Archives quotidiennes : 15 février 2013

Il est temps de dénoncer les bourreaux des palestiniens

Bizarrement, tout le monde semble se foutre de ceux qui sadisent vraiment les palestiniens, je veux bien entendu parler de leurs chefs du Hamas et du Fatah parce que quand ce sont les israéliens qui ne leur font pas des câlins suffisamment tendres et moelleux, là ça hurle sur toutes les octaves.

Par exemple, quand un tribunal palestinien condamne un homme à un an de prison pour avoir insulté le Mahmoud Abbas sur Feissebouc en le photoshoppant portant un maillot du Real Madrid sur lequel était écrit « un nouveau buteur » on n’entend qu’un silence des plus assourdissant. Un an de taule dans un trou qu’on ne peut qu’imaginer particulièrement pourri pour ça… Imaginez ce qu’il aurait pris s’il l’avait affublé d’un maillot de l’OM !

Pourtant, les chefs palestiniens ont toujours bonne presse malgré la misère noire dans laquelle ils maintiennent leur peuple et les tortures qu’ils leur infligent.

Faudrait leur demander le numéro de leur attaché de presse afin de pouvoir réhabiliter la peste.

Et puis il faut lire mon édito du jour chez Médiavox aussi.

15ème édito pour Mediavox: le nègre et la médaille

Quand je vous dis noir, il y a plus de chance pour que vous pensiez à un joueur de foot qu’à Césaire ou Houphouët-Boigny (qui a quand même un peu été un des signataires de notre constitution). Il y a aussi plus de chance pour que vous pensiez à Obama qu’à Idi Amin Dada (ce qui est dommage vu qu’il était quand même Conquérant de l’Empire britannique et Seigneur de toutes les Bêtes de la Terre et des Poissons de la Mer ce qui n’est pas rien quand on y pense).

Cet état de fait est quand même assez décourageant. C’est pour ça qu’aujourd’hui au milieu du fracas engendré par la démission des chevaux et le Pape dans les lasagnes, ou l’inverse je m’y perds un peu, il me semble fort important de parler d’un petit discours fait aux Etats-Unis au cours de la « National Prayer Breakfast » en présence du président Obama qui est beaucoup plus socialiste que noir.

Ce discours a été prononcé par Benjamin Carson. Vous ne savez pas qui c’est ? Surprenant… Pourtant je suis sûr que vous connaissez O.J. Simpson ou Jamie Foxx ou même Lil’ Wayne. Voici un petit cours de rattrapage…

La suite est là.