Œdipe et le mariage de tout et n’importe quoi

Le mariage de tout avec tout le monde et n’importe quoi va donc être validé aujourd’hui, foutant en l’air la filiation et donc la civilisation.

Toutefois, je recommande aux députés qui vont voter en se sentant tout chaud et doux à l’intérieur, de relire l’histoire d’Œdipe pour se rafraichir la mémoire sur l’importance de la filiation.

Au cas où ils n’auraient pas le temps de le faire, en voici un court résumé.

Avant la naissance d’Œdipe, on annonce à ses parents que leur fils va être un gros fouteur de bordel donc ils décident de l’abandonner tranquillou bilou. Pas de bol, la saleté ne meurt pas. Il grandit et fini par zigouiller son père et faire des trucs sexuels assez complexes avec sa mère puisqu’il ne savait pas qu’ils l’étaient, son père et sa mère je veux dire. Quand Œdipe apprend qu’il est parricide et qu’il a commis un inceste (de citron bien entendu), ben il n’est pas très content et malgré toutes les cellules psychologiques mises à sa disposition, il se crève les yeux et devient clodo. La malédiction est d’ailleurs transmise à ses fils qui s’entre-massacrent gaiement.

Détruire la filiation n’est jamais une bonne idée, les grecs anciens le savaient déjà, nos grands-parents le savaient encore, nous l’avons oublié. Nous serons donc punis, surtout si nos mères sont moches.

Advertisements

112 réponses à “Œdipe et le mariage de tout et n’importe quoi

  1. Il va falloir fabriquer beaucoup de cannes blanche, que merdasse !
    Nettoue

  2. Nos députés ne lisent plus depuis longtemps.

  3. Plus de racines.

    C’est fait.

    Plus d’histoire.

    C’est fait.

    Plus d’identité.

    C’est fait.

    Plus de patrie.

    C’est fait.

    Plus de famille.

    C’est fait.

    Plus de filiation.

    C’est fait.

    La suite, c’est quoi ?

  4. plus de sous.
    c’est fait.

    Plus de vocabulaire.
    c’est fait.

    Plus d’intellectuels
    c’est fait.
    ——————

    @Woland. si nos mères sont moche?! Pas de problèmes, je n’aurais pas ce mauvais gout!

    • pour les mères très moches, on se souviendra de cette réplique dans bukowski , contes de la folie ordinaire ou un peu plus à l’ouest, je suis plus sûr
      buk’ est enfermé dans un appart’ avec deux vieilles putes, à boire et faire du barouf
      débarquent deux flics qui veulent à toutes forces entrer dans le taudis pour bastonner un peu
      buk’ les empèche en disant « chuis avec ma mère et sa copine, là , on fait ren d’mal, là » , évidemment , il est à poil et sa queue pend, les nichons des vieilles aussi
      le flic le plus irlandais dit comme ça « bon on s’en va , faut plus faire chier les voisins , pigé ? »
      et le flic le plus jeune dit , l’air goguenard « laquelle c’est ta mère? »
      buk’ répond « celle qu’a un gros cul »
      à quoi la poulaille rétorque « ta mère a vraiment un très gros cul »
      j’espère avoir contribué au débat….

    • Plus de web.
      Ca sera bientôt fait.

  5. Sur ce point je pense que le droit suit davantage l’évolution de la société qu’il ne la précède. La destruction de la filiation a été faite par la génération des baby-boomers qui n’ont rien transmis à leurs enfants, l’amour du pays, de Dieu, le goût de l’effort, la certitude de la supériorité de sa civilisation sur les autres, que sais-je encore.

    Comme vous l’avez dit dans je ne sais plus quel billet précédent, le combat était déjà perdu depuis la fin du privilège des enfants légitimes sur les enfants naturels. Mais même sur ce point, le droit ne faisait que suivre la société.

    Les historiens auront fort à faire pour analyser l’auto-destruction de l’occident au début du 3e millénaire.

    Et merci, Monsieur l’Amiral, pour tous ces billets, grande source de réflexion.

  6. Et pourtant, tout le monde est d’accord pour avoir la possibilité d’identifier l’origine et reconstituer le parcours d’un produit, depuis sa production jusqu’à sa diffusion. Mais pour ces tarés, un gosse, c’est moins qu’un veau du Ségala.

  7. La Nature est très intelligente, ne s’est pas organisée au hasard, et n’a pas fait un oubli, ou une erreur, en ne dotant pas les gays de la reproduction.
    Bref, la Nature est parfaite.
    Si un enfant naît avec un homme et une femme, ce n’est pas un hasard.
    Cette loi est une des plus grosses corruptions qu’on ait faite à la Nature. Les enfants seront les premiers à en souffrir. Croire que la loi permet de s’affranchir des règles élémentaires, sécurisantes et fondatrices relève soit de l’ignorance, soit de la volonté de tout foutre par terre. Délire de nouvelle civilisation et compagnie…
    Je ne vous raconte pas le retour de flammes…

    • Pfffff, dire que la nature est parfaite est d’une telle crétinerie que je ne sais même pas comment réagir. Allez donc dire à une mère d’enfant dont le coeur a grandit à l’extérieur de la cage thoracique pendant la gestation que la nature est bien faite. Accessoirement vous confondez tout. L’apanage de l’homme est justement de s’être fort heureusement libéré de la nature. Mais en l’espèce, le problème n’est pas la nature mais son inverse exact, la civilisation.

      • Alors là Amiral vous vous égarez, et vous tirez contre votre propre camp.
        Il n’y a que deux principes fondamentaux qui permettent de s’opposer au mariage guignol, et à toutes les folies progressistes en général : la révélation divine, et la nature – sous la forme de la nature humaine.
        S’il n’y a pas de nature humaine toute loi en vaut une autre, toutes les civilisations se valent, et d’ailleurs la civilisation n’est aucunement préférable à la barbarie. Bref, vous n’avez rien à opposer aux désirs des puissants du moment.

      • Alors là Aristide vous vous égarez et vous m’avez mal lu. Je parle de la nature (gaia si vous voulez) pas de la nature humaine.

      • Si je puis me permettre une autre remarque, la nature humaine semble faire partie de la Nature en général. Elle en est une composante, et les deux sont liées.

      • Si, si Amiral, je vous ai bien lu, et (vous connaissant un peu) je me doute bien de ce que vous aviez à l’esprit, mais votre formulation ne peut qu’induire en erreur.
        Lorsque vous écrivez : L’apanage de l’homme est justement de s’être fort heureusement libéré de la nature. Mais en l’espèce, le problème n’est pas la nature mais son inverse exact, la civilisation, vous tenez exactement le même discours que n’importe quelle Caroline Fourée ou Nachatte VB.
        Je suis bien sûr que vous ne pensez pas la même chose qu’elles, mais vous savez ce qu’il en est des mots de l’ennemi…
        Bref, disons que vous avez dégainé trop vite.
        En fait c’est Pierre qui a raison dans son deuxième message. La notion de nature ne se divise pas si facilement, et la civilisation n’est pas l’opposée de la nature (humaine), elle en est la perfection.
        En tout cas c’est ainsi seulement, me semble-t-il, qu’elle peut être défendue.

        Quant à dire que la nature est parfaite cela peut aussi induire en erreur.
        Si je peux me permettre une suggestion : il ne faut pas dire que tout est bien, mais que le tout est bien (la formule n’est pas de moi – j’précise).

      • Bon admettons que je me sois laissé emporter un peu vite parce que cette idée de nature parfaite ou faisant bien les choses me donne envie d’arracher les gencives de ceux qui disent ça à mains nues après m’être torché mais sans m’être lavé les mains…

        Cependant, je maintiens que quand on parle de nature, on parle justement de ce qui est matériel, comment on fait les bébés, les tremblements de terre, la nature qui reprend ses droits etc. La nature humaine est une chose bien différente. Je ne vais pas vous faire un cours sur l’existentialisme (d’autant plus que je suis certain d’en avoir plus à apprendre de vous que l’inverse), mais oui, je crois que l’Homme, en particulier dans sa mouture moderne, à le choix de se comporter comme un être humain ou comme une huître. De ce choix vient sa responsabilité à agir de telle ou telle manière, de choisir le bien ou le mal, le moral ou l’immoral et donc la civilisation ou la barbarie.

      • En tout cas foutre des enfants dans les pattes de couple homos ne relève pas du naturel mais de la civilisation. Du droit même…
        L’enfant étant l’être vivant le plus fragile qui existe, il est raisonnable pour leur équilibre, de leur donner un cadre en accord avec les lois de la nature.

      • Ouhlà, l’existentialisme, alerte! alerte!
        Existentialisme = historicisme = l’homme n’a pas de nature.
        Cépaçadutout.
        Bon, je vais pas vous faire un cours de philo, mais juste une remarque : j’ai l’impression que votre problème vient du fait que vous ne parvenez pas à combiner les notions de nature et de liberté. Que vous percevez la nature comme quelque chose de strictement déterministe, qui ne laisserait pas de place à la responsabilité humaine.
        Très vaste question, mais pour le dire très vite, c’est une erreur.
        Que l’homme ait une nature ne signifie nullement qu’il n’ait pas le choix de son comportement (choix qui n’est pas illimité cependant).
        En revanche cela signifie que certains choix sont objectivement meilleurs que d’autres.
        Et c’est bien parce que la nature humaine reprendra toujours ses droits que le mariage guignol est une connerie.

      • Merci, j’ai quand même quelques notions.

        Je ne dis pas que l’homme n’a pas de nature mais que les progrès techniques (science sans conscience…) autorisent une dénaturation profonde de cette nature. A l’époque où il y avait encore des philosphes, il n’était pas envisageable de changer de sexe, de se faire refaire la tronche, de planter à la sarbacane des foetus dans des utérus porteurs etc. Les progrès techniques doivent être pris en compte puisqu’ils nous font croire que la nature humaine peut évoluer voir même progresser.

      • Aristide, je trouve que vous avez réussi à bien résumer la manière dont je perçois la Nature. Elle offre un cadre rassurant, des repères, même si parfois il y a des accidents et des catastrophes.
        Je ne pense pas non plus qu’elle empêche la liberté. Au contraire, elle semble la préserver et permet de protéger les plus faibles.
        Un cerveau humain, surtout chez les petits, peut très bien être intoxiqué par quelque chose, de la même manière qu’un arbre perd ses fruits après un incendie.
        Le psychisme de l’homme est quelque chose de concret, et il ne saurait échapper aux lois de la nature. QUe ce soit l’éducation par 5 pères ou la chute d’un arbre sur une tête due à la foudre, les séquelles sont d’ordre matérielle et spirituelle.
        Si on peut éviter les problèmes, pourquoi ne le ferait-on pas?

      • « planter à la sarbacane des foetus dans des utérus porteurs »
        Ah! Ah! Très bonne celle-là. Si je suis votre raisonnement, et je pense être d’accord avec vous, ce n’est pas parce que la science progresse qu’elle profite nécessairement à l’homme.

      • Pas tout à fait, la science n’est ni positive ni négative en tant que telle. C’est comme un marteau, on en fait ce que l’on veut. Mais si elle ne change pas la nature humaine, qui est immuable, elle change le rapport de l’homme à sa nature.

      • Je mets mon grain de sel, ne m’en veuillez pas trop.
        La nature (i.e. « Gaïa » pour reprendre l’acception Wolandienne) était parfaite : dans cette phrase c’est le temps de la conjugaison du verbe qui est important. Lorsque survint le Pêché Originel, il a tout détraqué, y compris la nature, d’où des enfants qui naissent sans bras, avec un coeur en dehors de la cage thoracique ou un brelan de chromosomes au lieu d’une simple paire.
        Elle n’est plus parfaite même si elle fait très bien les choses. C’est me semble-t-il un point de vue conforme à la Révélation Chrétienne.

      • La nature est l’environnement des humains, l’humain lui meme et aussi ses actes, bien qu’ils soient le fruit d’une déformation, d’une manipulation, ils restent dans le domaine de la nature, et elle n’est pas plus parfaite qu’elle est imparfaite. L’autre nuit, alors que je sortais d’un bar pour prendre un truc a manger, un barbu a coté n’a pas pu s’empêcher de me parler de son dieu, il m’a dit on est tous crée par alla, meme toi. je lui ai répondu qu’il n’avait pas de preuves. il m’a sorti l’histoire de la perfection de la nature, il m’a dit regarde mon oeil, tu vois la perfection de cet oeil prouve que j’ai été crée par un dieu. Je lui ai fait remarqué que je travaille dans l’optique et qu’il changera vite d’avis quand il deviendra myope.
        Je vous passe le reste de la conversation, mais c’est important pour vous dire que la technologie est un outil, pour nous aider a atteindre nos désirs. Et la technologie qui nous permet de faire des choses autrefois impossibles ne doit pas etre vu que par le coté négatif, qui attire plus l’attention. la technologie est autant créatrice de bien que de mal, de la meme manière que la nature est autant bienfaisante que nocive.
        Enfin quand on sait que la nature nous a fait entre autres, en passant par des mutations d’enzymes aléatoires, des erreurs génétiques permettant l’apparition de nouvelles techniques d’adaptation, on peut se rassurer en se disant que ce n’est pas nous qui allons détruire l’humanité avec des lois permissives pour les homos.

  8. Vous êtes trop pessimiste. Oedipe s’est fait des noeuds au cerveau parce qu’il avait encore des idées archaïques, et pour tout dire fascistes.
    S’il avait eu la chance de vivre de nos jours, il aurait appris dès l’école laïque, républicaine et obligatoire, que chacun peut tremper sa nouille où il veut et que tout ça ne porte pas plus à conséquence que d’avaler un verre d’eau (sauf évidemment si vous êtes le capitaine Haddock ou Didier Goux).
    L’important est que tout ça reste entre adultes consentants, dans un joyeux vivre-ensemble républicain (même si la raison pour laquelle cela devrait être cantonné aux adultes consentants n’est pas bien claire. Peut-être que Caroline Fourest pourrait nous renseigner sur la question).

    • @ aristide
      non, le principe fondamental qui s’oppose au mariage des fous c’est la crainte du ridicule
      si nos amis les paydays ( spécial cass’dédi à stag) étaient certains que lors d’un mariage avec costard , gants beurre frais, marié(e) boudinée dans sa robe décolletée avec poils sur la poitrine , s’ils étaient certains donc que lors de ce mariage , une marrée de tranquilles citoyens les acceuille par des rires et des lazzis , que le public se torde de rire , que certains dans le public ( et oui, un mariage , sacrement républicain , est public) fassent mine de retrousser des mini juppes ou de faire tournoyer des sacs à main, là , c’est sûr , leur lobbying serait moins intense

      on pourra pas mettre un flic à chaque mariage de paydays…..

      regardez , aucun lobbying n’a été fait pour régulariser la tenue dévêtue intégrale en ville….question de ridicule, là aussi ….si un nudiste se balade à poil en ville , les gens vont ricanner, moquer ses roustons pendants, sa queue flasque, sa toison clairsemée…

      là , pareil

      les paydays et les parlementaires homophiles misent sur notre bonne éducation, ou notre soumission ou l’effet du dressage républicain ( d’ailleurs c’est l’objectif des cours de morale républicaine à venir, qui est juste du conditionnement civilisationnel….mais ce n’est pas la civilisation qu’on a choisie…)

      prouvons leur, à l’avenir , que le dressage a foiré quelque part

      • Ah-ah! Cépafo, mais avec nos socialauds au pouvoir vous pouvez vous préparer pour 48h de garde à vue pour homophobie-discriminatoire-rappelant-les heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire.

      • kobus van cleef

        ben j’irais au gnouf , que voulez vous…
        sauf si y a plusieurs centaines de rigolards qui se pressent sur le parvis de la cathédrale républicaine….
        impossible de tous les poirer, impossible de tous les accuser….d’ailleurs la famille du marié et du marié se taira,morte de honte

      • C’est vrai que l’idée est très séduisante.

      • Avec en bande son la bande originale de la cage aux folles !!!

  9. En fait je ne voulais pas dire qu’elle était parfaite, mais qu’il y avait une intelligence sous-jacente. Comme vous le décrivez, il y a des accidents, mais de manière générale, tout dans la Nature se justifie.
    Les éléments ont une fonction et elle ne s’est pas organisée de manière hasardeuse.
    Pardonnez-moi mon propos approximatif.

  10. Mon propos est que si un enfant naît uniquement avec des parents hétéros, c’est parce que ce sera la meilleure manière pour lui de se construire. Aussi bien dans sa famille que dans la société.
    Il y a une raison à la procréation hétérosexuelle, et les pro-mariage préfèrent l’ignorer, en disant que ça n’a aucune importance, seul compte l’amour et l’éducation. Pour eux, un couple homo aura la même incidence sur le psychisme d’un enfant qu’un couple hétéro.
    Hors, c’est faux, c’est un mensonge.

  11. Non mais vous vous relisez franchement….?
    Les homos vont pouvoir se marier et adopter, c’est la fiiiiiiiin du monde.
    Vous n’avez pas l’impression d’en faire un peu trop?

  12. Aux pornocrates démocrates de tout bord, déguisés en patriotes philanthropes, la lie de notre société, et qui sévissent à l’Assemblée nous disons avec fierté ceci :

    35. L’homosexualité est un crime contre la Nature. Toute la Nature affirme que l’objet de l’instinct d’union sexuelle est la reproduction et, donc, la préservation des espèces. L’impérieux appétit sexuel masculin doit être canalisé vers la possession de femmes de même race, ainsi que d’éléments comme le territoire et le pouvoir, qui sont nécessaires pour les conserver.

    38. Dans une nation, une culture, une race ou une civilisation malade ou mourante, la résistance politique et les valeurs traditionnelles sont traités de crimes abominables, et persécutés en tant que tels, par les inquisiteurs déguisés en patriotes philanthropes.

    39. Un Peuple qui ignore son passé gâchera le présent et détruira le futur.

    Les 88 préceptes de David Lane.

  13. Je perçois ce que vous dîtes. Enfin je crois. La science n’est pas là pour être bien ou mal, positive ou négative, elle est là. Elle se met en place qu’on le veuille ou non, car l’homme cherche par nature.
    En revanche, s’il s’avère que les progrès de la science dans un domaine ne nous sont pas bénéfiques, voire qu’elles nous font du mal, ne peut-on pas parler d’une science sans conscience, et alors la considérer en terme positif ou de négatif. Je vous suis totalement. Un marteau est un marteau, un flingue est un flingue. Il y a pas à les juger.
    Les progrès, les avancées, n’ont pas être qualifiées sous des considérations de bien ou de mal, mais la manière dont on va s’en servir, ça on pourrait le juger? Un exemple idiot qui me vient en tête, ce serait les pesticides. Ils sont utiles à la non-prolifération des nuisibles, en revanche ils peuvent être dangereux pour l’homme, les forêts et champs environnants. D’ailleurs à ce sujet, je me suis dit que la Nature avait déjà des moyens autonomes de se protéger. Par exemple les coccinelles qui mangent les pucerons.

  14. Une affreuse femme qui défilait ce dimanche, dont les propos affreux tournent en boucle à la TV, soumettait le problème suivant : une fois que la GPA sera autorisé, que feront les parents si le un bébé est handicapé,… Finira-t-il crocheté par les pieds, dans une foret quelconque…

  15. Pearson, j’ai entendu le même genre d’exemple concernant les Etazunis. Un couple d’hommos avait fait engrosser un ventre et lorsqu’ils ont découvert le bébé, ils ont décidé qu’ils ne le prenaient pas. Je pense qu’on peut s’attendre aux pires faits-divers, ne serait-ce que pour l’égalité des droits. Car les pro ont quand même dit que si ça déconne chez certaines familles hétéros, pourquoi ça ne pourrait pas déconner chez certains homos. QUand j’entend sleurs arguments, j’ai l’impression d’être face à des gens qui font un mauvais voyage sous lsd.
    Ca va être sympa pour les gamins…

  16. @le petit importun
    Ce david lane est un débile mental, il ne connait rien a ce qui sompose la vie, comment elle fonctionne, a l’histoire de l’humanité, d’ou nous venons et se permet de pondre des préceptes plus cons les uns que les autres.
    Les comportements homosexuels sont présents chez plus de 500 espèces alors dire que c’est contre nature, quand meme.
    La civilisation ne va pas s’écrouler, c’est seulement la vieille morale qui s’éteint, ne confondez pas tout.

  17. Pardon edgar je me suis trompé dans les chiffres, c’est officiellement reporté chez environ 500 espèces, mais les comportement sexuels comme l’homosexualité, la bisexualité, la masturbation, ont été constaté chez environ 1500 espèces animales.
    Cherchez par vous meme, vous verrez c’est un peu plus fatiguant que de répéter ce que vos exemples vous ont dit, mais c’est gratifiant de s’informer soi même.

    • Mon petit indien, ce que vous omettez de dire, par étourderie et non par manque de culture, j’en suis certain, c’est que dans le monde animal, si les bestioles s’enculent ce n’est pas par attirance ou pour le plaisir mais pour, dans l’immense majorité des cas, asseoir des relations de domination des uns sur les autres. On est bien loin de l’homosexualité, du moins je l’espère.

      • j’avais pas vu toute cette partie du débat…effectivement les animaux qui pratiquent l’homosexualité le font généralement pour d’autres raisons.. mais l’homosexualité telle que nous la pratiquons est la meme chez certaines espèces de nos cousins les grands singes. bref ça ‘nest pas un comportement purement humain et ça n’est pas contre nature. De toutes façons, que d’autres animaux le fasse ne peut pas servir d’argument pour les aucun des camps.

      • Oh que si l’Indien, le comportement des animaux est source de précieux renseignements pour comprendre certaines choses. Pas tout, mais certaines.

      • Puis vous nous avez encore glorifié le désir, à un moment il faut se détacher de sa bite.

      • Pierre détachez vous de votre bite si ça vous plait, mais personnellement je préfères la garder sur moi au cas ou.
        et votre discours sur le désir est ancestral, doit on maitriser le désir au nom du devoir moral? En gros vous dites que le bonheur se trouve dans l’insatisfaction du désir, donc dans la frustration.
        c’est ce qui domine le monde depuis que la morale religieuse impose ça loi. désormais on considère que le désir est source de bonheur et qu’il ne peut etre maîtrisé, il est essentiel a la vie. c’est a la morale doit reconnaître sa valeur. ça peut vous paraitre une mauvaise idée, mais je ne pense pas que nous ayons de leçons a recevoir de la part de la morale religieuse. elle a fait assez de mal comme ça aux enfants.

      • L’Indien, tu es fou si tu crois que la bonne vie, la raisonnable c’est la satisfaction de son propre désir. J’imagine le genre d’assoiffé sexuel que vous devez être. Ceci dit ça ne me dérange pas, mais que vous nous souteniez que votre quotidien est la bonne philosophie, montre à quel point vous avez dans vos gênes la culture du fast-food.
        On consomme parce qu’on désire ardemment, puis on jette.
        Vous avez fait de la satisfaction de vos désirs votre existence, et nous soutenez que ça doit être pareil en politique.

      • Et vous pensez aux enfants maintenant. Oh que non la morale n’a jamais fait de mal aux enfants. Leur apprendre qu’on ne peut pas tout avoir, tout désirer, est le coeur de l’éducation.
        Je préfère ne plus discuter avec vous, vous nous avez exposé votre dangerosité. J’aimerai pas que ma fille vous croise…

      • Mais non pierre je ne suis pas un assoifé sexuel qui succombe a tout ses désirs…sinon oui quoi? vous avez une fille ! elle a quelle age? Elle est parisienne non? que diriez vous d’un gendre d’un genre indien?;)
        A part ça en quoi est ce une bonne éducation que de dire qu’on ne peut pas tout avoir et tout désirer? Pour moi le bonheur se trouve dans l’assouvissement, il faut savoir aussi attendre pour mieux apprécier, mais le bonheur ne peut pas se situer dans la frustration, l’interdit et l’inaccessible. après ça devient fantasme et ça finit par exploser forcément a un moment donné. Par expérience je sais que l’expression de désir la plus folle que j’ai vu venait de la part de filles faites dans une éducation religieuse stricte.
        bref ça doit vous glacer le sang ce que je vous dit là, mais bon la pluspart des gens normalement formés ne pensent pas comme vous de manière stoïcienne, pas de passions, pas de souffrance. tout le monde ne peut pas etre moine, d’ailleurs personne ne l’est. chacun a sa drogue, son truc qu’il fait a l’excès. La société fais dans le scepticisme et l’épicurien. moins de stoicisme.

      • La plupart des gens contrôlent leurs désirs, vous les érigez en grands principes libérateurs, c’est bon, je vous lis même plus.
        Vous avez donné suffisamment d’éléments pour nous dire qui vous êtes, je n’ai plus rien à vous dire.

      • Pierre,

        L’indien est un Marchenoir de gauche. Bref ça donne des leçons d’une platitude … On devrait les marier.

      • Comparer l’Indien et Marchenoir me paraît un peu exagéré quand même…

    • « Les comportement sexuels comme l’homosexualité, la bisexualité, la masturbation, ont été constatés chez environ 1500 espèces animales. »

      Ah, bien, bien… Donc on va aussi autoriser le mariage des branleurs ? Vous êtes en train de me dire que les fonctionnaires pourront se marier et adopter des enfants ?

    • A noter qu’il s’agit plutôt de bisexualité que d’homosexualité.

      Ce sont d’ailleurs souvent des mâles et pour des raisons de domination, comme le souligne l’Amiral.

      Les pratiques lesbiennes chez les animaux sont relativement rares… c’est le cas chez certains singes, je crois.

      • Chez les singes, le père encule le fils, je vous jure que c’est vrai, je l’ai vu. On a bien toutes les raisons de nous inquiéter…

      • Mais d’ailleurs l’homosexualité « pure » n’existait quasiment pas chez l’homme jusqu’à très récemment. La bisexualité, elle, était nettement plus commune. Il va donc falloir autoriser le mariage à trois.

      • Cretinus Alpestris

        Les partisans du mariage homo n’arrêtent pas de nous rappeler qu’il y a déjà 13 pays progressistes et courageux qui l’ont autorisé.

        Mais il y a aussi 50 pays (progressistes et courageux ?) qui autorisent la polygamie.

        Qu’attend donc la France pour également les rejoindre ?

      • Ah oui, j’y avais pas pensé à ça. Ils, car je ne sais qui précisément, ont réussi le coup d’opposer entre elles les orientations sexuelles. C’est dingue l’impact qu’a eu la foudre sur leur esprit.
        Il y a la gauche et la droite.
        Maintenant il y a les homos et les hétéros.

      • « Chez les singes, le père encule le fils, je vous jure que c’est vrai, je l’ai vu. »

        Et le droit à l’image, bordel ?! Les singes sont des humains comme les autres.

      • « Mais il y a aussi 50 pays (progressistes et courageux ?) qui autorisent la polygamie.
        Qu’attend donc la France pour également les rejoindre ? »

        Qu’ils le lui demandent gentiment !
        Au lieu de ça, ils font sauter l’ambassade !
        Ca ne va pas nous faire progresser assez vite vers la polygamie, toussa !

      • Robert Marchenoir

        Pierre | 23 avril 2013 à 16 h 40 min |

        Chez les singes, le père encule le fils, je vous jure que c’est vrai, je l’ai vu.

        Qu’est-ce que vous en savez ? Vous lui avez demandé son livret de famille ?

  18. Il y en a certains qui n’ont que la pratique sexuelle en tête…

  19. C’est ça, v’là que vous me parlez avec un thon mielleux maintenant. Ca fait 2 fois, ça s’arrange pas. Je note que vous ramenez tout à la sexualité.
    Hier c’était le sexe dans les grottes, maintenant c’est le sexe chez les espèces animales.

  20. C’est vrai que si l’on avait les mêmes pratiques que les bonobos, le monde serait vachement mieux…

    Et expliquer que l’homosexualité « c’est bien » parce que cela existe aussi dans le règne animal est d’une stupidité affligeante.

    A ce petit jeux, nous devrions aussi nous calquer sur la structure sociale des fourmis ou bien défendre notre territoire comme les Grands Singes.

    • c’était juste pour tourner au ridicule le david lane. je ne dit pas que c’est bien parceque c’est dans la nature. c’est jsute pour expliquer que ça existe, que ça n’est pas contre nature.

  21. c’était pas mielleux plutot ironique, moqueur quoi.
    Oui je ramène tout a la sexualité, c’est un peu le sujet quand meme.
    et hier je ne parlais pas du sexe dans les grottes, mais du fait que les enfants ont été élevé par des familles recomposées, monoparentales, ou par une mère ou un père seul, celà depuis les temps ou nous vivions dans des grottes.
    Là je parle de la sexualité animale parcequ’on me sort un précepte d’un modèle chez les réacs, qui raconte que ceci ou celà est contre nature parceque ça ne lui plait pas.
    Mais si vous voulez parler de la sexualité dans les grottes, je suis ouvert a tous les sujets pierre. J’ai bien une hypothèse sur les stalagmites mais faudrait pas écorner l’image du gaillard chasseur de mammouth

  22. Oh, l’indien, par les temps qui courent, faudrait pas que vous soyez trop ouvert : un accident est si vite arrivé.

  23. L’indien,

    Vous ne seriez pas un peu homophobe, bien malgré vous? parce que comparer les homosexuels aux animaux, il faut oser le faire.

  24. Henri Guaino et Luc Chatel ont voté par erreur pour le mariage homosexuel

    Les députés UMP Henri Guaino et Luc Chatel ont voté pour le projet de loi Taubira il y a quelques instants à l’Assemblée, si l’on en croit le compte-rendu officiel du vote publié par Le Lab. Selon LCP, les deux députés se sont trompés de boutons et leurs votes seront rectifiés.

    « Vous avez vu le bordel qu’il y avait ? J’ai jamais vu un tel bordel à l’Assemblée ! Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton ! », s’est expliqué Henri Guaino auprès du Lab.

    La même étourderie est arrivée aux députés Marcel Bonnot, Alain Chrétien et Marianne Dubois.

    Cela se passe comme ça, dans la cinquième puissance mondiale.

    • -Attendez, il paraît que c’est ce qui se fait de mieux! Autrement on vivrait sous dictature.
      -Ah, parce que c’en n’est pas déjà une?

    • Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton !

      J’espère que ça ne marche pas de la même façon pour les missiles atomiques. En particuliers ceux qui sont orientés sur le Valais.

  25. Petit florilège de réactions suite au vote :

    « Grand moment d’émotion »
    Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille

    « Je forme le voeu que les opposants les plus virulents à cette loi, qui appartient désormais à nos institutions, retrouvent rapidement le chemin de la citoyenneté et de la raison. »
    Delanoë, maire de Paris

    « C’est une victoire de l’égalité, de la démocratie et du vivre-ensemble. »
    le porte-parole de l’Inter-LGBT

    « Un grand pas sur le chemin de l’égalité »
    Najat Vallaud-Belkacem

    « Une loi pour une République en paix avec sa diversité. »
    Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne

    « J’ai hâte de marier toutes les Parisiennes et tous les Parisiens qui s’aiment. »
    Anne Hidalgo

    « La France a choisi le chemin de la fraternité, pas celui de l’intolérance. »
    Hamster Délire

    « La gauche ne cède pas à l’horreur de la rue. »
    Noël Mamère, député EELV

    « Je pense me marier à la rentrée. »
    Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France

    « 23 avril 2033 : anniversaire des 20 ans du vote du mariage pour tous : mes petits-enfants épatés de découvrir que ça n’a pas toujours existé. »
    Cécile Duflot

    Bon, je vais arrêter là, je crois.

  26. @pearson les homosexuels sont bel et bien des animaux, comme les hétéros, comme chaque etre humain.
    Nous sommes une espèce de primates, des singes tout simplement.
    C’est quand meme assez fou d’avoir a expliquer tout ça, a notre époque.
    Et puis il n’y a rien de péjoratif a voir le coté animal de quelque chose ou quelqun.
    Vous vivez dans un autre monde, un monde ou homme et animal sont distinct et ou animalité est mal vue.
    c’est la morale religieuse, l’homme au centre de la création, au dessus des autres animaux.
    Je ne sais pas quel age vous avez, mais une chose est sure on vous a bourré le crane d’un tas de contre vérités.
    @crétinus
    apparemment il n’y a que chatel et guanno qui se sont trompé, les autres ont voté pour.
    Et c’est effectivement hallucinant d’entendre un truc pareil.

    • En Belgique, «six parents» condamnés
      Après sept ans de rebondissements dans l’invraisemblable histoire de la petite Donna, née d’une mère porteuse belge qui l’avait revendue 15.000 euros à un couple de Néerlandais, après l’avoir «promise» (pour 8000 euros) à son père biologique et à sa compagne stérile, puis à un couple de gays, le tribunal d’Audenaerde vient de statuer: les six «parents» ont été condamnés. La justice belge avait finalement décidé de poursuivre les trois couples (la mère porteuse et son mari, les Néerlandais et le père biologique et sa compagne) devant le tribunal correctionnel pour avoir infligé des «traitements inhumains et dégradants» à Donna. Quant à la fillette, elle demeurera aux Pays-Bas, auprès de ses parents adoptifs, sans jamais connaître son père naturel.

    • « Nous sommes une espèce de primates, des singes tout simplement. »
      Oui, vous sans doute.
      Nous, nous sommes un peu différents.

    • Oui, vous avez bien raison l’Indien, c’est assez fou d’expliquer à notre époque, de telles sornettes.

  27. Donc ça y est, le mariage est enfin devenu la célébration de l’amour (ce qu’il n’avait jamais été, l’idée même aurait parue un comble d’absurdité à nos ancêtres, il est vrai plus avisés que nous).

    Maintenant que le mariage a été vidé de toute substance pour devenir exclusivement festif, deux réformes me paraissent nécessaires :
    – abolir l’obligation du mariage civil préalable au mariage religieux (je ne veux pas le même truc qu’eux) ;
    – rendre le mariage civil payant (je ne paie pas mes impôts pour permettre à deux marioles de faire la fête).

    • André, je viens de lire votre commentaire et si jamais ils séparaient le mariage religieux du civil, je crois que je me marierai de suite.

  28. Caligula a fait de son cheval un consul.
    François Hollande a fait des homosexuels des mariés.
    Tout bien réfléchi, je me demande si je ne préfère pas Caligula.

  29. Et voilà, la France est le quinzième pays à autoriser le mariage homo.

    C’est la première fois que je vois un pays se réjouir d’être au même niveau que l’Afrique du Sud, l’Uruguay, l’Espagne ou le Portugal…

  30. Deux remarques

    1. la fille d’Oedipe, la plus belle, a fini dans une maison close.
    2. la nature est imparfaite et c’est en cela que réside sa perfection.

  31. Voui, voui, Aristide et Robert, ça le fait sur un faire-part.

  32. Je relativise en me disant que les fondateurs de l’une des civilisations les plus brillantes de l’histoire de l’humanité ont été élevés par une louve.
    Deux hommes, ça peut pas être pire qu’une louve, si ?

  33. Et l’hubris (la démesure) est suivie de la nemesis (le châtiment des dieux)…

  34. Pingback: Œdipe et le mariage de tout et n'importe ...

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s