Une béquille pour avancer

Pour une raison qui m’échappe je me suis mis à penser à Oriana Fallaci aujourd’hui.

Toujours est-il que ça m’a donné envie de la citer ici car il est parfois nécessaire de s’agripper à des exemples de courage et d’intégrité dans ce fleuve de boue qui sinon finira par nous noyer.

« Notre faiblesse en Occident vient de la soi-disant « objectivité ». L’objectivité n’existe pas. Le mot est une hypocrisie qui est soutenue par le mensonge selon lequel la vérité serait au milieu. Non Monsieur, parfois la vérité n’est que d’un seul côté. »

Voilà qui est fait.

Publicités

4 réponses à “Une béquille pour avancer

  1. objectivement , on ne peut pas dire qu’elle ait tort

  2. c’est comme dans la vie, il y a ceux qui ont la pelle et ceux qui creusent…

  3. Oui, j’ai aussi pensé à Oriana Fallaci.

    J’avais pu il y a un moment télécharger un pdf de son livre (La rage et l’orgueil – le texte, pas un scan), mais je ne le retrouve plus.

    Pas facile non plus de le retrouver maintenant sur le Ouèbe ; si quelqu’un peut me communiquer un lien, merci d’avance..

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s