Edito pour Mediavox XXIV: François est enfant de bohème

Nous apprenons donc que, malgré tous les efforts des chers modernes qui nous disent quoi penser au nom du progrès, ce rouleau compresseur devant lequel nous devons tous nous prosterner même si nous risquons par là même de finir en flaques de jus de viscères étalées sur le chemin du bien, le fait de se moquer de la morale la plus élémentaire peut encore avoir des conséquences fâcheuses.

En effet, un citoyen contribuable qui se demandait au nom de quoi il se retrouvait à financer le train de vie princier de la première maîtresse de France a décidé de porter plainte. Et devinez quoi ? Cette plainte a été jugée recevable.

La suite est là

Advertisements

3 réponses à “Edito pour Mediavox XXIV: François est enfant de bohème

  1. Une paille ou une poutre? parce que là c’est gros quand même…

  2. pas sur le dos du chameau
    sur le dos du dromadaire !
    dromadaire malien qui a d’ailleurs fini à la casserole
    les cuissots à la broche
    le cou , comme LA bosse , farcis
    la panse , elle aussi , farcie
    et les couilles en meurette
    j’ignore s’ils ont accommodé les sabots , et comment….

  3. Pour les sabots, la cuisson c’est cinq heures à la cocotte minute.

    A propos de cocotte minute, Obama veut faire passer en urgence une loi contre la vente et la détention de ce dangereux ustensile.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s