L’Autre n’est pas forcément Ronsard

Je suis en train de me délecter de la lecture de « une histoire de la littérature » de Kléber Haedens et je regrette sincèrement qu’il ne soit trouvé personne pour me le mettre entre les mains quand j’avais 14 ans.

En tous cas ce papillonnage dans l’histoire de la littérature et des littérateurs m’a amené à réfléchir sur la relation du moderne à l’Autre. Il me semble que le moderne est prisonnier d’une vision romantique de la « rencontre ». En effet, Ronsard a rencontré Du Bellay par hasard et ça a donné au monde les merveilles de la Pléiade, on ne peut pas le nier, mais ça ne veut pas dire que toutes les rencontres fortuites portent en elles de tels germes. En fait la plupart des rencontres n’apportent au mieux que des désagréments et au pire des sévices quand même un peu cruels. Quand un pit-bull viole un petit enfant sourd en lui dévorant l’oreille à la façon d’un cochon connu, il y a rencontre et pourtant personne n’en sort grandit.

M. Moderne pense que sous prétexte que l’autre est différent, il va nous compléter et que nous serons plus que la somme de nos parties. Ce n’est pas nécessairement et systématiquement faux, cependant ce n’est pas une raison pour l’imposer à tous de force, à moins que le fait de se faire estourbir par un Autre soit, en tant que tel, déjà une richesse.

Tout ça pour dire que s’il ne faut pas forcément rejeter l’Autre, il faut quand même qu’il bosse sacrément dur pour que j’envisage de prendre la peine de traverser la rue pour lui pisser dessus s’il a accidentellement pris feu.

Désolé pour ce billet un peu confus et qui mériterait d’être plus développé mais le gras est dans le feu au taf et il faut bien de temps en temps je justifie mon salaire.

Publicités

13 réponses à “L’Autre n’est pas forcément Ronsard

  1. Justifier votre salaire ? Mais pourquoi donc ? Vous n’êtes pas fonctionnaire ?

  2. Si ça peut vous consoler, il y a de fortes chances pour que, depuis le premier janvier, vous n’ayez travaillé que pour payer vos impôts. Alors ne forcez pas!

  3. Ronsard n’a rien apporté à la Littérature.
    Tandis qu’Aimé Césaire ! Et Maryse Condé !

  4. Cretinus Alpestris

    Il peut y avoir un phénomène d’ « enrichissement » à côtoyer d’autres personnes… du moment que celles-ci sont d’un niveau intellectuel équivalent ou supérieur au vôtre.

    Ce n’est évidemment pas politiquement correcte de le dire, mais quand il s’agit de personnes intellectuellement inférieures, c’est plutôt vous qui les « enrichissez »…

  5. Ah, ne me parlez pas de ce saligaud de Ronsard, traître à la patrie si jamais il en fut !

  6. Robert Marchenoir

    Ah, vous avez encore provoqué une catastrophe écologique ?

    On joue avec les manettes et les boutons en prétendant faire mijoter des joues de porc, et blaaaaaaaaaaaaaaaaam !

    ON NE TOUCHE A RIEN, BORDEL DE MERDE ! Tout le monde les mains dans les poches !

  7. L’autre peut être enrichissant, par exemple une veuve pleine aux as ayant quelques rondeurs à perdre est une mine d’or pour un coach peu scrupuleux. Il en existe hélas.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s