La fricassée de joues de porcs de Catherine Goux

Voici donc la fameuse recette de la fricassée de joues de porcs de Catherine que je remercie très vivement. C’est ce qu’elle nous avait cuisiné le samedi soir où nous sommes allés dîner chez eux, sachant que fort peu contente d’elle Catherine a appliqué une justice assez expéditive à sa mijoteuse qui s’est vue condamner à mort   pour un rendement de qualité insuffisante.

Par personne

Ingrédients :
– 18 joues de porc
– 1 bouteille de 75 cl de vin rouge
– 150 g ou plus de petits oignons blancs
– 150 g de carottes
– 3 gousses d’ail
– sel
– 1 cuillère à soupe concentré de tomates
– 2 cuillères à soupe de farine
– 2 cuillères à soupe de cognac ou d’armagnac
– 1 carré de chocolat noir

Pour la marinade :

– 50 g d’oignons
– 50 g de carottes
– 2 gousses d’ail
– 1 bouteille de 75 cl de vin rouge
– 1 bouquet garni (laurier, thym)
– 20 grains de poivre,
– 2 clous de girofle

Comment faire?

La veille, mélanger les ingrédients de la marinade et plongez-y les joues. Laissez mariner au frais une nuit.

Le lendemain, égoutter la viande (jetez les légumes mais gardez le bouquet garni) et la faire revenir dans de l’huile d’olive, réserver la viande dans un plat.
Dans la même cocotte, faire revenir les carottes coupées en morceaux, les petits oignons et l’ail.
Après quelques minutes, remettre la viande dans la cocotte, mettre le cognac et flamber.
Saupoudrer la viande avec la farine, remuer, recouvrir avec le vin de la marinade, saler. Ajoutez du vin si nécessaire.
Laisser mijoter au moins 2h à petit feu. Sortir la viande, ajouter le chocolat qui « tuera » l’amertume du vin cuit, bien le mélanger puis rajouter la viande et laisser cuire au moins une heure de plus.
Pour avoir une sauce plus épaisse, découvrir la cocotte 30 minutes avant la fin.

Et voilà! Encore merci à Catherine.

Advertisements

17 réponses à “La fricassée de joues de porcs de Catherine Goux

  1. En bonne et droite justice, il faut reconnaître que c’était très bon.

  2. Le lecteur attentif suppose que les quantités sont pour les sept attablés (en comptant le petit Obertone)

  3. Vous avez trouvé ça bon parce que vous n’étiez pas là les jours où c’était meilleur !

    Cela dit, condamner la mijoteuse à mort avec sentence immédiatement exécutoire était peut-être excessif, en effet.

  4. Quand je pense qu’il a fallu tuer 9 cochons ! A moins qu’on y mette aussi les joues de derrière, ce qui rentabilise l’animal.

  5. Didier, vous refusez de condamner une mijoteuse délinquante. Vous êtes sur une pente dangereuse qui vous fera passer du rang d’Obertone à celui de Taubira si vous n’y prenez garde.

  6. Robert Marchenoir

    18 joues de porc par personne ? On nous prend pour des jambons ou quoi ?

  7. Robert Marchenoir

    Les racailles ont enfin compris où était le pognon :

    Dax : Braquage au Centre des Impôts

    http://www.sudouest.fr/2013/02/26/braquage-a-la-tresorerie-d-agglomeration-977768-1318.php

    Les fonctionnaires des impôts sont des chochottes :

    Des personnels, comme on l’imagine, très choqués. Ils ont reçu hier la visite d’un médecin du travail et d’une assistante sociale.

    Heureusement…

    …Les syndicats des finances publiques ont eux aussi très vite réagi.

    Et devinez quoi ? C’est une question de… moyens, bravo !

    Le syndicat dénonce la politique de réduction des dépenses publiques, diminuant le budget de fonctionnement .

    Et pourquoi ils manquent de moyens ? Parce qu’ils prennent des arrêt-maladie de complaisance, vu que le travail les fatigue. Je n’invente rien, c’est le syndicat lui-même qui le dit :

    Le personnel de la trésorerie – douze ce matin – est en sous-effectif constant depuis de très nombreux mois, du fait d’arrêts maladie non compensés. Ces agents sont particulièrement stressés par la quantité de travail à fournir.

    Comme quoi ils n’ont vraiment plus honte de rien.

  8. Robert Marchenoir

    Les communistes chinois apprennent aux Grecs à travailler :

    PIRAEUS, Greece — The captain gazed from his elegant office overlooking this port on the Aegean Sea and smiled as towering cranes plucked container after container from a giant ship while robotic transport vehicles fanned out to transfer the cargo to smaller vessels bound for the Mediterranean.

    The cargo volume here is three times the level it was two years ago, before the captain, Fu Cheng Qiu, was put in charge by his employer, Cosco, a global shipping giant owned by the Chinese government.

    Besides the $647 million that put half of the port of Piraeus into Chinese hands, the Greek government is receiving more income from taxes as a result of the port’s pickup in business.

    Other than a handful of Chinese managers, moreover, Cosco’s operation is providing around 1,000 jobs to Greek workers — compared with the 800 or so who work the dock that is still under Greek management.

    The Greek-run side of the port, which endured a series of debilitating worker strikes in the three years before Cosco came to town, has been forced by the Chinese competition to seek its own path to modernization.

    For years, the container terminal was a profitable operation. But Harilaos N. Psaraftis, a professor of maritime transport at the School of Naval Architecture and Marine Engineering in Athens, said it was inefficient “because worker relations were very cumbersome.”

    The salaries of some workers reached $181,000 a year with overtime; Cosco is typically paying less than $23,300. On the Greek side of the port, union rules required that nine people work a gantry crane; Cosco uses a crew of four.

    Since Cosco arrived, “competition has forced us to take initiatives to find better ways of working,” said Stavros Hatzakos, the general director of Piraeus Port Authority, which runs the Greek operation. “Employees think twice about strikes and labor action now,” he said.

    http://www.nytimes.com/2012/10/11/business/global/chinese-company-sets-new-rhythm-in-port-of-piraeus.html?pagewanted=2&_r=0

    Bientôt, des managers chinois à la Sécu ?

  9. Les Chinois, viiiiiiiiiiiite !

  10. Des cocos chinois pour transformer le port de Marseille, ce serait beau. Les rouges mis au pas par les jaunes, enfin!

  11. Robert Marchenoir

    Vous remarquerez qu’on nous bassine dans les médias avec les Grecs qui font la queue dans les distribution de nouilles de l’Aube dorée, mais qu’on ne nous parle jamais des dockers du Pirée qui se faisaient (et qui se font encore, sans doute, dans la partie du port non dirigée par les Chinois), 11 000 euros par mois.

    Tout en faisant à grève à chaque fois qu’ils ont un cor au pied.

    Toute ressemblance avec la Frônce serait purement fortuite…

  12. Robert Marchenoir

    On apprend dans la presse grecque (pas dans le Monde, hein…) que plusieurs grandes multinationales sont en train de se relocaliser (ou de localiser tout court) en Grèce.

    Ainsi, Unilever va se mettre à fabriquer 110 de ses produits en Grèce.

    http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_13/11/2012_469875

    Le plus rigolo, c’est qu’une partie de cette fabrication sera délocalisée de… France.

    Unilever estime que la Grèce est en train de redevenir compétitive, et que la sortie de crise est peut-être en vue :

    http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_15/11/2012_470136

    Hewlett-Packard va utiliser le port du Pirée, géré par les Chinois, pour distribuer ses produits en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

  13. Robert Marchenoir

    Racisme, le CRIF s’indigne : la RATP s’apprête à mettre en service des autobus réservés aux Arabes pour relier la Seine-Saint-Denis à la capitale.

    http://bit.ly/YiQiat

    • Et les usagers, ils en pensent quoi ?
      Ces bus arabes seront conduits par des arabes, je suppose.
      Comme ça, ils ne seront plus agressés. Comme le Turc qui a racheté l’épicerie en banlieue et qui se vante de ne plus être braqué.
      Vivement l’apartheid !

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s