains mots parce qu’on sait bien que du mot au four il n’y a qu’une pelleté, et de l’autre des juifs et d’autres qui n’ont rien demandé à personne et qui voudraient bien continuer à pouvoir utiliser un mot péjoratif de manière positive. Vous avez tout bien suivi ?

Je vois arriver avec impatience le moment où l’association des avocats juifs s’en prendra aux rappeurs noirs qui éructent « nègre » à chaque coin de phrase.

En attendant, certains esprits malicieux pourront ironiser, mais discrètement tout de même hein, sur le fait que l’élève a dépassé le maître.