Woland unchained

Ce matin, en me savonnant les parties sous la douche, je pensais à Laurent Obertone…

Hum… Je ne suis pas sûr que cette phrase reflète exactement ce que je voulais dire. Je reprends. Ce matin, en me caillant les miches sous ma douche dont l’arrivée d’eau chaude était fort capricieuse, je me suis mis à penser à « Pulp Fiction » dans lequel Jackson et Travolta se font passer au jet d’eau froide par Keitel pour les nettoyer de divers morceaux de cervelle et de gencives éparpillées par négligence. Ce qui m’a fait penser à la prison (Harvey Keitel leur fait remarquer qu’ils ne devraient pas être timides vu qu’ils sont déjà allés en prison et s’y sont fait passer au jet). Ce qui m’a fait penser au concept d’enfermement à vie. Ce qui m’a fait penser au bouquin d’Obertone la France Orange Mécanique qu’il faut lire et faire lire absolument. Le tout au moment où donc je me savonnais énergiquement les roustons.

J’espère que c’est plus clair.

Tout ça pour dire que cela m’a fait réaliser une chose. Les seuls qui prennent perpète de nos jours, et je veux parler de la vraie perpétuité, celle qui dure vraiment toute la vie et qui est pénible et vous rend prêt à faire n’importe quoi pour l’adoucir ou qui vous rend soit littéralement fou de rage soit totalement apathique, sont les victimes du devoir de mémoire. Nous les mâles hétérosexuels blancs quoi. Nous sommes les seuls à devoir expier nos fautes, telles qu’elles sont fantasmées par Monsieur Moderne, tout le temps et pour toujours. Colonialisme et nazisme sont nos boulets, la presse est notre bagne. Nous n’aurons jamais de remise de peine puisque nous n’aurons jamais de commission de révision des peines. On nous a jeté au fond du trou puis on a perdu, un peu exprès, la clef. On ne pourra jamais nous aménager une peine alternative de consensus.

Pour paraphraser Victor Hugo, je crois que l’on peut dire « police de la pensée partout, justice historique nulle part. »

Advertisements

24 réponses à “Woland unchained

  1. Vous vous lavez les roustons?!
    Mais qu’est-ce que c’est que cette habitude de tafiole postmoderne??

  2. Je croyais que les français ne se lavaient qu’une fois par an! Moi ma douche, elle toujours comme neuve, je me lave à la bière.

  3. Vous aurez beau vous laver, la culpabilité restera, lady Woland-Macbeth!

  4. « En 1957, sur 300’000 Algériens, on recensait 100’000 sans-emploi. Pendant que quelques milliers d’Algériens – dont 1/3 de chômeurs – reconstruisaient la France, dans le même temps dix fois plus de Français autochtones construisaient l’Algérie. »

    Laurent Obertone (France Orange Mécanique, page 306)

  5. Majoritairement, nous chantons sous la douche, vous pensez, quelle idée !
    A moins, que frotter vos roustons, vous excite les neurones!

  6. Le président de la République s’occupe des choses importantes :

    La belle « Olympia » refait parler d’elle: François Hollande a donné son accord pour que ce nu d’Edouard Manet, qui avait fait scandale, parte à Venise pour une exposition sur le peintre français, premier voyage pour une oeuvre qui n’a jamais quitté Paris.

    Je suppose qu’il faut aussi l’autorisation de Hollande pour changer la marque de PQ à l’Elysée.

  7. Note à Montebourg :

    Après avoir enregistré un bénéfice net record de presque 22 milliards d’euros en 2012, le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé mercredi qu’il allait verser une prime de résultat de 7 200 euros par personne à environ 100 000 salariés allemands.

  8. Quelle culpabilité pour le nazisme? On les a jamais exterminés d’abord, on les a parqués dans des élevages pour faire de la viande de cheval, nuance!

  9. Z’oubliez une chose : les mâles hétérosexuels blancs, qui savent. Non parce que la foule de non-conscients qui baignent encore bienheureusement dans la tiédeur de liquide amniotique de synthèse qu’on leur concocte, en courbant l’échine quand ils ne hurlent pas positivement avec la meute pour faire aussi bonne mesure qu’un étudiant de Sciences-po dans un bus, on peut pas dire qu’elle sache qu’elle a pris perpète, donc ça compte pas vraiment, si vous me suivez.

    Je les comprends, c’est pas drôle de prendre perpète. Je regrette parfois cette époque bénie d’adolescent des nineties qui pouvait se vautrer avec délices dans la conception festive du monde professée par NRJ et MTV sans se poser de questions.

    D’ailleurs j’apologize, je vous avais promis pas mal de nouvelles de Chine, mais vu d’ici où les gens manifestent encore une propension rassurante à se préoccuper de ce qui les regarde, figurez-vous que ce qui parvient du Heimat est encore plus insupportable : la situation est tellement ubuesque, la folie paraît tellement généralisée, et le contraste est si saisissant avec l’atmosphère locale qu’il m’est difficile de me concentrer longtemps sur les sujets attenants sans que la colère ou la lassitude prennent le dessus. Du coup j’ai tendance à me désintoxiquer égoïstement, dans mon coin.
    Notez toutefois qu’avec 150 à 200 Français de plus par mois qui atterrissent à Hong Kong, chiffre en hausse constante, et avec de très loin la communauté expatriée la plus importante à l’exception des Britons, il commence à flotter comme une odeur d’exode, par ici.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s