Et le désir s’accroît quand l’effet se recule

En matière de politique et de dessous féminins, la transparence ne sert qu’à tromper en attirant le regard vers ce que l’on veut mettre en valeur et en éclipsant les petits défauts.

Advertisements

15 réponses à “Et le désir s’accroît quand l’effet se recule

  1. Certes ! Mais il y a des limites physiologiques, qui trop attend mal étreint ou qui traîne en route n’arrive pas à l’heure, enfin des trucs comme ça.

  2. J’ai tenté d’imaginer Hollande en dessous sexy.

    Et puis j’ai buggé.

    Faut que je redémarre,

  3. Voilà, j’ai pu redémarrer. Le reset s’est bien passé.

    Avant de parler de « transparence », il faudrait prendre connaissance de cette très brève vidéo qui en dit très long sur ce jardin d’enfant qui est sensé représenter le peuple français souverain :

  4. En matière de politique, comme en matière de vagin herpétique d’une mormone chinoise, quand on trouve des comparaisons débiles, on arrive toujours à dire des conneries.

  5. Sinon, en vrai, je suis pour la transparence. C’est qd même la BASE du libéralisme !!! Accès aux informations totales pour une décision rationnelle.

    Y a un article de rue89 qui le dit joliment, que la transparence est la fille du libéralisme et de la gauche. Pour le parent 2, je suis pas sur, mais bon.

  6. Ouhlala, je viens juste de comprendre le jeu de mots du titre…
    Faut que je fasse une cure de vitamines moi.

  7. Ca doit être la présence de tous ces Suisses sur votre blog qui me raleeeentit la comprenette.

    • Hé ho Aristide, çà va le bocal ou bien ? Y a pas que les Frouzes qu’ont été à l’école (*) et pis qui sortent le soir…
      non mais …
      Bon si vous voulez briller au salon vous pouvez aussi sortir, tiré de Racine je crois :
      « Je suis romaine hélas, puisque mon époux l’est »

      (*) quand c’était encore l’élève qui avait encore quelque chose à apprendre du prof, et non l’inverse

      • Mais, mais, mais…
        Où allons-nous si les Suisses se mettent à sortir de leur neutralité?
        Ah, tout fout le camp ma bonne dame!
        Plus de neutralité.
        Bientôt plus de secret bancaire,
        Et puis quoi?
        Des coucous fabriqués en Chine?
        Le désordre et la saleté?
        La fondue au babybel?

        Moi je vous le dis, c’était mieux avant.

  8. « Je suis blanche et j’ai un accent qui est ma négritude. »

    Esther Benbassa, sénateur qui, selon l’AFP, a les cheveux rouges et une veste jaune.

    Je suppose que c’est la façon de gauche d’être raciste.

  9. « Née à Istanbul dans une famille descendante de Juifs expulsés d’Espagne en 1492, installés dans les Balkans et toujours hispanophones, Esther Benbassa a émigré en Israël à l’âge de quinze ans et est arrivée en France en 1972.  »
    Les voix de la négritude sont parfois impénétrables.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s