Rien que pour vous mesdames, la modernité vous présente son tout nouvel apartheid sexuel (vient en plusieurs coloris !)

Les joies et les richesses que nous apporte la diversité sont infinies.

Ainsi, nous apprenons que lors d’une conférence sur l’islam et l’athéisme à l’University College, organisée par une association musulmane, hommes et femmes devaient être placés séparément. 3 jeunes hommes, qui n’étaient pas tout à fait assez modernes pour accepter cette rotation à 180 degrés, ont d’ailleurs failli être éjectés par la « sécurité » de la conférence.

Pour rappel, University College fut la première université anglaise laïque et la première à abolir les discriminations religieuses, sexuelles etc… La modernité nous fait donc aller dans le bon sens. J’imagine que la prochaine fois les femmes seront séparées entre celles ayant leurs règles et les autres.

Heureusement, nos enrichisseurs nous apportent aussi les solutions aux problèmes que certains esprits chagrins pourraient voir dans l’organisation sociale qui est en train de prendre forme. Donc si jamais vos bonnes femmes rechignent à être renvoyées au fond de la salle alors qu’elles devraient déjà être bien contentes d’avoir le droit de se promener sans chaperon, vous pourrez toujours les admonester, et si ce n’est pas suffisant, leur donner quelques coups de bâton sur le poignet pour bien faire rentrer dans leurs mignonnes petites caboches ce qu’elles ont le droit de faire ou pas.

La modernité, elle, ne se contentent pas de légers coups sur nos avant-bras. Elle nous tabasse comme si nous étions remplis de lait et qu’elle voulait faire du beurre tout en nous expliquant que c’est pour notre bien. Il me semble qu’il nous reste de moins en moins de temps pour lui arracher sa menteuse et l’étrangler avec avant de catapulter son cadavre puant le plus loin possible de nous. <Le temps ne joue pas en notre faveur et il serait temps que nous nous en rendions compte.

Publicités

15 réponses à “Rien que pour vous mesdames, la modernité vous présente son tout nouvel apartheid sexuel (vient en plusieurs coloris !)

  1. Que le temps ne joue pas en ma faveur, c’est ce que je me dis à chaque fois que je me regarde dans la glace.
    J’envisage de catapulter aussi les miroirs.

  2. Les Anglais (honni soit leur nom) montrent le chemin depuis déjà un bon bout de temps.

  3. Entre l’apartheid chez les réacs et l’apartheid des muzz (QLCLP), j’ai choisi.
    Les franc-mac, pareil, on est séparés… J’espérais une loge mixte ! Tu parles !
    La seule loge à peu près paritaire, c’est une loge de concierge.
    Et encore ! Le mec s’occupe juste des poubelles, quand il est pas devant son matcheu de foutiballe.
    Mais sur le papier, c’est mixte.
    J’y pense pour ma reconversion. Je vais faire une formation.

  4. Eh les gens !
    C’est moi qui ai rêvé le journal de Février de Didier Goux ou il l’avait déja publié ?
    Je me souviens du truc sur la prononciation de Desdichado, de sa visite et celle des Woland…
    Je vais devoir consulter, je suis extra-lucide ou quoi ?

  5. Cretinus Alpestris

    La modernité, c’est aussi ce drame insoutenable : nous ne pourrons pas assister à la prochaine saison de Koh-Lanta.

    Henry Bruce, critique de télévision à l’hebdomadaire TV-Plus, revient sur la mort d’un concurrent du jeu et sur le suicide du médecin qui encadrait les épreuves de l’émission.

    Je le soupçonne fortement de fréquenter le blog de l’Amiral :

  6. M’est d’avis que les islamistes font tout ce qu’ils peuvent en provocations misogynes, dans l’espoir de voir débouler un nombre, jusque-là jamais atteint, de femmes surexcitées à demi nues. Le mépris des « femen » à leur égard est pour le moins nauséabond, immérité, et n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.
    Nous sommes en 2013, nom de nom !

  7. Pour notre part, cela fait un certain temps que nous avons mélangé femmes et hommes. C’est d’ailleurs un progrès permanent, avec depuis peu des sous-marins nucléaires mixtes dans l’US Navy.

    Et si c’était pour cela, ironiquement, que l’on est aujourd’hui avec des millions de musulmans partisans de la ségrégation sur les bras.

    Comme dirait Eric Zemmour : « Dieu rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes »

    C’est ce que j’ai essayé d’illustrer ici : http://koliakaramazov.wordpress.com/2013/04/02/a-la-gauche-eternellement-reconnaissantes/

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s