Archives quotidiennes : 15 novembre 2012

Opération pilier de défense

Israël semble avoir décidé d’un peu secouer la cage à lunatiques de Gaza.

Je continue de croire que ces histoires d’arabes vont nous entrainer dans une guerre civile mondiale dans laquelle des CPF, par solidarité avec les palos, voudront intifader un peu partout et contre tout et n’importe quoi.

En attendant, ces citations de Golda Meir, et dont nous ferions sans doute bien de nous inspirer, continuent de me plaire: « Il n’y aura la paix que quand les arabes aimeront leurs enfants plus qu’ils ne nous détestent » et « nous avons toujours dit que dans notre guerre avec les arabes nous avons une armes secrète : pas d’alternative ».

La tentation de Venise

Je viens d’apprendre que Venise, ou du moins certains de ses habitants, désire faire sécession. Au fur et à mesure que les états se révèlent comme n’étant rien d’autres que des bruleurs à fric coercitifs on voit que l’envie partout en Europe (et même aux US) est de plus en plus forte de se regrouper en des entités ayant un sens culturel, historique ou autre.

Tout le contraire de l’Union Européenne en fait.

On peut légitimement se demander si nous n’allons pas retourner à la situation politique de l’Europe au XVIème siècle avec une myriade de cités-états, des provinces indépendantes et ainsi de suite. C’est toujours ce qui arrive quand les grands empires ne peuvent plus fournir à leurs vassaux la richesse et la protection. Alors imaginez un peu ce qui va se passer quand un empire impose la pauvreté, l’insécurité et la dissolution culturelle.

La situation est encore aggravée par le fait que partout, les hommes et les femmes sont de plus en plus littéralement dégoutés par les gouvernants de la technocratie redistributive d’argent qu’elle n’a plus. Ils sont écœurés par ce qu’ils ressentent comme des punitions infligées au nom de l’Autre qui doit être favorisé afin de devenir un autre nous-même.

Dans ces conditions, la nature veut que l’on recherche le bien-être au sein de communauté à notre image. Que l’on s’extirpe de la gangue qui nous empêche de jouir du fruit de notre travail pour aider des gens que nous ne connaissons pas et avec qui nous n’avons rien en commun.

Ca n’aura même pas été si bien que ça tant que ça aura duré.