Copé proclamé roi d’un tas de cendres

« Les armées se séparèrent ; et on raconte que Pyrrhus répondit à quelqu’un qui célébrait sa victoire que “encore une victoire comme celle-là et il serait complètement défait”. Il avait perdu une grande partie des forces qu’il avait amenées, et presque tous ses amis et principaux commandants ; il n’avait aucun moyen d’avoir de nouvelles recrues (…). Tandis que, comme une fontaine s’écoulant continuellement de la ville, le camp romain se remplissait rapidement et abondamment d’hommes frais, pas du tout abattus par la défaite, mais gagnant dans leur colère une nouvelle force et résolution pour continuer la guerre. »

D’après Ouiquipaidïa, c’est ce que Plutarque aurait raconté à Denys d’Halicarnasse, à ne pas confondre avec la mère Denis et ses problèmes de chatte.

D’après moi, c’est ce que Copé ne va pas tarder à réaliser après sa calamiteuse élection à la tête de l’UMP.

Fillon et lui ont apparemment bourré les urnes comme une jeune fille de Barjac destinée à la traite des blanches.

Copé a gagné avec moins de 100 voix d’avance sur en gros 180 000 votes, ce qui serait insuffisant pour le déclarer vainqueur de n’importe quelle élection compte tenu de la marge d’erreur statistique.

Fillon n’est pas du tout bon perdant et je subodore qu’il va être aussi occupé qu’une pute à 2 cramouilles à pourrir la vie du nouveau chef du mouvement qu’il convoitait.

Le spectacle donné au cours des dernières 24 heures a certainement fini d’écœurer tous ceux qui ne sont pas des névropathes de la politique et qui doivent se dire que la coupe menstruelle est non seulement pleine, mais qu’elle déborde sur les chaussettes de tout le monde à chaque pas supplémentaire.

Copé va faire fuir tous les centristes et seuls les vrais lobotomisés à 75% et qui ont oubliés Sarkozy, vont croire que Copé veut mettre en place une politique de droite un peu méchante à base de catapultes et de dissection in vivo et sans anesthésie de Maman-Etat. Donc Copé a gagné de haute lutte une coquille qui sera bientôt vide.

Si j’étais UMP, je me sentirais un peu comme un mec déguisé en fille à un arrêt de bus où rode un gros violeur velu et homophobe. Heureusement que je ne le suis pas.

Advertisements

17 réponses à “Copé proclamé roi d’un tas de cendres

  1. Votre optimisme fait plaisir à lire !

    • La sortie de Copé se déclarant vainqueur dimanche soir restera pour moi un des plus grand moment de perfidie politique de ces dernières années. Donc non je ne suis pas optimiste.

  2. Un détail :
    la mère Denis, c’est la lessiveuse;
    la chatte égarée, c’est la mère Michel.
    Attention à ces détails qui font la vrai culture !

  3. En effet, l’allusion à la chatte de la mère Denis m’avait un temps intrigué. Et puis j’ai balayé cette angoisse me disant qu’après tout il se pouvait que vous ayez des informations sur le sujet que je n’avais pas.

  4. Pour la petite dame, il faudrait lui faire rencontrer le Mexicain à l’hemipénis,
    Quant au jeune flamand, en ce Transgender Day of Remembrance,
    quelle ironie de tomber sur des racailles gay et homophobes !

  5.  » Le gaullisme est un bordel,
    Personne n’en peut plus douter  »

    Le gaullisme est définitivement mort, vive le gaullisme !

    • Le gaullisme est surtout un socialisme comme les autres.

      • Ann’éffé, au moins depuis la visite de De Gaulle chez le camarade Staline à Moscou fin 1944, le retour du traître, plus que traître, archi-traître Thorez, l’Epuration orchestrée durant des mois par les bolchos et le démocrate chrétien Teitgen, les « ministres » communistes, les « résistants » bolches recyclés chez les CRS, la koultoure et l’éduc’ nat’ aux bolchos, les nationalisations, etc, etc, etc… Un bel esprit de système, sinon un esprit de suite, une belle répartition des tâches et des taches au sein de l’appareil d’Etat, ann’éffé.

        Le plus drôle, dans cette ténébreuse affaire de bourrage d’urnes à la soviétique, c’est de voir le p’tit juif Copé, plus sournois que jamais, faire la nique à l’indécrottable goy Fillon et enterrer du même coup le parti gaulliste avec le soutien de Jean Sarközy. Une bien belle revanche pour ce « peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur.  » De Gaulle, nov. 1967

        Du côté du PS, pas très Français non plus, même tabac. Se pencher sur la bio. de l’inénarrable Harlem Désir vaut son pesant d’or, c’est bien le moins.

        Je sais, je sais, le goy froussard, pour qui les races n’existent pas, dira : « pas de listes, pas d’amalgame, pas der appel des heures les plus sombres ». Trouillard, pétochard, un peu de la jaquette désormais, il n’est plus à une bassesse et une courbette près. Le goy suce et gobe.

  6. que le gaullisme soit un socialisme comme les autres , j’en conviens aisément
    faudrait surtout qu’on se rende compte que les hommes politiques sont des crevures comme les autres , dans le meilleur des cas , et pire que les autres dans tous les autres cas
    exemples?
    un candidat , jurant de ne pas toucher aux prélèvements obligatoires , durant le temps de la campagne, n’attend pas 6 mois pour les augmenter
    un candidat, jurant durant sa campagne d’arrêter l’aventurisme militaire et , une fois élu , projetant d’expédier la légion au nord mali
    y en a beaucoup d’autres
    moive , chuis vacciné, ça fait des lustres que je suis vigoureusement de droâte
    mais imaginez un peu ce que ça produit sur un cerveau de gauchysse…
    ( tiens c’est marrant gauchysse s’orthographie un peu comme vichyste ….faut dire qu’on ne conçoit pas l’un sans l’autre…)
    enfin, le spectacle de l’ump aura de quoi leur faire oublier leurs tourments pendant quelques temps…

  7. J’suis pas d’accord pour dire que le gaullisme (ou le socialisme qui lui ressemble) est un bordel.
    Parce qu’un bordel, nom d’un chien, c’est chauffé, organisé et ça rapporte!!!

    • Cher Popeye, passez donc chez Roselyne, elle vous remettra les clés.

    • ha ‘ffectivement, les bordels sont assez bien organisés…
      lorsqu’un client fait du suif ou veut pas payer, le chaouch de l’entrée vient lui maraver sa gueule
      il semblerait que ce soit l’inverse en démocrature, lorsque le client, l’usager, l’acuraba en somme, est réglo , paye sans barguigner,ne crache pas par terre, c’est là que le chaouch vient lui chercher des crosses , lui augmenter le prix des clopes , le tarif des radars et lui enjoindre de pas moufter

  8. sinon, juste un détail à propos du décalaminage à froid de l’étudiant belge, il n’y a pas de prénom, même modifié, pour le violeur âgé de 16 ans. Dont on ne sait pas s’il a été envoyé dans un centre éducatif fermé.
    Je sens que je m’égare sur les sentiers nauséabonds qui…sombres…fécond…bête immonde etc….

  9. Cher Amiral, vous connaissez donc les coupes menstruelles ? Que voilà une culture qui m’étonne chez un homme, mais qui me réjouit ! En tout cas, votre métaphore est bien choisie : toute femme ayant expérimenté un débordement de coupe menstruelle comprendra aisément votre effroi……

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s