Boston, Merah, barre chocolatée et déclaration d’impôts

Les attentats de Boston n’ont toujours pas été revendiqués. Nous ne savons pas qui les a commis mais ce qui est sûr c’est que quand on ne revendique pas, c’est parce qu’on ne veut pas se faire attraper. Quand on ne veut pas se faire attraper, c’est qu’on veut recommencer. Un scénario à la Merah mais avec des bombes plutôt qu’un pistolet est-il envisageable ?

Tant qu’on parle des attentats de Boston, j’ai remarqué que beaucoup de gens trouvent anormal qu’on s’y intéresse plus que quand ça se passe en Irak ou en Somalie. Sans même aborder les raisons évidentes pour lesquelles c’est le cas (Boston n’est pas une zone de guerre, on peut plus facilement s’identifier aux américains etc.) je leur propose de manger cette barre de chocolat qui vient de tomber du trou de balle d’un chiant errant. Si, si c’est une barre de chocolat, je vous assure.

Je me demande si je peux mettre le gouvernement comme personne à charge dans ma déclaration d’impôts.

Publicités

49 réponses à “Boston, Merah, barre chocolatée et déclaration d’impôts

  1. Cherchez à qui profite le crime et vous saurez qui l’a commis.
    Bref, autant vous dire que c’est encore un coup des juifs, comme le 11 septembre et l’assassinat de Kennedy.
    D’ailleurs Mohammed Merah aussi était juif. Mais évidemment les journalistes n’en ont rien dit : c’est tous des juifs.
    Humm, excellente cette barre chocolatée.

  2. Preum’s!
    Ha chuis jouace….
    On peut se poser la question de la nécessité de cette information…
    Perso je ne suis ni sportif ni américain ni démocrate…. et je le serais encore moins après avoir entendu Wauquiez sur France info, interrogé sur l’attentat de Boston, revendiquer une de ces qualités (sportif) pour pouvoir se faire passer pour démocrate…
    en gros, faire péter une bombe à un marathon (surtout à Boston, ça tombe bien, Wauquiez l’a courru,autrefois) c’est être antidémocratique

    C’est à la fois vrai et faux

    Boston, le marathon et Wauquiez avec ses professions de foi énervées et auto centrées, je m’en cogne
    L’Irak,l’Afghanistan, la Syrie, c’est pareil, je m’en cogne, j’ai pas été les chercher, qu’ils viennent pas me faire chier, c’est tout le bien que je nous souhaite mutuellement
    maintenant ,faut faire avec les ceusses qui viennent nous emmerder à domicile et qu’on n’a pas sollicités pour ça, et je vous l’dit y a du boulot !

    • Heu non, deuze je crois.

      Sinon, bien entendu qu’on peut se branler sévèrement de ce qui se passe chez tous ces estrangers, c’est même parfaitement naturel.

      • kobus van cleef

        Ha oui deuz
        Se cogner du massacre bostonnien est Absolument nécessaire, surtout lorsqu’un Wauquiez se mêle de ça….
        Lorsqu’il va parrader au micro des radios…
        Lorsqu’il assure tout le monde de son républicanisme, de sa democraturerie et de sa sportivité…
        Voilà pourquoi il est sain de s’en ficher

  3. Cretinus Alpestris

    J’ai une question bête :

    un attentat non revendiqué, cela sert à quoi ?

  4. Je pencherais pour des fascistes à poussettes mais certainement pour les petits gars qui portent barbes et babouches pour une simple raison difficile de courir le marathon avec ce genre de chaussures aux pieds.

  5. C’était pas une bombe, c’est juste un des Grands Anciens enterrés par là-dessous (Boston est en plein Lovecraftland) qui a pété. Ce qui n’exclut évidemment pas la piste juive, ces gens-là sachant comment nourrir secrètement de fayots ces grosses bêtes divines pour leur donner des flatulences.

  6. Comme dit Xavier Raufer, la plupart des attentas déjoués aux états-unis, à grand renfort de pub avaienr été montés par les agences gouvernementales, justement pour se faire de la pub.

    Pour l’attentat de Boston, on ne peut rien exclure, sauf que les autorités savent déjà de quoi il en retourne, mais qu’elles sont en train de bidouiller des explications du genre « “à qui faire porter le chapeau, de la façon la plus intéressante pour nous ?”, et « il ne faut jamais gaspiller une bonne crise ».
    (phrases empruntées via dedefensa.org).

    Que celui qui sait tout sur l’assasinat de Kennedy et qui savait tout sur Nixon AVANT le Washingtion post me contredise.

    • « Comme dit Xavier Raufer, la plupart des attentas déjoués aux états-unis, à grand renfort de pub avaient été montés par les agences gouvernementales, justement pour se faire de la pub. »

      Ce n’est pas ce que dit Xavier Raufer, et, présenté comme cela, c’est faux.

      Ce qui se passe souvent, aux Etats-Unis, c’est que le FBI utilise une technique pénale relativement nouvelle, qui se répand et qui est controversée : on infiltre un milieu à tendances délinquantes en se faisant passer pour un délinquant, on propose aux personnes ciblées de commettre un délit, et si elles acceptent, on les arrête dès qu’on a une preuve utilisable en justice.

      Et en effet, de nombreux islamistes condamnés aux Etats-Unis pour des tentatives d’attentat l’ont été dans ce cadre.

      Bien entendu, il est abusif de dire que ces attentats ont été « montés par la police ». Les personnes arrêtées de cette manière étaient bel et bien des islamistes dangereux, susceptibles de passer à l’acte en l’absence d’infiltration policière, et non de pôv’ victimes de l’impérialisme busho-capitaliste.

      Si, demain, vous rencontrez dans un bistrot quelqu’un qui vous écoute déblatérer contre les altanto-sionistes et qu’il vous propose des explosifs, eh bien j’espère pour vous que vous allez refuser. Si vous acceptez, je serais tout à fait d’accord pour que la police s’intéresse à vous de très près. En vous arrêtant, elle enlève de la circulation un islamiste à l’évidence dangereux.

      Il est également abusif de dire que ces techniques d’infiltration sont utilisées par la police « pour se faire de la pub ». Elles sont utilisées pour arrêter des terroristes et les empêcher de nuire. Que la police « se fasse de la pub » quand elle fait bien son travail va de soi. Et vous savez quoi ? C’est une bonne chose.

      Ce qui est contestable, ce n’est pas que la police se fasse de la pub. Provoquer à la commission d’un délit, pour la police, entraîne évidemment des interrogations éthiques. Le risque de dérive existe.

      Cependant, je ferai remarquer que cette technique est née, sauf erreur, pour coincer les trafiquants de drogue aux Etats-Unis. Je crois bien qu’elle est utilisée par la police française dans ce cadre. Je n’ai pas entendu beaucoup de gens se plaindre que « la police monte des trafics de drogue », même si le débat juridique existe, et est justifié.

      Cette technique est aussi largement utilisée par diverses polices pour lutter contre la prostitution et la pédophilie. Là encore, je n’ai pas lu beaucoup de gens se plaindre que des policiers moustachus se fassent passer en ligne pour des petites filles qui tchattent. Pourtant, la pratique est également contestable quel que soit le délit.

      Enfin, il serait parfaitement abusif d’en conclure que le danger terroriste musulman n’existe pas aux Etats-Unis. Le massacre commis par le major Nidal Hasan, sur une base militaire, n’a nullement eu besoin de provocation policière pour avoir lieu.

      Raufer ne dit pas que le danger terroriste musulman n’existe pas aux Etats-Unis. Il dit que la police américaine est peu efficace à le déjouer, ce qui est tout à fait différent.

      • J’ai réécouté plus attentivement. Votre analyse est juste. Dont acte et Mea Culpa

      • « Ce qui se passe souvent, aux Etats-Unis, c’est que le FBI utilise une technique pénale relativement nouvelle, qui se répand et qui est controversée : on infiltre un milieu à tendances délinquantes en se faisant passer pour un délinquant, on propose aux personnes ciblées de commettre un délit, et si elles acceptent, on les arrête dès qu’on a une preuve utilisable en justice. »

        Ca se justifie bien pour la délinquance et le terrorisme. Et il me semble que ce n’est pas nouveau, si ? C’est une vieille méthode.

        L’autre jour, à C dans l’air, j’ai entendu un « expert » ès terrorisme qui disait la même chose pour chez nous.
        Parait que c’est aussi la méthode dans les manifs actuelles. Mais en ce qui concerne ces dernières, propager cette « info » est aussi un bon moyen de faire en sorte que tout le monde se méfie de tout le monde et réciproquement.

  7. Selon Caroline Fourest, ce seraient des extrêmistes de droite homophobes, amalgameurs et haineux qui seraient dans le coup. Si vous n’y voyez pas du Lepen et du Barjot, c’est que vous êtes des fachos irrécupérables.

  8. Vous connaissez beaucoup d’attentats terroristes dit d’extreme-droite qui ciblent des civils, sans distinction? Parce qu’un Marathon, je ne vois pas le message politique… à coller derrière.

    • Theodore Kaczynski, Oklahoma City, Anders Breivik…

      La rue de Rennes à Paris, vous voyez « un message politique à coller derrière » ? La ville de Rennes exciterait les passions politiques ?

      Encore une lumière, tiens…

      • Ah, ah, ah,

        Connait pas le premier cas; dans le second attaque contre le gouvernement fédéral; troisième cas attaque contre un camp politique. Autrement dit, ce sont des attaques terroristes qui ciblaient une certaine représentation.

        Quand à la rue de Rennes, c’est pareil, puisque que c’est l’Occident qui était visé, puis il y avait des prisonniers en France…

        Bref, ces attentats ciblaient distinctement des groupes, un pays, alors que dans le cas d’espèce un marathon, c’est vraiment cibler n’importe qui, sans distinction. On ne voit pas le message que pourrait revendiquer un groupe de terroristes d’extreme-droite…

      • Oui, c’est particulièrement clair dans le cas de McVeigh qui avait d’ailleurs écarté d’autres cibles potentielles pour éviter le plus possible de tuer des gens ne travaillant pas pour le gouvernement. Quant au message il est assez clair.

      • Ce n’est pas parce qu’on ne sait pas qui est la cible qu’il n’y en n’a pas une visée. Les auteurs n’ont pas revendiqué, peut-être parce qu’ils n’en ont pas besoin. Genre il y a des personnes concernées, et elles se reconnaîtront.
        2 bombes et seulement 3 morts. Comme si on avait voulu éviter le pire..

  9. Et pourquoi pas une association d’ennemis du sport ?
    Quand on voit comment des bourgeois BCBG se radicalisent, en France, jusqu’à devenir d’infâmes factieux organisant des chasses à l’homme sur la personne de Caroline Fourest, on peut se demander si l’attentat de Boston n’est pas un sale coup d’adversaires acharnés du footing.

  10. C’est quoi comme marque le chocolat?

  11. La pauvre Fourest. V’là que cette folle va devenir une martyre tiens..

  12. Connait pas le premier cas; dans le second attaque contre le gouvernement fédéral; troisième cas attaque contre un camp politique. Autrement dit, ce sont des attaques terroristes qui ciblaient une certaine représentation. Quand à la rue de Rennes, c’est pareil, puisque que c’est l’Occident qui était visé, puis il y avait des prisonniers en France…

    Bon, c’est la dernière fois que je réponds à un abruti pareil, il devrait vraiment y avoir des lois qui empêchent ces gens-là de sortir de la cave où ils sont enfermés.

    Donc, abruti, vous commencez par prétendre :

    Vous connaissez beaucoup d’attentats terroristes dit d’extreme-droite qui ciblent des civils, sans distinction? Parce qu’un Marathon, je ne vois pas le message politique… à coller derrière.

    En effet, vous ne voyez pas grand’chose.

    Je vous fournis trois cas qui répondent à votre description. Vous commencez par me répondre que vous ne connaissez pas Kaczynski. Evidemment, c’est au-dessus de vos forces de googler son nom en un dixième de seconde et de remédier à votre ignorance ; mais non, vous préférez rester abruti.

    Mais toujours aussi péremptoire, hein, c’est pas ça qui va vous gêner.

    Ensuite, vous prétendez que sous prétexte que l’attentat d’Oklahoma City visait le gouvernement fédéral, il ne correspondait pas à un attentat d’extrême-droite qui cible des civils sans distinction. Bien sûr, le fait que des fonctionnaires aient été massacrés au hasard, le fait que les fonctionnaires soient des civils, le fait que poser des bombes dans un immeuble du gouvernement aboutit à tuer n’importe qui indistinctement, y compris des femmes de ménage, des employés du gaz venus relever les compteurs et des citoyens venus renouveler leur carte grise, tout cela ne rentre pas en ligne de compte : il y a une distinction, puisque c’est contre le gouvernement.

    Breivik, le monde entier appelle ça un terroriste sauf vous. Vous prétendez que son attentat ne correspond pas à votre description parce que c’est contre un camp politique, je suppose que les enfants massacrés doivent s’estimer heureux, puisqu’ils n’ont pas été tués indistinctement, mais au titre d’un camp politique. Je suppose aussi que les employés du gouvernement dans l’immeuble qui a sauté appartenaient aussi à un camp politique, donc cépagrave, c’est pas d’extrême-droite ou que sais-je encore.

    Quant à la rue de Rennes, c’était contre l’Occident, donc c’était pas indistinct.

    Ben, abruti, Boston, c’est en Occident, aussi. Tuer des Américains, c’est pas du tout indistinct.

    Bien évidemment, l’hypothèse la plus vraisemblable est celle d’un attentat islamiste, et non d’un attentat « d’extrême-droite ».

    Mais le propre du terrorisme est justement de tuer des gens pour le plaisir de tuer, et de façon indistincte. C’est précisément cela qui terrorise.

    La propension au pinaillage hargneux, de mauvaise foi et sans but est une des plaies de spéhi.

  13. Robert,
    Les cibles de breivik, frans maçon j’aime bien le rappeler, étaient des jeunes socialistes en séminaires et l’immeuble plastiqué un batiment publique.
    Effectivement c’est une action de guerre, recherchant l’attrition dans le camp adverse et pas un acte terroriste tentant d’influer une politique.

  14. AG,

    Il est tout à fait abusif de dire que Breivik était franc-maçon. Il a fait un bref passage dans une loge, mais il n’avait aucune conviction sérieuse à ce niveau. C’est un déséquilibré qui a fait du tourisme dans la franc-maçonnerie, comme il aurait pu en faire à la secte Moon ou ailleurs. Si ça se trouve, sa seule attraction envers la franc-maçonnerie, c’était le bel uniforme clinquant (dans lequel il s’est photographié) et le rituel hiérarchique et secret.

    D’ailleurs, si je me souviens bien, on trouve dans son manifeste des convictions tout à fait opposées à celles qu’on attribue traditionnellement, en France, à la franc-maçonnerie (laquelle ne joue pas le même rôle chez nous que dans d’autres pays).

    Pour le reste, je suis atterré par votre affirmation. Prétendre que le massacre de Breivik n’était pas du terrorisme… Si ça ce n’est pas du terrorisme, alors rien ne l’est !

    Quant à qualifier d’acte de guerre le massacre de civils désarmés, visés au hasard, par un civil agissant évidemment en dehors de toute autorité constituée et dans la plus totale illégalité… Je ne sais pas dans quel monde vous vivez. Les mots n’ont plus aucun sens. Je ne peux pas débattre sur des affirmations absurdes.

  15. Exemple de djihad politique et sournois, l’infiltration des institutions :

    http://salaamscepo.com/articles/

    Je vous recommande le commentaire de la personne qui se dit « doctorante en cotutelle » à Sciences Po (gnééé ?), et qui démontre qu’on peut suivre une formation « de haut niveau » dans l’une des institutions d’enseignement supérieur les plus prestigieuses de France, sans parler le français.

  16. Aaahhhh?
    Tiens non, on ne dit pas à quoi ressemble le suspect (qui n’a pas encore été identifié) repéré sur les vidéos.

    http://fr.news.yahoo.com/attentat-boston-suspect-identifi%c3%a9-gr%c3%a2ce-%c3%a0-vid%c3%a9o-175017733.html

  17. A.g., je vous aime bien, vraiment, je vous trouve fin, intelligent, très compétent dans des tas de domaines techniques que vous m’avez fait découvrir (cf. le cinéthéodolite chez le Pélicastre), mais il faut arrêter avec des mots anglais non traduits qui ne veulent (plus) rien dire en français, tels qu’attrition ; on ne fait pas une étude marché pour savoir pourquoi telle ou telle banque perd des clients. Ensuite, eh bien si, justement, rechercher l’attrition dans le camp adverse est précisément une tentative d’influencer une politique – tactique de la montée aux extrêmes par exemple.

    Mais ce n’est pas pour ça que je cause, je voulais simplement signaler que le commentaire de Robert Marchenoir de 17h06 est l’illustration parfaite de ce que la finesse, le sens de la nuance et de la pédagogie peuvent produire de meilleur. Robert, vous êtes l’ultime Tanagra (oui, acceptons le gender) !

  18. Le suspect qu’ils ont arrêté pour audition ne ressemble-t-il pas à Rédoine ?

    Il a très bien pu passer à travers les mailles à Roissy, l’aéroport le plus arabe du monde.
    Et un spécialiste des explosifs comme lui ! C’est signé !
    Bon, smiley hein !

  19. @ Carine
    3 « zarab » 2 « blancos » (spéciale cacedédi à Manouel Gaz)

    http://www.prisonplanet.com/boston-bombing-culprits-identified.html

    « … Photos collated on the 4chan website show numerous images of suspicious individuals wearing large backpacks present at the scene of the Boston Marathon bombings.

    Three of the men appear to be Arab or Middle Eastern in appearance, whereas another two of the individuals are white. … »

    Merah fois cinq, donc?

  20. Robert Marchenoir

    Hamas, Islamic Jihad, Hezbollah Celebrate Boston Terror Attack

    By Israel News Agency Staff

    Jerusalem, Israel — April 15, 2013 … Shortly after terror bombs exploded and murdered over 12 people at the Boston Marathon, members of Hamas, Islamic Jihad and Hezbollah were reported to be dancing in the streets of Gaza, handing out candies to passerbys.

    A number of Palestinians had danced in the street in celebration of the 9/11 attacks in 2001 on the World Trade Center and Washington resulting in the deaths of thousands of Americans.

    The head of an Islamic terror organization in Jordan – the Muslim Salafi group says he’s “happy to see the horror in America” after the bombing attacks in Boston.

    “American blood isn’t more precious than Muslim blood,” said Mohammad al-Chalabi, who was convicted in an al-Qaeda-linked plot to attack US and other Western diplomatic missions in Jordan in 2003.

    “Let the Americans feel the pain we endured by their armies occupying Iraq and Afghanistan and killing our people there,” he said today.

    A Mideast counterterrorism official based in Jordan said the blasts “carry the hallmark of an organized terrorist group, like al-Qaeda.”

    Mais je suppose que c’est bien la preuve que l’attentat de Boston est l’oeuvre du Mossad.

    http://www.israelnewsagency.com/bostonmarathonterrorattackpalestiniansdancingcandygazaobamahamasislamicjihadhezbollahiran48041513.html

  21. Robert Marchenoir

    Il y a aussi des bonnes nouvelles :

    Le journal « l’Humanité » au bord de la faillite

  22. Robert, Bob
    Le parcours franc-mac de Breivik fut le seul qui n’a pas dévié ou été arrété après une courte période de pratique.

    Si pour vous le terrorisme est tout usage de la violence sans uniforme, oui on tombe pîle dedans. C’était un terme attribué d’ailleurs à l’origine à l’action menée par les groupes non-étatiques pour son action surtout psychologique
    .
    Si celà n’est défini que par la qualité des cibles à savoir civiles, non.

    On va pas faire un cour de Clausewitz, mais la population est aussi un levier.
    Le passage à la bombe guidée laser sur les dirigeant du hamas ou tel chef de clan dans un village afghan, avec accessoirement les voisins proches, quelle différence ? On peut pas dire que le vieux en fauteuil roulant était un combattant au sens guerrier du terme : vous cherchez bien à influer sur la volonté adverse.
    Ensuite, attrition est parfaitement français et dans le cadre d’un combat c’est chercher à réduire le potentiel adverse. C’est aussi le but de Breivik, pas du tout hasardeux sur le chois de ses cibles puisqu’il imputait le devenir de son pays au mouvement qui formait ses futurs cadres sur l’île, sorte d’université d’été. Sa bombe elle était pas dans un quartier commerçant. Il est pas descendu comme l’autre musulman en belgique en visant a l’opportunité tout ce qui se présentait. Il a pas fait sauter unn train sans savoir qui il y avait dedans.

    Dernier point sur la légalité potentielle brièvement évoquée : pipeau et hypocrisie.
    On se doute bien que de poser des bombes sur le passage d’un marathon c’est mal. Et accessoirement illégal, aussi.
    Avec un uniforme avec un mandat de l’Onu ça devenait acceptable ?
    Les anglais bombardaient volontairement les civils et surtout les quartiers ouvriers car ils estimaient que c’était plus efficace de supprimer la main-d’ouevre, que de viser l’appareil de production allemand, rapport a l’imprécision de l’époque. Lee May le patron du bombardement Us de la même époque a écrit lui même qu’en cas de défaite ce serait lui qui se serait retrouvé sur les banc pour crimes contre l’humanité.
    On trouve juste çà dégueulasse car on a plus de chose en commun avec un Bostonien qu’avec un pouilleux afghan. Ben d’un autre point de vue on peut danser quand deux avions s’écrasent sur les tours.

    Ca veut pas dire qu’on applaudit à l’évènement du Massachusetts. Analyser tout çà froidement justement c’est ne pas tomber dans le panneau de ce qui les provoquent. D’un coté comme de l’autre.

  23. Merde : le choiX

  24. Cretinus Alpestris

    Une fouille générale a débuté ce matin à la prison de Sequedin dans le Nord, CINQ JOURS après l’évasion de Redoine Faïd.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/18/97001-20130418FILWWW00392-fouille-a-sequedin-apres-l-evasion-de-faid.php

    Cinq jours pour effectuer une opération qui, dans tous les pays « normaux », aurait été faite immédiatement après une évasion… et particulièrement si celle-ci s’est déroulée avec armes et explosifs !

    J’imagine que les forces nécessaires se trouvaient malheureusement monopolisées du côté de Paris, avec gaz et boucliers, pour protéger la capitale du fascisme rampant ?

    L’incompétence est devenue une vertu dans ce pays ?

  25. Squarcini, dit le squale, ancien patron de la DCRI connaissait Merah depuis 2007. Entre le djihadiste toulousain et Squarcini une certaine familiarité s’était établie.
    Si de nombreuses zones d’ombre demeurent dans cette affaire, il n’est pas infondé de penser que la DCRI a participé à certains coups de Merah.

    On s’interrogera avec profit sur le degré d’implication de Sarkozy dans cette série meurtière, précédent de peu l’élection présidentielle.

    Remercié, Squarcini s’est reconverti depuis dans le renseignement économique.

    Valls, qui dispose de la totalité du dossier, dont la femme est d’origine juive et qui n’a de comptes à rendre à personne, se fera un plaisir de faire distiller au goutte-à-goutte l’information sur cette ténébreuse affaire. Personne n’a oublié son coup de sang de l’automne dernier à l’assemblée nationale contre la droite, l’accusant de terrorisme.

    En cas de terrorisme, le suspect le plus probable est toujours l’Etat sur le sol duquel l’attentat a lieu.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s