Edito pour Mediavox XXV: Morale de pédalo

Sonnez hautbois, résonnez musettes ! Le chômage n’a jamais été aussi haut, les français n’ont jamais eu aussi peu confiance en leurs gouvernants, la Corée du Nord menace la terre entière, les terroristes islamistes sont à l’affût comme des lapins qui auraient des fusils, des anciens ministres blanchissent du pognon, des fils de ministres actuels sont des escrocs, notre dette est de, à la louche, 1 850 000 000 000 euros et ainsi de suite, mais ce qui fait les gros titres des journaux, c’est le fait qu’un basketteur américain absolument inconnu, à part peut-être de ceux qui ont une obsession clinique de ce sport, ai déclaré au monde sa passion pour les combats de jedi à chibre nu.

Cela n’a pas d’importance en tant que tel, mais c’est quand même un symptôme du délabrement moral et spirituel dans lequel nous nous trouvons. Pourquoi accorder le moindre soupçon d’intérêt au goût de qui que ce soit en matière de zizi-panpan ? Pourquoi une telle obsession ? Tout le monde porte ses propres turpitudes, mais dans les milieux civilisés on ne le porte pas en bandoulière comme des hautes distinctions. La civilisation c’est l’idée que l’on peut agir sus ses bas instincts pour les transcender. Le modernisme, c’est de faire passer ses bas instincts pour des choses parfaitement naturelles et normales.

La suite est là.

Advertisements

53 réponses à “Edito pour Mediavox XXV: Morale de pédalo

  1.  » La civilisation c’est l’idée que l’on peut agir sus ses bas instincts pour les transcender. Le modernisme, c’est de faire passer ses bas instincts pour des choses parfaitement naturelles et normales. »
    C’est beau ça …
    A la lecture de l’intégralité de votre article je sens poindre comme une espèce de ras-le-bol inhabituel chez vous… Est-ce une impression ?

  2. J’adhère totalement à la description que vous nous offrez sur cette magnifique société qui s’organise autour du chaos.
    La morale laïque s’avère être une parfaite escroquerie. On vous fout le bordel et après on vous parle de morale.

  3. Robert Marchenoir

    Vous ne comprenez pas. Il est fier de ce qu’il est. Vous n’allez tout de même pas lui dénier le droit à la fierté ? Hein ? Hein ?…

  4. Très bien vu !!! Encore une fois !!!

  5. Robert Marchenoir

    Je propose d’instaurer une Gros Con Pride, où tout le monde pourra exercer son droit de l’homme d’être fier, même les plus défavorisés en ce domaine. Voilà un truc qui peut rendre service et qui ne coûte rien. Merci qui ?

  6. cretinusalpestris

    Ouais, ben moi, pareil : cette période me lasse.

    Je suis atteint d’une grande fatigue mentale.

    On est dans une époque où a jamais eu autant de moyens de communiquer et personne ne se parle.

    On est dans une époque où on peut revendiquer sa koalaphilie à la télé et se faire lyncher sur le périphérique pour une queue de poisson.

    On est dans une époque où la médecine prolonge la vie et il n’y a jamais eu autant de suicides chez les jeunes.

    Bref, y’a un tel déphasage entre l’être et le paraître qu’on se réfugie où on peut… moi j’ai opté pour la lassitude. Et j’en sortirai quand la réalité aura repris ses droits, car elle finira bien par les reprendre un jour ou l’autre.

    • cretinusalpestris

      Et en plus, ce matin, j’écris comme un élève sortant de l’éduc’naze. Mes excuses pour les fôtes.

      • On peut faire un Moralement Las Pride aussi.
        Mais pas le même jour.
        Ca fera une fête supplémentaire.

      • Robert Marchenoir

        Ne me dites tout de même pas que vous allez supprimer tout ça ?

      • Cretinus, après visionnage de la vidéo de Robert, je vous demande de bien vouloir présenter mes excuses au commandant de corps Dominique Andrey, ainsi qu’un clin d’œil complice et admiratif au canonnier Frey.

      • Le fou-rire! La porte du garage qui s’ouvre pour faire apparaître un canon anti-char. Excellent!

      • cretinusalpestris

        Le reportage date des annees 90… Une bonne partie a ete transformee en musee, vendus a des particuliers ou simplement demolis.

        Le premier bunker (villa rose) est maintenant visitable par le public. C’est plus de 13000 ouvrages de ce type qui ont ete construits dans les annes 30-40.

        Mais je vous rassure tout de suite, de nouveaux ouvrages ont ete construits et on continue d’en construire. La menace a change, la defense doit egalement changer.

      • Je veux bien vous croire. Je ne sais pas si c’est un bruit, mais je crois savoir qu’ils avaient déjà investi quelques montagnes. Des sortes d’abris anti-quelque chose.
        Ca fait toujours un contraste. La petite Suisse, toute verdoyante et parsemée de belles montagnes enneigées, qui vend du bon chocolat aux skieurs de passage, et qui derrière arrive à créer un savoureux mélange de nature généreuse et d’armes de gros calibre, le seul pays capable de fabriquer des bunkers écolos.
        Calme et testostérone.

      • Robert Marchenoir

        Donc, que je comprenne bien pour faire mon rapport au Mossad, Cretinus : la Suisse n’a pas abandonné son concept d’ouvrages de défense fortifiés et camouflés à flanc de montagne ou dans la nature ? Vous n’avez tout de même pas remplacé tout ça par de vulgaires chars d’assaut ? Autant abandonner le secret bancaire et balancer des listes de titulaires de comptes aux Américains…

      • cretinusalpestris

        Et pourtant si, c’est presque ça. Tous les ouvrages statiques de défenses actives (canons anti-chars, lances-mines, artillerie Bisons, etc.) ont été abandonnés alors même que les derniers ont été construits dans les années 90. Il ne reste plus que des ouvrages souterrains passifs: magasins de munitions, hangars pour avions, casernes, abris, etc.

        Des visites sont même organisées pour que des touristes puissent utiliser des anti-chars Centi (années 80), si vous avez envie de « simuler un coup » : http://www.fortlitroz.ch/index.php?p=112

        Y’a même un gars qui s’amuse à répertorier et photographier les 13’000 ouvrages (vous avez tout : les plans, les armes, les positions, etc. ) :
        http://festung-schweiz.ch/

        Hé oui, la fortification suisse, c’est du passé. Des milliards de Francs suisses ont été engloutis avant la 2ème guerre mondiale pour construire ce véritable Gibraltar alpin. La Wehrmacht aurait probablement pu franchir le Rhin et envahir partiellement le pays mais elle se serai cassé les dent sur notre « Réduit national ». L’état-major allemand avoua même qu’une attaque générerait de nombreuses pertes pour un résultat aléatoire, ce qui était quelque part flatteur.

        A l’époque, apprenant cela, Hytlaire avait réagit en traitant les Suisses de « plus ignobles et misérables ennemis de la Nouvelle Allemagne », et en proclamant qu’il liquiderait au plus tôt « ces déchets de petites nations » et, qu’ainsi, il serait « le boucher des Suisses ».

      • Robert Marchenoir

        Merci, Cretinus. Un monde s’écroule sous nos yeux. Comment accepter l’abandon d’un système aussi bien conçu dans ses moindres détails ?

        L’appareil de pointage du pointeur est protégé des influences extérieures par une protection équipée d’une glace. L’extérieur de la glace peut être aspergé à l’aide d’une pompe et peut être nettoyé par un essuie-glace électrique. La pompe à main pour le lave-glace se trouve à gauche du coffret de distribution de la tourelle. L’interrupteur de l’essuie-glace se trouve sur le coffret de distribution de la tourelle. Un filament disposé sous la protection de l’essuie-glace empêche la formation de buée.

        Comment Hitler aurait-il pu lutter contre des gens qui ont prévu un filament chauffant, une pompe à main et un essuie-glace électrique pour dérouiller l’envahisseur communiste ? Maintenant, c’est l’Union européenne qui tente de finir le travail d’Hitler.

      • Ah bon, Hitler aussi avait des réfugiés fiscaux qu’il cherchait à rattraper?
        Décidément, les Suisses sont bien le peuple le plus nocif que la terre ait jamais porté.
        Ils ont inventé la propreté et les comptes secrets, qui sont respectivement la cause de la tarlouzification de l’Occident et de la faillite de la sécu.
        Heureusement qu’ils sont facilement repérables avec leurs nez crochus et leurs grandes oreilles décollées.

  7. Robert Marchenoir

    Des douilles envoyées à un maire homosexuel

    Cet élu sans étiquette d’une commune alsacienne s’est dit « choqué », a dénoncé un acte « détestable » et a porté plainte.

    Je ne vois pas pourquoi on s’énerve. Il s’agissait à l’évidence d’une contrepèterie.

    Notez que le maire en question est catholique pratiquant.

    http://www.lepoint.fr/societe/des-douilles-envoyees-a-un-maire-homosexuel-02-05-2013-1663035_23.php

  8. C’est vrai, ça. Le cul des autres, ça va un peu mais au bout de quelque temps, ça lasse. Surtout quand ils n’ont rien d’autre à nous montrer.

  9. « La civilisation c’est l’idée que l’on peut agir sus ses bas instincts pour les transcender. Le modernisme, c’est de faire passer ses bas instincts pour des choses parfaitement naturelles et normales. »

    D’abord il est important de rappeler que l’homosexualité n’est pas forcément un instinct.
    Puis qu’entendez vous par « bas »? que ça remonte a loin? ou que c’est ce qui nous glorifie le moins? si c’est ça une explication aurait été nécessaire.

    Et finalement, si vous aviez les rennes de la société, qu’entendriez vous pour « agir » sur le « bas » « instinct » qu’est selon vous l’homosexualité.
    hein ça consiste en quoi agir contre l’homosexualité?

  10. si vous aviez les rennes de la société

    Ah ah! Mort de LOL.
    Vous prenez l’Amiral pour le père noël?

    Vous voyez Crétinus, les fôtes d’ortografe ça peut parfois avoir du bon.

  11. ça vous emmerderait pas de répondre sur le fond de mes questions, plutôt que sur un n en trop qui trenne:)
    je sais pas c’est une question de respect, mal élevé.

  12. Robert Marchenoir

    Ce sont les enfants mal élevés qui passent leur temps à déranger les grandes personnes avec des questions idiotes.

    La nouveauté des temps modernes, c’est que non seulement ces comportements infantiles sont adoptés par des adultes, mais ce sont ceux qui méprisent les règles du savoir-vivre qui accusent les autres d’être mal élevés.

    En somme, c’est l’essence de l’idéologie de gauche : je m’emploie à calomnier et à détruire tout ce qui est bon, beau et noble, et dans le même temps je m’arroge le droit de donner des leçons de morale à la terre entière.

    Il fut un temps où les bandits ne se cachaient pas d’être des bandits. Aujourd’hui, ils prétendent à la Légion d’honneur et distribuent les notes de mauvaise conduite.

    • Cette transposition des comportements enfantins sur les adultes me paraît être une sérieuse piste à explorer pour comprendre ce phénomène.

  13. @robert marchenoir
    Mes questions ne me semblent pas idiotes, et si elle le sont peut etre pourriez vous me dire en quoi elles le sont.
    vous pouvez aussi y répondre sérieusement au lieu de vous mettre a la place de celui qui dit qui est idiot et incorrect et qui ne l’est pas.
    Ne pas laisser le moindre crédit a mes questions et les snober de la sorte est clairement un manque de savoir vivre en société.
    ça c’est enfantin.

    • Robert Marchenoir

      Vos questions sont idiotes, l’Indien, et d’ailleurs on y a répondu mille fois. Vous êtes comme un sale gosse mal élevé qui s’obstine à interrompre les conversations des grandes personnes à table, cherche à attirer l’attention sur lui et exige qu’on réponde à ses interjections intempestives.

      Il n’y a aucun droit de l’homme à ce que l’on vous réponde ou que l’on s’adresse même à vous. La conversation est un art français dont vous ne maîtrisez même pas les rudiments. Pour que l’on désire dialoguer avec vous, encore faudrait-il que votre conversation soit plaisante. Elle est bête, agressive, ennuyeuse, et s’emploie à défendre des opinions criminelles que ce blog, et d’autres, ont démolies depuis la nuit des temps.

      Vous ne vous êtes jamais donné la peine de comprendre le début du commencement de ce qui se dit ici, et vous prétendez avoir des droits opposables à ceux qui font vivre ce blog ?

      • C’est juste que vous n’etes pas capable de répondre a ma question. en quoi consiste les actions a faire pour combattre l’homosexualité? comme je l’ai lu ici.
        Cette question n’est pas idiote, mais votre réaction prouve bien a quel point vous exprimez des idées sans etre capable d’imaginer les actes nécessaires a leurs application.
        de toutes façons, votre idée n’est pas de répondre a des problèmes, mais de provoquer c’est tout.
        Et votre condescendance est ridicule, pour qui vous vous prenez?

  14. « pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien ».

    Oui,mais on n’est pas obligé de faire le travail soi-même.

    Je pense aux gens de bien qui ont un peu de bien ; ils peuvent toujours « mettre un contrat » lorsque c’est devenu la meilleure et souvent la seule solution.

    Obama le fait avec ses drônes, alors ne venez pas me parler de morale, (il est prix Nobel de la paix).

    Pour des actions très ciblées et limitées (on ne tue pas), vous avez des drône humains à des prix très abordables.

  15. Absolument monsieur l’amiral, il est totalement puéril d’avoir un quelconque intérêt en matière de zizi-panpan.
    Pourquoi ?
    C’est très simple, les corps caverneux ne sont pas un muscle, ce n’est pas un os non plus, arrêtez de rêver, c’est une sorte d’éponge qui fonctionne à l’envers. Par exemple, votre Spontex est dure et rappeuse (nan ! Je rigole, râpeuse) quand elle est sèche, mais se ramollit quand elle est irriguée, les corps caverneux c’est l’inverse, ils sont tout doux, tout mignons quand ils sont secs, et agressifs (j’vous dis pas mesdames) lorsqu’ils sont sous pression.
    Mais ou voulais-je en venir, (dès que je dépasse deux lignes je suis perdu) ah ! Oui ! Ne pouvant être améliorés par la musculation, les combats de chibres ne sont qu’un concours stupide et adulescent de « qui aura la plus longue et la plus phosphorescente. » Autant être passionné par la vie trépidante de Mario Balotelli.
    http://www.metrofrance.com/people/mario-balotelli-et-fanny-neguesha-ont-rompu/mmeb!6RKYe1ffcaaw/
    Pour terminer, je ne saurais trop vous recommander cet exercice, après quinze jours de travail, vous ne le, vous ne la, vous ne vous reconnaîtrez plus.

    J’espère vous avoir redonné un peu de goût à la vie monsieur l’amiral, et si j’échoue dans la mission, je n’aurais pas de regret. Tous mes moyens disponibles ont été mobilisés.

  16. Coach !
    27/28 lignes pluss une vidéo !
    Vous avez tout épuisé ?

  17. Pour remonter le moral à tout le monde (sauf Carine):

    • cretinusalpestris

      Mais c’est quoi ce clip ringard datant des années 80 ? C’est le harem de Starsky et Hutch ? Elles sont toutes grabataires, les figurantes, à l’heure qu’il est. Faut se mettre au goût du jour d’aujourd’hui de maintenant (et y’a même un beau mâle pour Carine) :

      • Il eut sans doute été plus moderne de diffuser celle-là:

      • Ben quoi, c’est ici un blog moisi, réac, archaïque, ringard et anachronique, ou pas ? Et pis franchement, je préfères les pépées de mon clip, leurs costumes, leurs coiffures, leurs nichons en liberté et leurs sourires. Le vôtre est tout juste putassier (avec le respect qu’j’vous dois).

      • cretinusalpestris

        Ah ouais. Je vois. Pas de soucis.

      • Crétin^^ Je sens que je vais bientôt faire un lâcher de jeunes Français sensibles sur la Suisse, moi…

  18. Oué évidemment…
    Merci bien Gato !

  19. Robert Marchenoir

    Le nombre d’abrutis augmente de façon inquiétante dans la population :

    Il sauve une vie puis disparait

    Le 19 avril dernier, la petite Enza, 4 ans, jouait avec sa famille dans un centre nautique à Montbard (Côte d’Or), comme le rapporte Le Bien Public. Echappant quelques minutes à la vigilance de ses parents, l’enfant se rend dans un bassin avec un fort courant artificiel et est attirée au fond de l’eau. Un jeune homme plonge et la ramène à la surface. La fillette reçoit alors les soins qui lui permettent de rester en vie. Mais le sauveur de la petite fille disparait lui aussi sec. [Hahaha, comme c’est drôle.]

    « On est très frustrés, déjà pour lui parce qu’il a eu une petite fille décédée dans ses bras et aujourd’hui il ne sait pas si elle est vivante ou pas« , regrette Nathalie, la mère d’Enza, au micro d’Europe 1. « On aimerait pouvoir le remercier en direct », ajoute-t-elle. Des appels ont été passés sur les réseaux sociaux et dans la presse locale, sans succès jusqu’à présent.

    Ces gens-là savent se servir d’Internet et des réseaux sociaux, mais ils ne savent pas qu’on ne peut pas être décédé à un moment donné, puis en vie l’instant d’après.

    Accessoirement, ils ne sont pas foutus de surveiller correctement leur petite fille quand ils l’amènent dans un centre nautique ; mais s’il fallait en plus demander aux gens de savoir élever leurs enfants…

    C’est marrant, mais j’ai l’impression qu’aux pires heures de l’obscurantisme catholique, longtemps avant que la République ne nous fasse passer de l’ombre à la lumière, aucune paysanne illettrée n’aurait pu tenir des propos aussi absurdes.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/05/97001-20130505FILWWW00048-une-famille-cherche-son-heros.php

  20. Et c’est sans parler des noyés dans les piscines d’eau saumâtre, dans la région bordelaise.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s