Archives quotidiennes : 21 avril 2013

Tiens, j’ai oublié de mettre un titre…

Je n’y connais rien mais cette video (via F+ qui est très productif en ce moment et très bon par la même occasion) sur les trucages des images de la manif du 24 mars est assez intéressante.

Quelqu’un peut-il me dire si c’est crédible?

Saler un jambon de sanglier

Jambon de sanglier

Vu que l’écroulement de la civilisation semble être en assez bonne voie, il me semble important d’apprendre quelques techniques de survie de base, comme le fait de conserver la viande qu’on a réussi à se procurer.

Donc on commence par attraper un sanglier. Soit vous l’appâtez avec des restes de terroristes s’étant fait exploser, soit vous le chassez au fusil, au collet ou au filet à papillon, c’est vous qui voyez et c’est en forgeant qu’on se fait des cals aux mains et qu’on se roussit les poils de l’entrejambe.

Une fois la bestiole en notre possession et liquidée on va se retrouver avec divers morceaux qu’on ne va pas pouvoir consommer tout de suite (même si on peut essayer).

Donc dans le cas d’un jambon, ou d’une épaule (c’est quand même un peu pareil), on commence par masser le tout pour en faire sortir le sang (en particulier celui qui reste dans la veine grasse). Moins il restera de sang, moins la viande sentira et moins elle attirera les mouches.

Ensuite on frotte le tout avec un gros oignon, en particulier les jointures et les incisions ce qui protégera votre bidoche contre les vers.

Dans la foulé, on frotte le jambon avec du sel, puis on le case dans une caisse en bois avec des troutrous, on le couvre de gros sel et on pose dessus une planche avec un poids (sur le jambon, pas sur la caisse). On ferme la caisse et on attend 3 jours pas kg de ‘iande. Une fois ce laps de temps écoulé (comme votre porte-avion), on sort le jambon, on le lave et on le sèche bien. On se fait un mélange d’épices à son goût et on en frotte le jambon (oui je sais que ça nous fait passer beaucoup de temps à frotter de la viande et ça risque de faire monter en vous des tensions homo-érotiques, soyez forts). Une fois la barbaque bien frottée, faut pas oublier les plis et les recoins, on la colle dans un sac à jambon et on place le tout à l’abri des mouches et du soleil, de préférence un endroit frais et pas trop sec. Quelques jours plus tard, on badigeonne le jambon d’un mélange de saindoux et d’épices (celles qu’on a utilisé pour le frotter). On recommence cette opération de temps en temps pendant minimum 3 mois (à la louche).

Et voilà !