Archives quotidiennes : 3 février 2013

Grassouillet fumé

Grassouillet est une traduction littérale du nom ricain du machin qui est « fatty ».

Voici une recette qui nécessite un fumoir.

Si vous n’avez pas de fumoir, ce n’est pas très difficile à construire, donc sortez-vous les doigts, ça vous occupera.

Ingrédients pour 8 ou pour les 2 qui se sont fait chier à construire cette connerie de fumoir :

1 bon kg de chair à saucisse (parfumée à ce que vous voulez ou nature)

Pour la garniture je vous propose 1 demi granny smith rapée, plein de fromage rapé (de nouveau celui que vous voulez, le beaufort peut être pas mal) et 3 petites cuillères de sucre de canne. Mais vous pouvez y mettre des olives, de la feta out tout ce qui vous fait plaisir. Par exemple si vous êtes un pervers vous y mettrez aussi du chorizo… Laissez travailler votre imagination.

Au moins 5 tranches de bacon, mais en fait autant que vous voulez.

1 cuillère d’épices qui vous titillent le palais comme vous aimez.

Que va-t-on faire avec tout ça ?

Etaler la chair à saucisse pour former un rectangle pas trop épais sur un papier d’alu. Repartir la pomme et le fromage et le sucre de canne sur le rectangle. Enrouler le tout comme dans un « roulé » traditionnel de pâtisserie. Frotter avec les épices de votre choix. Enfermer le tout dans le bacon.

Coller le tout au fumoir le temps que vous jugerez nécessaire (en gros faut que la température interne du « grassouillet » atteigne les 75 degrés.

Laisser reposer 20 min dans un papier d’alu.

Et voilà !