Procréation socialement assistée

Oui, je sais, aujourd’hui c’est l’anniversaire de la victoire de la poire à lavements sur le clystère. Je suis sûr que ça va beaucoup inspirer de très nombreux blogueurs de droite comme de gauche. Vous pouvez aller chez eux pour en parler. Moi le fait de tomber en chute libre à poil ou de tomber en chute libre habillé d’un string en poils de koala est environ équivalent.

Seulement j’ai envie de parler de l’avenir de la procréation médicalement assistée. Comme vous le savez surement, cette intervention est remboursée par la sécu parce qu’il faut bien aider les pauvres malheureux qui n’arrivent pas à faire des enfants blablabla. Je ne suis pas d’accord avec cette philosophie, mais bon elle est quand même à peu près cohérente. Et c’est bien là qu’est le problème pour les modernes. En effet, les homos qui vont pouvoir en profiter n’ont pas de problème médical pour faire des enfants. Ils se trompent seulement d’orifices. Pourtant, au nom de la sacro-sainte égalité, il va bien falloir leur donner les mêmes avantages qu’à ceux qui ont des réels problèmes mécaniques.

Et bien ce n’est pas compliqué, la procréation médicalement assistée va être transformée en procréation socialement assistée. La nature ne veut pas aller dans le sens de vos pathologies psychiatriques ? Pas grave ! Maman Etat est là pour ça.

Lisez bien ces mots : procréation socialement assistée. Ils représentent la fin de l’individu et le triomphe d’un collectif débilitant et déresponsabilisant. Ils sont votre avenir.

Advertisements

175 réponses à “Procréation socialement assistée

  1. Bienvenu à Gattaca…

  2. cretinusalpestris

    Bah. Tout ça n’est que temporaire.

    Les imams remettront de l’ordre dans ce boxon dès que la République Islamique de France sera proclamée.

    Ce n’est qu’une question de temps.

    Profitons bien des derniers éphémères moments de folie festive avant la Grande Claque (qui ne se prodiguera pas sur les fesses…)

    • Voila de quoi nous remonter le moral…

    • Encore un qui mérite son pseudo…

      Je lui propose néanmoins le surnom de Crétinus universalis.

      C’est une sorte de promotion : à force de débiter autant de débilités lors des commentaires, il devrait songer à créer un blog, qu’on puisse rigoler grassement !

      • C’est cela oui… Sinon quand vous aurez 2 minutes, ce serait gentil que vous nous expliquiez comment concilier les piscines non-mixtes et le mariage homo.

      • cretinusalpestris

        Ah ben, ça alors, c’est étonnant…

        Vous êtes bien le premier « degôche » à rigoler grassement quand je « débite ».

        Habituellement, ils grincent des dents et prétendent que j’exagère, que je stigmatise, que je discrimine, que je racialise, que je fâââchise, que je chambrâgazise…

        Mais « rigoler grassement » est une réponse qui m’est totalement inhabituelle.

        Vous allez faire bugger mon logiciel avec vos âneries, là !

        C’est pas malin.

      • Encore un qui mérite son pseudo…

        Sûr. A vous lire on n’a pas besoin de se demander pourquoi on parle d’une cervelle d’oiseau.

      • Woland, vous accordez trop d’importance à des mesures qui ne toucheront qu’une très infime minorité de la population…
        C’est mon opinion, en tout cas.

        Pourquoi les cathos, veulent ils imposer leur vision ?
        Chacun ne pourrait pas choisir sa voie en fonction de ses convictions et de sa propre existence ?

      • Parce qu’un enfant franc placée sous une autorité illégitime nous affaiblit.

      • * « placé » bien sûr

      • « vous accordez trop d’importance à des mesures qui ne toucheront qu’une très infime minorité de la population… »

        Ce n’est pas un argument. Ou alors si je voulais rétablir la peine de mort, j’utiliserais le même.

  3. P.S.A , il faudrait changer cela peut porter malheur, regarder ce qui est arrivé à Aulney Peugeot.

    Mais soyons heureux, un anniversaire même triste , on débouche de la Cahuzac,

    Bientôt le clonage et cela finira en « Guerre éternelle »

  4. L’étrange paradoxe d’un état qui prend en charge autant l’avortement que la procréation médicalement assistée.

  5. Mais si enfin, grâce à nos modernes, les homos peuvent dorénavant procréer. Tout ce qu’il y a de plus naturel. Souhaitons juste aux enfants qu’ils ne se sentiront pas trop merdeux.
    Taubira, « obsédée de l’égalité ».

  6. Ils se trompent seulement d’orifices

    Il faut encore plus d’éducation sexuelle laïque et obligatoire. Je ne vois que ça.

  7. Si on subventionne la PMA, pourquoi ne subventionnerait-on pas aussi ceux qui vont au bout du monde pour acquérir un enfant?
    Et pourquoi ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas faire d’enfants sont-ils aidés par l’état alors que ceux qui voudraient bien avoir un chien ne touchent pas un rond?

    • Bonne idée ! Je propose le Crédit-Impôt Enfant. 50% des sommes dépensées pour l’achat d’un enfant seraient reversés sous forme de crédit-impôt.

    • cretinusalpestris

      Toutafé.

      Quand je pense que j’ai dû aller jusqu’en Urugay, euh, en Uruguay, pour pouvoir adopter un chihuahua alors que je rêvais d’avoir un saint-bernard (avec le petit tonnelet de whisky, d’origine), j’en rage !

      C’est proprement dégueulasse.

  8. A partir du moment ou l’adoption, la pma existe, la procréation n’est plus exclusivement une histoire de sexe, mais aussi d’amour.
    Y’a beaucoup d’enfants qui viennent d’une procréation naturelle mais ne sont pas désirés ou meme rejetés par un des deux.
    Donc l’important ça n’est pas comment faire un enfant, mais dans quel environnement il va grandir. sera t’il aimé ou pas, c’est ça l’important. arrêtez de nous faire chier avec vos histoire de mauvais trou.

    • cretinusalpestris

      Faudrait peut-être qu’on compare nos définitions sur ce qu’est « donner de l’amour à un enfant ».

      Je préfère ne pas vouloir connaitre la définition de certains…

      • Chez certains l’amour en est réduit à un simple désir sexuel.
        Si je désire c’est que j’aime.
        Oui, on ne préfère pas savoir, ça fait frisquet dans le dos.

      • pourquoi les homos seraient ils moins aptes a aimer un enfant? pourquoi vous parlez de pédophilie là? ou est le rapport bande de malades?

      • cretinusalpestris

        Avant d’aborder le cas extrême de la pédophilie (au fait, un pédophile ne croit-il pas aussi donner de l’amour à un enfant ?), que peut-on penser de parents homo qui habillent leur garçon en fille (pour prendre juste un exemple paru récemment dans la presse) ?

        Est-ce de l’amour ? Probablement que pour ses parents, cela consiste sincèrement à de l’amour… mais pour l’enfant ?

        Vous voyez que « donner de l’amour » est une notion relativement vague.

      • Ils sont incapables de se mettre à la place d’un enfant.
        De le considérer comme un être avec des besoins particuliers. Si on suit leur raisonnement, il n’y a pas à se soucier de l’enfant car « la société change », sous-entendu le bébé naîtra progressiste et aura dans son code génétique ce changement de société.
        On sent qu’il y a un désir inconscient de se venger d’une douleur, inconsciente, enfouie depuis longtemps, qui les empêche de se mettre à la place d’un gamin.

      • kobus van cleef

        Vladimir Volkoff parlait de la perversion des mots qui entraine la confusion des idées
        une des victoires du lobby homosessuel ,c’est d’avoir popularisé les mots »homo »  »gay » et  »transgenre »
        Comme ça, plus personne ne se risque à user du vocable stigmatisant de »pederaste »
        La clarté du débat y perd
        Et puis c’est un peu surrane comme expression….
        Mais ça résume bien les choses
        Imaginez le coming out d’une personnalité politicomediatique à la télé et la réponse qu’on peut faire lorsqu’on est sommé de donner son avis (car on somme souvent les indésirables de donner un avis sur un sujet dont on sait qu’il ne sera pas consensuel)  »machin?ce pederaste ?mais il fait ce qu’il veut de son oignon ! »

    • Vous vous trompez un peu : il n’est pas tellement question d’amour (objectivement tout le monde est capable d’aimer un enfant, même sans ce que cela soit le sien, personne ne remet ça en cause), mais de ce que vont lui apporter ses parents. Or si l’on nait d’un père et d’une mère, c’est que l’un comme l’autre nous apportent tant lors de la création que pendant l’éducation, tout ce qui est nécessaire et de manière différente, complémentaire et indispensable. Autrement dit il reste à prouver que deux pères sont capables de répondre aux besoins maternels d’un enfant et inversement. L’amour, c’est la base naturelle, seulement ça ne fait pas tout.

      • bonjour, merci pour votre réponse, c’est vrai que dans les couples homos, l’enfant sera privé soit d’un père soit d’une mère, meme s’il y’a toujours un coté homme ou femme plus développé. bref le schéma père mère revient quasi systématiquement meme chez les homos.
        Mais je ne suis pas d’accord pour dire que puisque nous naissons d’un père et d’une mère nous ayons nécessairement besoin de ces deux là pour l’éducation.ou est le lien?
        Il y’a je pense assez de familles monoparentales pour pouvoir se rendre compte que les enfants s’adaptent a leurs environnements quoi qu’il arrive. meme les orphelins se débrouillent pour en faire une force.
        Et ne pensez pas que tout le monde pense comme vous, quand vous dites « (objectivement tout le monde est capable d’aimer un enfant, même sans ce que cela soit le sien, personne ne remet ça en cause) » quelques commentaires avant le votre, certains arriérés parlent de pédophilie.

      • C’est ça, des arriérés… Vous vous bornez à vous voiler la face mais les dérives existent.
        C’est vous l’arriéré.

        http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/28-12-2012/le-leader-dune-association-lgbt-militante-condamne-pour-pedophilie-aggravee

        C’est qui déjà qui pousse au cul de Hollande pour arriver à cette réforme macabre? Lgbt!!

      • @L’indien : j’entends bien, seulement je ne suis pas d’accord, et j’invoque d’ailleurs le même argument que vous : pour savoir ce que c’est que de manquer d’un père, j’affirme que celui des deux parents qui manque crée un vide que personne ne peut combler. Et bien sûr, je ne me satisfait pas de ma propre expérience pour parvenir à ces conclusion. Demandez aux pédopsy les ravages que cela produit. C’est presque désarmant de devoir justifier une évidence telle que celle-ci : on a besoin des deux, c’est un idéal, et les éventuelles exceptions ne feront que confirmer la règle. Les familles monoparentales, les enfants apprennent (par la contrainte donc) à vivre avec. C’est ce qui est le plus salopard dans les divorces d’ailleurs, les premières victimes sont les plus innocents de l’affaire… Bref : ils apprendront à vivre avec deux pères ou deux mères, sûrement. Mais s’adapter (faute de merles, on mange des grives), ça ne veut pas dire que la situation est normale ou idéale. Vous dites vous même que les orphelins « se débrouillent », ce qui veut tout dire. Se débrouiller, c’est faite au mieux avec ce qu’on a, c’est à dire pas ce qu’il faut. Ce qui revient à reconnaître que l’idéal, c’est de ne manquer de rien, donc d’un père et d’une mère… Une société doit rechercher toujours l’idéal, même si il y a des ratés.
        Vous acceptez pour résumer que satisfaire un besoin d’enfant (que je comprends au demeurant), c’est donc ne pas offrir à ce dernier ce dont il a un besoin élémentaire.
        J’ai pas vu les com sur les pédo. Mais des adultes qui n’aimant pas les enfants, ça tient de la marge, et ne peut pas servir d’exemple pour illustrer votre propos général.

    • « Y’a beaucoup d’enfants qui viennent d’une procréation naturelle mais ne sont pas désirés ou meme rejetés par un des deux. »
      Beaucoup ? C’est peu dire ! Je dirais « tous les enfants », plutôt !

    • « arrêtez de nous faire chier avec vos histoire de mauvais trou »

      L’Indien, permettez que je m’inscrive en faux quant à votre assertion. Si vos parents avaient choisi le bon trou, vous ne seriez pas là pour nous gonfler avec vos inepties gauchistes.

      • kobus van cleef

        En général on tente de chier par le bon trou
        Et on n’en fait pas toute une histoire
        Sauf dans celle ci…. »Mao est arrivé à pied par la Chine » qui devient  »Mao est arrivé à chier par la pine »
        Hu Hu Hu

  9. Ca y est, Skippy est de retour.

  10. « Pour s’insérer socialement il faut faire son trou et je le fais où je veux ! »
    Tarzan, dans : ma jungle n’est pas un long fleuve tranquille, éditions des écrivains en phrase terminale.

  11. Mais bien sûr l’Indien, c’est bien connu que lorsque 2 homos copulent ils procréent. Où avions-nous la tête pour être en désaccord avec une telle évidence?
    Heureusement que ce sont des gens comme vous qui guident nos sociétés!

    • pierre c’est quoi ce commentaire? pourquoi vous me parlez de procréation vous avez lu mon premier com?
      « …..A partir du moment ou l’adoption, la pma existe, la procréation n’est plus exclusivement une histoire de sexe, mais aussi d’amour…… »
      on ne va pas repartir sur ce débat pierre.

      • Nan ce n’est pas parce que la loi est passée que cette pratique devient bonne. Faut arrêter de croire en la magie.
        Un gosse naîtra toujours d’un père et d’une mère, le reste c’est de la science fiction devenue réalité. Dans ce cas précis, c’est un cauchemar.
        Je fais ce que je veux, je pense ce que je veux et vos vices vous pouvez vous les coller en post-it sur le cul.

  12. Cui cui, vous semblez ignorer que même si c’est une minorité, la souffrance des enfants n’en sera pas moindre elle.
    Comme d’habitude, la gauche ne pense qu’aux adultes, qu’à leurs désirs, les enfants et leurs particularités, ça n’a aucun intérêt.

  13. Robert Marchenoir

    J’aimerais attirer l’attention sur le fait qu’en dehors de ces pénibles histoires de mariage rigolo, nous avons à la tête du ministère de la justice une authentique cinglée. Allez voir à quoi elle occupe son temps sur son compte twitter :

    https://twitter.com/ChTaubira

    C’est censé être le rempart contre une vague de délinquance sans précédent qui submerge la Frônce, et ça fait des phrases, ça joue au petit poète nègre sur n’importe quel sujet, ça raconte ses sorties au théâtre — de préférence pour voir des metteurs en scène noirs, bien sûr, mais à part ça c’est nous les racistes.

    L’histoire retiendra que la ministre de la justice socialiste faisait des vers de mirliton pendant que les Français se faisaient égorger, brûler vifs, tuer à coups de pieds dans la tête.

    • Robert Marchenoir

      Philippe Bilger dit la même chose, en plus diplomatique :

      Vous avez raison de souligner que j’attache comme vous une grande importance à la parole. Je ne vous reproche pas votre talent, votre éloquence parlementaire, votre aptitude à sembler improviser même si à la longue vos nombreuses citations de poètes, si elles réjouissent vos camarades socialistes, peuvent apparaître plutôt à vos auditeurs lucides comme des substituts à une argumentation qui a perdu le fil et se pare par contagion de la splendeur des autres.

      Vos discours, dans le désert politique d’aujourd’hui, sont un miracle mais il me semble que vous avez pris tellement goût à cet encens, à cette ivresse que vous avez cru que parler était tout ce que l’on vous demandait, que théoriser était votre mission.

      Je maintiens : le réel est trop vulgaire pour vous car il impose, pour être transformé, de l’action alors que vos variations et vos digressions vous enchantent. Le verbe s’est fait Taubira et ne veut plus en sortir. Mais où est le ministre de la Justice ?

      Chamfort, que vous appréciez sans doute, a, avec une justesse cruelle pour un ministre comme vous, annoncé la menace du pire : « C’est un grand avantage de n’avoir rien fait mais il ne faut pas en abuser ».

      http://www.atlantico.fr/decryptage/j-ai-commis-crime-lese-taubira-reponse-philippe-bilger-aux-propos-garde-sceaux-philippe-bilger-718048.html#f3L3zqdc8cTbfDbK.99

      • Perso, je vois deux intérêts à tweeter : la déconnade expresse et le trollage rigolo, comme vous le dites (d’ailleurs ni vous ni moi ne nous en privons) et échanger en temps réel des infos avec beaucoup de monde à la fois. Ca peut être utile dans certains cas, genre la manif pour tous etc.

        Mais j’y vois aussi beaucoup d’inconvénients. Disons que ça me semble encourager ce défaut très contemporain de vivre tout le temps dans l’instant présent, d’être toujours connecté, toujours « au courant ».
        Ca encourage la dispersion, l’incapacité à se concentrer, le slogan qui tient lieu de pensée.
        C’est le défaut d’internet, mais démultiplié, et si sur internet on peut trouver des choses intelligentes, il est bien évident qu’à moins d’être un génie on ne peut pas dire de choses intelligentes en 140 caractères.
        Et puis il y a cette obsession (en tout cas chez certains) du nombre de followers, c’est le syndrome des amis-Facebook, mais en pire.
        Et enfin je suis stupéfait de voir le nombre de tweets que certains, particulièrement les jeunes, peuvent émettre en une journée. Même si on peut tweeter très rapidement, il est évident qu’ils y passent un temps fou.
        Je me demande comment on pourrait traduire cette expression : « tweeting your life away ».

      • Robert Marchenoir

        Je précise que Bilger a voté Hollande…

    • « La jeunesse même délinquante a droit à la protection du pays » @chtaubira #1andechangement— MJS (@JeunesSocialist) 4 mai 2013

      La protection contre qui?
      Contre les honnêtes gens ça va de soi, contre ceux qui s’obstinent à demander que les criminels soient punis pour ce qu’ils ont fait.
      Le Syndicat de la Magistrature ne dit pas autre chose.

      • Robert Marchenoir

        Aristide, je ne retrouve cette citation ni sur le compte Twitter de Taubira, ni par Google. A mon avis, c’est une erreur d’attribution de Fdesouche ou du Front national. C’est un tweet du Mouvement des jeunes socialistes, pas de Taubira.

      • Oui, oui, tout à fait (je ne sais pas pourquoi le tweet ne s’est pas affiché d’ailleurs – saleté!).
        Si je comprends bien c’est un tweet du MJS reproduisant en direct live ce que Taubira a dit lors des journées du MJS. Il y en a d’ailleurs d’autres plus ou moins du même tonneau sur ce compte.
        Ce n’est pas un tweet de Taubira, mais à moins de penser que le MJS soit noyauté par le FN on peut raisonnablement penser que c’est bien ce qu’elle a dit.

      • Robert Marchenoir

        Est-ce qu’il y a une source rapportant que Taubira a dit ça au congrès du MJS ? Le tweet du MJS ne dit pas cela. C’est là qu’on voit le tas de merde fumante qu’est Twitter.

        Je ne comprends pas les gens qui utilisent ce système pervers destiné à transformer les gens en abrutis (pour ceux qui ne le sont pas déjà). Pourquoi limiter les textes à 140 caractères alors que la bande passante, à ce niveau, ne coûte rien ? On ne peut rien dire d’intelligent en 140 caractères. Et c’est bien le but ! Favoriser un bruit dépourvu de sens, une agitation incessante et absurde, chauffer suffisamment les électrons pour faire du pognon… et c’est tout.

      • Une source autre que tweeter? Je ne sais pas.
        Je suppose que ça a dû être enregistré, quand même. Ils ont les moyens.

        Le @chtaubira signifie que c’est censé être une citation de l’intéressée. Si vous allez aux pages des 4 et 5 mai sur le compte tweeter du MJS vous trouvez quantité d’autres citations attribuées à tous les pontes du PS qui sont passés là-bas.
        Ont-ils vraiment dit cela?
        Je n’en sais rien évidemment, pas plus que je ne sais si les paroles de tel ou tel rapportées par tel ou tel journal sont vraies.
        Disons que dans ce cas j’ai tendance à le croire, d’une part parce que c’est le compte du MJS, donc a priori pas des ennemis de Taubira, et d’autre part parce que c’est tellement en accord avec toutes ses actions…
        Ca me semble au minimum très plausible.

        Sinon bien sûr que tweeter ne sert qu’a dire des conneries. Il y a un très bon article sur le sujet qui est paru dans le Weekly Standard de la semaine dernière.
        Ca a d’ailleurs un côté pathétique : dans les raouts comme celui du MJS, la plupart des gens passent plus de temps à tweeter ce que disent les orateurs qu’à les écouter.

      • Merde, moi qui allais demander à Bob (et à Carine) quand est-ce qu’ils allaient s’ouvrir un compte twitter^^

        Sur l’attribution de la citation, en tout cas, je ne vois pas le rapport avec Twitter. Sur n’importe quel format on peut faire dire des choses à des gens sans pouvoir le prouver.

        Plus généralement, reprocher à Twitter de limiter sévèrement le nombre de caractères, c’est reprocher le but même du « micro-blogging »: avoir une vue d’ensemble simultanée sur un certain nombre d’infos (souvent sourcée, IE renvoyée vers des blogs ou journaux en ligne) et ‘tester la température’ à travers de courtes observations des uns et des autres (sans parler de la déconnade express entre copains de chambrée ou le trollage rigolo). On aime ou pas, on s’y adapte ou pas, on l’utilise de telle ou telle manière, mais j’avoue avoir du mal à comprendre une telle flambée de colère pour un machin somme toute extrêmemement bien conçu.

        Ça permet aussi d’éviter les longues logohrrées et les tentatives de débat invasif par étouffement sophistique de la vérité, dans le genre de l’Indien, ce qui n’est pas un moindre avantage.

      • Twitter ça peut vous griller une personnalité en moins de 30 signes à mon avis. En plus il y a un paquet de pognon en jeu du fait que toutes les émissions de télévision permettent l’interactivité des spectateurs avec le plateau.
        A mon avis Twitter c’est pas qu’un gazouilli..

      • Robert Marchenoir

        Gato :

        C’est peut-être parce que c’est extrêmement MAL conçu, au contraire ?

        L’argument de l’Indien… ben c’est un peu un argument d’Indien, justement.

        PUISQUE il arrive que des enfants soient malheureux dans des familles normales, alors il bon et juste que les pédés puissent rendre malheureux les enfants eux aussi.

        PUISQUE il arrive que sur les blogs il y ait des abrutis qui écrivent des longs textes pleins de conneries, alors empêchons tout le monde d’écrire de longs textes et limitons tout le monde à des slogans, comme ça on est sûr que rien d’intelligent ne s’écrira.

        La présence de trolls sur les blogs n’est pas dûe au procédé du blog. Elle est dûe à l’auteur, qui décide ou non de les laisser s’exprimer. Ils n’y a pas de trolls, sur Twitter ?

      • Robert Marchenoir

        « Sur n’importe quel format on peut faire dire des choses à des gens sans pouvoir le prouver. » (Gato)

        Il y a des formats qui se prêtent plus que d’autres à la manipulation et au mensonge, et des formats qui se prêtent plus que d’autres au débat scientifique et à la recherche de la vérité.

        La vidéo, par exemple, fait partie des premiers. Remarquez que les complotistes vous renvoient toujours à « une vidéo », jamais (ou très rarement) à un livre. Pourquoi ? Parce qu’il est plus difficile de tricher dans un livre que sur une vidéo.

        Twitter, n’en parlons pas. C’est un peu comme si vous me disiez qu’on peut réfuter un traité de philosophie en poussant des grognements et en lâchant quelques jurons.

        Twitter, c’est la marque de l’entropie croissante de notre société. Il est ahurissant de voir les hommes politiques se ruer dessus. La télévision, c’était déjà dramatique pour le discours politique et la démocratie. On a trouvé pire : Twitter.

      • Robert, je ne parle pas du trollage en général, puisque je disais le pratiquer moi-même sur Twitter. Mais qu’on le pratique soi-même ou qu’on en soit l’objet, sur Twitter, ce trollage doit être bref et efficace, sous peine de se faire sévèrement contre-troller soi-même. C’est tout. Pas de logorrhées.

        « …alors empêchons tout le monde d’écrire de longs textes et limitons tout le monde à des slogans, comme ça on est sûr que rien d’intelligent ne s’écrira »

        Il n’est pas question d’interdire quoi que ce soit, et je ne faisais certainement pas l’apologie d’un usage exclusif du micro-blogging. J’ai seulement constaté que Twitter est bien reposant, et en plus souvent bien plus efficace pour exprimer certaines idées, certaines fulgurances pouvant difficilement être étouffées par des diversions à la mode indienne (évidemment, on prêche souvent des convaincus. Mais là aussi, ça n’est pas propre à Twitter). Mais là encore, il faut s’adapter, et tenter de dire le plus brièvement ce qu’on a à dire. Qu’il y ait plein de gens qui utilisent Twitter à contre-emploi, c’est sûr. Mais personne n’est obligé de suivre qui que ce soit, et ce n’est pas non plus une raison pour condamner ainsi un machin que je trouve, je le répète, extrêmement ingénieux.

      • « C’est un peu comme si vous me disiez qu’on peut réfuter un traité de philosophie en poussant des grognements et en lâchant quelques jurons »

        Non, encore. D’abord Twitter, c’est d’abord l’actualité. Ensuite, Twitter, c’est une espèce de base de donnée en direct, qui renvoie à une multitude d’articles développées etc. Ce qui me gêne en fait dans votre critique, c’est que vous analyser Twitter selon des critères qui ne lui sont pas adaptés. Et vous avez parfaitement le droit de ne pas aimer ce nouveau genre de critères qu’il faut pour s’y adonner, la question n’est pas: twitter c’est mieux ou pas qu’un livre, la question c’est pourquoi Twitter.

      • Twitter c’est fait pour que nous puissions être concepteurs rédacteurs en publicité. Ca colle avec l’époque. Comment écrire de manière publicitaire? Ce sont juste des phrases d’accroche, une sorte d’exercice de style.

        C’est le plaisir de l’instantané. En revanche la phrase balancée sous-entend qu’il y ait eu une réflexion avant.

        Alors, qui sera le meilleur publicitaire?

      • cretinusalpestris

        « Le #bonheur pour @tous, c’est maintenant. »

        Mouais… 41 caractères… encore trop long….

        « Le #bonheur ! »

        Je vois pas comment on peut faire mieux…

        « :) »

      • Merde, ma contribution au débat n’est pas placée au bon endroit.
        C’est plus haut (désolé).

      • Non mais Aristide, oui mais non mais oui (l’argument qui tue !). Non sérieusement et brièvement, je ne dis pas que je ne suis pas d’accord, puisque je suis même d’accord (eurghhhh), mais enfin, vue l’époque à laquelle on vit, et puis symptôme plus que conséquence, etc (Bob va dire que cette manière d’écrire est le résult de Touitère^^), autant investir le bouzin pour le retourner en notre faveur (on y croive, on y croive). Bref, OK, mais je réagissais plus à ce qui me semblait un excès de Stigmatization (TM) envers TT de la part de Robbie.

        Et en fait, j’aimerais bien que Bob (et Carine, oh putain la rigolad eque j’anticipe !) essaie Twitter. Évidemment, il y en a à qui la forme longue, ou moyenne, correspond plus, et sûr que Bob a besoin d’un ceratin espace pour déployer ses paragraphes impitoyables, mais ça pourrait être intéressant à observer, Marchenoir in Twitter (je parle au 1er degré, hein). Bob, bête de laboratoire, comme il y a des quartiers-laboratoires sociaux (qui terminent tous en ‘quartiers sensibles’, of course, IE en quartiers où on se fait défoncer (nous=Blancs)). Et pis il pourrait s’en prendre à Najou, moi ça m’exciterait, je me masturberait derrière l’écran.

        AHEM.

      • @Pierre, la brièveté n’est pas forcément « publicitaire », c’est même une grande tradition européenne et française: La Rochefoucauld, Samuel Butler, Pascal, Chamfort, Scutenaire, Cioran, Gracián, Pierre Dac, Nietzsche j’en passe et des meilleurs. Pardon pour le name-dropping.

  14. C’est notre avenir parce-que nous ne savons que râler devant le fait accompli !
    Un jour, nous allons retrouver un gros paquet de couilles : Celles de tout ceux qui n’en ont plus et laisse les choses se faire !
    nettoue

    • Je pense plutôt que ce sera le paquet de couilles de ceux qui auront commis l’erreur de se marier dès Juin, quand l’heure islamique aura sonné.
      Vaut mieux qu’ils évitent de mettre leurs noms au bas d’un parchemin, m’est avis.

  15. Mais à quoi bon discuter avec des gens capables de dire des conneries comme celle-ci :
    « Il y’a je pense assez de familles monoparentales pour pouvoir se rendre compte que les enfants s’adaptent a leurs environnements quoi qu’il arrive. meme les orphelins se débrouillent pour en faire une force. »

    Selon lui, il vaut mieux n’avoir qu’un parent ou être orphelin, ça rend fort !

    • Les souffrances existent déjà, pourquoi n’aurait-on pas le droit d’en fabriquer d’autres? Hallucinatoire!

      • Robert Marchenoir

        C’est le délire égalitaire poussé jusqu’à l’absurde, jusqu’au crime. Il y a des enfants malheureux dans des familles normales, donc les pédés ont droit eux aussi de rendre des enfants malheureux, y’a pas d’raison.

        Etait-ce Simone de Beauvoir ou Françoise Giroud qui avait dit : l’égalité entre les femmes et les hommes sera atteinte quand on nommera des femmes incompétentes au même poste que des hommes ? Bel objectif, en verité ! Où l’on voit que le but de la gauche, c’est bien de détruire tout ce qu’il y a de beau, de bon, de bien, de vrai et d’ordonné dans la société…

        On commence par faire le malin, par enfiler des paradoxes, par faire admirer sa virtuosité intellectuelle (un peu comme la mère Taubira qui fait des vers), et tout cela se termine dans la saloperie la plus ordinaire et le malheur le plus banal.

      • C’est fait, l’égalité est atteinte (Royal, Taubira, Duflot, Aubry, NKM, Dati etc…)

  16. Pourquoi le mariage alors ?
    C’est mieux d’être adopté par un célibataire…

  17. @c2ckaiser
    Je ne pense pas qu’il y ait un idéal familial. Il ya une norme peut etre, mais ça n’est pas un avantage, ou un inconvénient. De plus les normes ne sont pas figées et ce qui était considéré a tort comme anormal ne le sera plus.
    Comment éprouver un mal etre quand on se trouve dans eun situation jugée normale par la société? Attention a ne pas réfléchir a ce sujet en utilisant sur les références du passé ou actuelles.
    Et ce qui éduque va bien au delà du cadre familial.
    Des tas d’illustres personnages de l’histoire ont été orphelins, donc l’épanouissement d’une personne va bien au delà de comment était composé sa famille, qu’il y’ait un manque ou deux.
    Et tous cas, merci de placer ce débat a sa vraie position, cette question du besoin ou pas du père et de la mère est le seul et unique argument recevable de tout ceux qu’on entends chez les antis.
    @nettoue
    oui c’est vrai ça, a ne faire que râler on finit par laisser les choses se faire, que proposez vous comme actions concrètes?

    • Les normes ne sont pas figées mais le psychisme humain est le même depuis que l’être humain existe. On sait que vous ne supportez pas la nature et la psychologie.
      Vous préférez les lois et la science fiction.

      • « le psychisme humain est le même depuis que l’être humain existe »
        Vous dites ça parceque ça vous arrange, mais sur quoi vous vous basez pour dire ça? c’est gratuit encore une fois pierre.
        Et c’est évident que tout ce qui tourne autour du psychisme a évolué mainte et mainte fois au cours des millions d’années ou mère nature nous a élevé dans la monoparentalité la plus classique

      • Non, ce n’est pas parce que ça m’arrange. C’est parce que la Nature s’est organisée comme ça, et ce que vous ne comprendre jamais c’est qu’il y a une intelligence sous-jacente à cette nature.
        Ce n’est ni un hasard ni une coïncidence sir un enfant ne naît qu’avec des hétéros.
        Je ne fais que coller à la réalité, vous en revanche préférez la contourner pour satisfaire un désir égoïste.

    • @L’Indien
      Je regrette de vous annoncer que l’idéal familial, ou ce que vous appelez les normes, ne sont pas discutables et aménageables selon le bon vouloir des uns. Elle reposent sur un ordre naturel, qui s’il doit être profondément frustrant pour vous, n’en est pas moins une réalité intangible.
      Certes le conditionnement et les normes sociétales peuvent évoluer, mais l’évolution trouve ses limites, contre lesquelles vous ni personne ne peut rien.
      Soit dit en passant, les références passées ou actuelles auxquelles vous faites références, on tout de même menées l’humanité jusqu’ici, donc à la base c’est tout de même suffisamment solide pour n’avoir pas besoin d’une remise en cause parce qu’une minorité, pour des raisons que j’ignore, estime que ça mérite d’être foutu en l’air.
      Vous n’avez pas compris mon propos : le fait d’être orphelin, d’avoir juste une mère, ou deux pères, signifie que l’on force un être à s’adapter, à compenser, à trouver ailleurs, s’il y parvient, ce qui lui manque. Encore une fois, aller voir un pédopsy pour vous faire une idée de ce que c’est que la construction psychologique d’un enfant.
      Si j’en crois votre phrase « l’épanouissement d’une personne va bien au delà de comment était composé sa famille, qu’il y’ait un manque ou deux », vous devez condamner les avortements de confort, au prétexte que l’enfant ne trouvera pas toutes les conditions nécessaires à son épanouissement ? Je déborde sur ce sujet, pour montrer que les conditions nécessaires au bonheur de l’enfant (papa, maman, stabilité et amour) sont pourtant évoquée dans d’autres cas, comme celui-ci. Mais disparaisse au contraire lorsqu’il est question du « désir d’enfant » plutôt que du non désir.
      Le débat a toujours été ici, je crois, et je vous imagine trop intelligent pour penser que les infimes provocations sont le reflet de la majorité des convictions exprimées chez les antis.
      Pardon pour les fautes.

      • Robert Marchenoir

        Je vous imagine trop intelligent pour penser que…

        Vous êtes bien le seul.

      • La seule réalité intangible est celle de la procréation, là on parle d’éducation. Il n’y a donc aucune loi dans la nature, aucun ordre naturel qui puisse nous dicter ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas pour élever un enfant.
        Et on a pu le constater a travers l’histoire des milliards d’enfants ont été éduqués par tout un tas d’autres méthodes que papa maman. Et ça n’a jamais été vu comme la source d’un mal etre. tout d’un coup ça le devient aux yeux de certains quand papa et maman sont remplacés par des homos. Le problème des antis est donc principalement par rapport aux homos. Je ne dit pas qu’ils sont homophobes, mais il ne veulent pas les accepter, les considérer comme des gens normaux.

        « Soit dit en passant, les références passées ou actuelles auxquelles vous faites références, on tout de même menées l’humanité jusqu’ici »
        Ca ne prouve pas grand chose. ce n’est pas parcequ’on fonctionne depuis toujours d’une certaine manière qu’on le fait de la meilleure façon qu’il soit. il ya des coutumes, des mèmes, qui nous cloisonnent dans de mauvaises habitudes.

        « le fait d’être orphelin, d’avoir juste une mère, ou deux pères, signifie que l’on force un être à s’adapter, à compenser, à trouver ailleurs, s’il y parvient, ce qui lui manque »
        Quand on s’adapte a sa situation on ne compense pas. on en est satisfait telle qu’elle est.
        Après forcément un adopté aura une curiosité qui lui viendra quand ça ne vient pas aux autres. Mais de là a croire que c’est déstabilisant au point de créer un mal etre.
        Puis j’ai déjà remarqué chez beaucoup d’enfants de ma famille qui sont issus de parents normaux, blancs;), hétéros jveux dire, qui ont un besoin de trouver une figure extérieure a admirer. un(e) cousin(e), un frère, un soeur etc.
        On peut se dire qu’au moins chez des pédés, l’enfant sera vraiment désiré puisqu’il ne pourra pas venir accidentellement.
        pour l’avortement, je ne peux pas me dire qu’il faut l’interdire car l’enfant s’adaptera a sa situation quoi qu’il arrive et en fera une force, puisque s’il ya désir d’avortement c’est qu’il ne sera pas accueilli dans les meilleurs conditions, d’un point de vue du désir, de la volonté, de la motivation.

        Et contrairement a vous je pense que la majorité des antis n’ont pas les bons arguments, voir n’en ont pas dutout, il réagissent épidermiquement, y’a qua voir toutes les horreurs que les journalistes recueillent dans les manifs.

    • @l’Indien : « Je ne pense pas qu’il y ait un idéal familial.  »

      Vous avez raison, des parents (père et mère) aimant, suffisamment d’argent pour manger à sa faim et partir de temps en temps en vacances, de l’amour, de la culture, de l’humour etc… c’est vraiment pas un idéal…

      Mon Dieu que vous êtes bête…

      • La relativité skandal, elle démonte tous les supposés idéaux.
        l’idéal, la perfection n’existe pas

      • Si vous étiez un tant soit peu cultivé, vous sauriez que « idéal » et « perfection » n’ont que peu de rapport.

        La perfection est idéal par définition et son existence est plus ou moins contestable (encore que…). L’idéal peut ne pas être parfait et contrairement à ce que vous dites, l’idéal existe.

        Vous prêchez encore pour votre paroisse en affirmant dogmatiquement que tout est relatif. Le relativisme comme religion…

        Si tout est relatif comme vous dites, la perfection existe. Pour moi (donc relativement à moi) tel chose (exemple à la con, une chanson, Uprising de Muse par exemple) est parfaite donc idéal.

        Vous êtes tellement stupide l’Indien que vous ne remarquez même pas que vos arguments démontent eux même votre démonstration.

        Si tout est relatif, l’idéal existe et la perfection aussi.

      • kobus van cleef

         »Il n’y a aucune loi, aucun ordre dans la nature qui oblige un enfant à être élevé par un homme et une femme » ( l’Indien, plus haut)

        En effet

        Et rien n’interdit non plus de les élever en batterie ou avec des instits sadiques

      • @L’indien, la relativité ne démonte pas d’idéaux, elle en est un. Et idéal et perfection sont sans rapport.

      • Franz, ne vous fatiguez pas… Je doute que le QI de l’Indien soit suffisant pour comprendre quoi que ce soit…

      • A franz et skandal, puisque vous vous croyez si malins, a me dire qu’idéal et perfection n’ont rien a voir.
        Alors puisque mon qi ne peut pas comprendre cette différence, skandal,

        pouvez vous s’il vous plait me dire en quoi c’est différent?
        jusque là, j’ai eu ça comme réponse,
        « La perfection est idéal par définition et son existence est plus ou moins contestable (encore que…). L’idéal peut ne pas être parfait et contrairement à ce que vous dites, l’idéal existe. »
        ce qui n’est pas clair ou au moins exprime le fait qu’idéal et perfection sont une seule et meme chose. (qui n’existent pas)
        et la relativité franz, n’a rien d’une idéologie, ce sont les lois de la nature, nul n’a besoin d’imposer, de convaincre de la relativité. elle est là.
        @kobus
        « Et rien n’interdit non plus de les élever en batterie ou avec des instits sadiques »
        si la morale, personne n’accepte ça. ne mélangez pas tout.

  18. Robert Marchenoir

    Et pendant que la ministre de la Justice se lisse les plumes en faisant des vers…

    L’entreprise Aytré Métal a été cambriolée pour la trentième fois ce week-end

    « C’est du terrorisme industriel, estime Jean-François Bournet. J’ai une activité rentable, un carnet avec des commandes et je ne peux pas travailler. Cette entreprise a compté jusqu’à 250 salariés. Aujourd’hui j’emploie deux employés et demi et des intérimaires alors que je souhaiterais avoir une cinquantaine de gars mais je ne peux pas parce que l’on me vole mon matériel, ma matière première, tout. Je n’ai pas encore été remboursé du précédent cambriolage mais mon assurance m’avait déjà dit qu’elle ne pourrait plus me couvrir si je ne mets pas en place un mur de clôture.

    Et c’est bien là que le bât blesse puisque le chef d’entreprise ne peut pas sécuriser le site. « La Communauté d’agglomération a préempté mon terrain six mois après son rachat», pour y construire un service public, selon l’adjointe au maire Martine Villenave, ou pour y édifier des logements sociaux, à en croire Jean-François Bournet. . « Ma femme et moi avons investi 250 000 euros et l’on va tout perdre. »

    Les voleurs appartiennent aux classes protégés du régime, ce sont des romanichels :

    Cette fois-ci, les voleurs ont découpé le grillage, du côté de la rue des Cottes-Mailles, et ont fait le tour du hangar avec un fourgon. Là, ils ont découpé la tôle et ont volé tout ce qu’ils ont pu, des outils, des pièces de métal mais surtout tous les câbles d’alimentation, en cuivre, des machines-outils, des postes à souder, des moteurs électriques, des ronds de cuivre qui relient les machines à la terre. Même une partie des rallonges électriques qui avaient été disposées depuis le précédent vol a disparu.

    http://www.sudouest.fr/2013/05/06/nouveau-vol-a-aytre-metal-1044863-650.php

    Dans une société saine, ce type aurait le droit de poster des hommes armés dans son entreprise, et de tirer à vue sur les voleurs.

    Pendant ce temps, Pépère « crée de l’emploi » avec des « contrats de génération », c’est à dire de faux emplois subventionnés par l’Etat.

    • Un fournisseur de fuel dans le sud a du fermer son entreprise suite à de trop nombreux vols la nuit. Il a perdu tellement de sous qu’il ne pouvait pas continuer son activité. Ca faisait 20 ans qu’il bossait le mec.

      Comme quoi la délinquance et le laxisme sont des fléaux pour l’emploi.
      Saleté de laxisme!

  19. @carine
    avant de me dire que je suis con il va falloir expliquer comment de ça « « Il y’a je pense assez de familles monoparentales pour pouvoir se rendre compte que les enfants s’adaptent a leurs environnements quoi qu’il arrive. meme les orphelins se débrouillent pour en faire une force. »
    vous arrivez a en conclure
    ça
    « Selon lui, il vaut mieux n’avoir qu’un parent ou être orphelin, ça rend fort ! »

    Ma phrase n’a rien du tout le sens que vous lui donnez.

    Je n’ai pas dit que tel ou tel type de famille était mieux, mais qu’on s’adaptait quoi qu’il arrive. et qu’a chaque situation on se débrouille pour y trouver les bons cotés et en faire une force.

  20. C’est tellement sympa pour un gosse de devoir se faire du souci dès son plus jeune âge, afin de s’adapter. Quel altruiste vous faîtes!

  21. cretinusalpestris

    « Cette entreprise a compté jusqu’à 250 salariés. Aujourd’hui j’emploie deux employés et demi. »

    Tout à fait symbolique de la France de 2013 : ce pays se fait piller, ces pillages génèrent du chômage, et pour tenter d’endiguer le chômage, on importe encore plus de pilleurs.

    N’importe quel organisme vivant possède un instinct de survie qui le pousse à se protéger des agressions extérieures. Evidemment, la France et l’UE font exactement l’inverse car l’idéologie doit primer sur la réalité. L’Histoire nous apprend ce que ce sont devenus ceux qui pensaient de cette manière.

    • « N’importe quel organisme vivant possède un instinct de survie qui le pousse à se protéger des agressions extérieures »

      qu’est ce qui est extérieur? Vous parlez des relations entre entités de la même espèces en les comparant a des réflexes des relations proies prédateurs entre espèces différentes.

      ça ne colle pas, trouvez un autre parallèle qui corresponde.

      • Refuser la sodomie, c’est pas « se protéger des agressions extérieures » ?
        On peut rire, merde, on est pas des machines…

      • Vous voulez un autre parallèle? Donner des gamins à des homos c’est comme avoir un doberman en habitant dans un 15 mètres carrés et en ne le sortant qu’un quart d’heure par jour.
        Mais pour vous il saura s’adapter.

      • cretinusalpestris

        France = organisme vivant (protégé jadis par une frontière)
        Agressions extérieures = pilleurs de métal provenant de l’extérieur du pays

        Qu’est-ce qui ne vous convient pas ?

    • L’Indien, toujours aussi brillant. Je suis sur qu’il est missionné par la socialie.

      • Robert Marchenoir

        L’Indien est missionné par les allocations de handicapé mental qu’il touche à nos frais.

  22. Robert Marchenoir

    Il y a des pédés honnêtes. Enfin, moins malhonnêtes que d’autres. Elton John, qui est assez riche pour s’acheter un « fils » avec son « mari », a déclaré qu’il s’inquiétait pour « son » enfant : ce serait dur pour lui de ne pas avoir de mère, disait-il.

    Il n’a pas poussé la cohérence jusqu’à se refuser le plaisir d’adopter, mais au moins peut-on lui concéder un certain manque d’hypocrisie dans son vice. Tous les partisans du mariage rigolo ne peuvent pas en dire autant.

  23. cretinusalpestris

    I have a dream !

    Ce serait tellement simple si on pouvait réunir tous ceux de droite dans une moitié de la France.

    On réunirait tous ceux de gauche dans l’autre moitié (avec leurs petits protégés qu’ils adorent tant).

    Etanchéité totale entre les deux, évidemment.

    Et on laisserait le temps faire son office.

    Puis on comparerait les résultats obtenus.

    Je ne suis pas sûr que la France pourrie, nauséabonde, rétrécie sur elle-même sera celle que l’on désigne habituellement de cette manière.

    • Envisageable d’envoyer la gauche en Corse ? C’est beau, c’est chaud, c’est bobo. On ferait d’une pierre deux coups.

    • Robert Marchenoir

      C’est l’hypothèse de la sécession, qui est de plus en plus populaire aux Etats-Unis en ce moment.

      • Populaire aux USA je ne sais pas. Disons que l’idee fait son chemin au Texas.

      • cretinusalpestris

        Tout le monde y trouverait son compte : les fachos seront enfin débarrassés de tous ces parasites qui leur pourrissent la vie et les gauchos pourraient enfin démontrer aux fachos que leur système de redistribution solidaire fonctionnent sans les riches.

    • I had exactly the same dream. Les gens à gauche dans des villes de gauche, et les gens à droite dans des villes de droite. Direct je sais où j’habiterai.

  24. Robert Marchenoir

    Populaire à l’échelle des réactionnaires !…

  25. Les deux cotés finiront crétins, ce qui fait fonctionner les cerveaux, c’est la confrontation des idées.

  26. @crétinusalpestris
    Les fachos ne seront jamais débarrassé des parasites, il y’en aura toujours un plus bronzé, gros, petit, moche que les autres. Il y’aura toujours des différences qui ne leur plairont pas.

    • cretinusalpestris

      Peut-être, peut-être…

      Mais qu’importe ? Vous serez dans le monde merveilleux de gauche. Vous aurez d’autres soucis à gérer que les nôtres.

      • Ce sont vraiment des microbes.. Et en plus ils nous reprochent de ne pas vouloir tomber malade.

      • cretinusalpestris

        Disons que, du coup, ils seront vraiment confrontés à LEURS problèmes… vous savez, ces problèmes qu’ils génèrent eux-mêmes et dont ensuite ils accusent la réalité d’en être le responsable.

        Probablement qu’ils tenteront également d’accuser le monde de droite malgré la totale étanchéité existant entre les deux parties. Ils recevront pour toute réponse le célèbre mot de Bossuet.

      • L’ennui est qu’ils sont d’une telle mauvaise foi que ce ne sera jamais de leur faute. Ce sera toujours la faute de l’autre.

      • Je repense à la vidéo de la mère de famille profondément à gauche, qui veut absolument vivre avec la diversité (mais dans Paris car la banlieue c’est un peu trop pour quelqu’un « profondément à gauche ») mais qui demande une dérogation pour son enfant. Pour qu’il aille dans une bonne école, avec de la discipline.

        Ces gens favorisent le désordre mais ne veulent pas le subir???

        Ca m’avait stupéfait. Comment peut-on être incohérent à ce point? Genre, je veux bien la merde, mais pas pour mes enfants. Il y a vraiment un truc qui cloche dans certains esprits.

  27. ce qui arriverait serait un superbe paradoxe, les gens de droite, menacé dans par une inévitable consanguinité du fait de ses frontières rigides finira inéluctablement en immigré.
    Enfin c’est vraiment un délie de réac ça, vouloir séparer les genres, croire qu’ils s’en sortiront mieux séparés.
    c’est limite des camps de concentrations qui vous feraient rêver.
    N’empêche des fachos qui veulent s’enferment sur eux meme, ça tient debout. mais les autres ne feront pas pareil, les autres veulent rester ouvert. il n’y aura qu’une petite enclave d’extrémistes de droite qui finiront trisomiques dans pas longtemps, surtout qu’ils sont déjà atteint.

    • cretinusalpestris

      Je ne savais pas qu’il existait un rapport entre la consanguinité, voire la trisomie, et l’appartenance à une opinion politique.

      J’en apprends tous les jours.

      Par contre, quand j’observe la carte mondiale de la consanguinité, je pourrais avoir l’audace de tenter une relation avec une religion endogame que je ne nommerai pas à cause de la liberté d’expression républicaine.

      • Mais si, tout se tient. Les prêtres sont tous fondamentalement pédophiles et les trisomiques fruits des amours incestueux de fins de race.

      • il y’ a un rapport entre consanguinité et enfermement géographique ou et culturel. Et ne comptez pas sur moi pour défendre l’influence de l’islam sur les sociétés, je suis profondément contre les religions.

      • Bein moi j’ai rien contre l’Islam. Je trouve que c’est très bien quand ils nous emmerdent pas et qu’on voit pas trop de femmes voilées.
        Pourquoi les gens n’auraient pas le droit de croire en Dieu? Après tout c’est l’identité de l’Orient. Ah mais oui, vous êtes de ceux pour qui le monde démarre en 1789.. Vous n’avez que 2 siècles d’Histoire avec vous, nous on a plus de mille ans. Alors faîtes pas trop le mignon méchant car d’une part jamais vous n’irez jamais le dire aux muzz, et d’autre part vous n’êtes RIEN SUR L’ECHELLE DU TEMPS. A peine 2 siècles d’histoire cabotants!
        Vous ne direz jamais à des muzz que vous n’aimez pas la religion car vous préférez emmerder des gens que vous savez fondamentalement tolérants.

      • cretinusalpestris

        Si la moitié de la France ne vous suffit pas, on peut étendre le champ de l’expérience à la moitié de la planète.

        La planète étant également une sphère à la surface limitée géographiquement et culturellement, nous serons donc tous consanguins un jour où l’autre dans le futur.

        Et je me demande même qui seront les premiers rattrapés par la consanguinité. Ceux de droite qui se métissent à basse vitesse ou ceux de gauche qui se métissent à haute vitesse ? Qui seront les premiers à ressembler subitement à tous les autres ?

        Voilà une question qu’elle est amusante !

      • Il est un mélange de Taubira et d’Attali.
        Toutes les saveurs du grand morbide de France.

    • « consanguinité » ??? Dans un pays grand comme la France ???

      Déjà que dans un village de 1500 habitants il faut un paquet de générations avant de voir apparaitre une consanguinité digne de ce nom, alors dans un pays de 60.000.000 d’habitants….

  28. @L’Indien
    « La seule réalité intangible est celle de la procréation, là on parle d’éducation. »
    La nature à fait l’homme ET assure son épanouissement. Elle pose comme vérité qu’il doit être élevé par un homme ET une femme pour bâtir son équilibre psychologique. L’ordre naturel détermine ce qui est nécessaire pour la conception, comme pour l’évolution. C’est un tout, on ne peut pas, encore une fois, établir que l’ordre naturel commence là et s’arrête là et-pis-c’est-tout.
    « Et on a pu le constater a travers l’histoire des milliards d’enfants ont été éduqués par tout un tas d’autres méthodes que papa maman »
    Ah oui, et lesquelles ? Je veux dire de civilisations prospère ? On a cru aussi qu’on pouvait vivre en retrait du monde sur le Larzac, en fumant des pétards tous à poil dans des yourtes. On y a cru, ça oui.
    « Les références passées et actuelles qui nous ont menées jusqu’ici ne prouvent rien »
    Si, elles prouvent au moins que ça marche plutôt pas mal. C’est efficace, du moins jusqu’à ce que l’individualisme et la folie du JE et MES DESIRS ne buttent la natalité… Je n’ai pas l’ombre d’un indice qu’une société où la parenté ne serait pas basé sur un ordre naturel fonctionne. Si vous estimez que jusqu’à présent nous avons pris de mauvaise habitudes, je ne peux pas grand chose pour vous.
    « Quand on s’adapte a sa situation on ne compense pas. on en est satisfait telle qu’elle est. » Vous n’avez pas du beaucoup vous adapter. Selon vous, l’aveugle ne manque de rien, puisqu’il ne connait pas la vue. D’ailleurs, en me parlant des enfants de votre famille vous confirmez mon propos, et vous vous contredisez : ils vont chercher ailleurs ce qui leur manque immédiatement. Compenser, en somme CQFD
    « Après forcément un adopté aura une curiosité qui lui viendra quand ça ne vient pas aux autres. Mais de là a croire que c’est déstabilisant au point de créer un mal etre… »
    Un adopté cherchera ses parents et souffrira de l’abandon, quelle que soit l’amour de ses parents adoptifs. Il n’est pas question de le croire, c’est une réalité ! Vous n’avez pas besoin de croire que quand on coupe la branche d’un arbre, le fruit qu’elle porte pourrit : c’est une conséquence observée, expliquée, un constat quoi. Je ne vous expose pas un avis personnel ici, mais quelque chose de connu, évident, plein de bon sens et d’expérience. Après si vous voulez le nier sciemment… Si c’est de la méconnaissance, faites moi confiance.
    Votre propos sur l’avortement confirme mon impression. Le caractère adaptable de l’enfant à + ou – de valeur selon ce que vous lui voulez, à ce gosse. Allez je vais dans votre sens : je préfère un enfant adopté par deux homos qu’un enfant avorté.
    Non non et non, c’est trop facile de dire « contrairement à vous ». Moi (et pas vous) j’ai été entouré des «antis » pendant toutes les manifs, et la majorité pense comme moi et souvent mieux que moi. Reconnaissez que c’est facile de diaboliser un discours et de le rendre par principe à gerber, ça évite d’avoir affaire à la contradiction, comme vous l’acceptez ici.

    • « La nature à fait l’homme »
      Oui
      « ET assure son épanouissement »
      Oui
      « Elle pose comme vérité qu’il doit être élevé par un homme ET une femme pour bâtir son équilibre psychologique »
      Non, vous ne pouvez pas faire ce raisonnement là.
      Pour faire un enfant il faut un matériau sexuel naturel, mais pour éduquer ce qu’il faut est un cerveau. La nature dit qu’il faut un homme et une femme pour faire un enfant, ça ne signifie pas forcément que ces deux là sont aussi nécessaire a son éducation.
      Beaucoup de grands personnages sont orphelins ou issus de famille mono.
      ils ont fait l’histoire ces gens là.
      Pour l’instant la seule chose qui a été démontrée comme néfaste au développement de l’enfant, c’est la violence envers lui et entre les parents.
      Le mal etre crée par une famille homo, vous l’inventez car il n’a pour l’instant aucune preuve historique et scientifique.

      « « Les références passées et actuelles qui nous ont menées jusqu’ici ne prouvent rien »
      Si, elles prouvent au moins que ça marche plutôt pas mal. »
      Je ne trouve pas que ça se soit bien passé jusque là. tout un tas de mauvaises habitudes éducatives ont été faites a leur égard. Les enfants ont été fait pendant des siècles dans le but d’apporter une main d’oeuvre supplémentaire. Alors les leçons sur l’individualisme et les désirs des modernes….merci de ne pas inverser la situation. S’il y’a bien une époque ou l’enfant est respecté, c’est maintenant.

      « Vous n’avez pas du beaucoup vous adapter. Selon vous, l’aveugle ne manque de rien, puisqu’il ne connait pas la vue. »
      l’aveugle a compensé, il s’est adapté.

      « D’ailleurs, en me parlant des enfants de votre famille vous confirmez mon propos, et vous vous contredisez : ils vont chercher ailleurs ce qui leur manque immédiatement. Compenser, en somme  »
      Oui mais je parlais bien de famille classiques avec papa maman et tout ce qu’il faut autour.
      Donc l’enfant quoi qu’il ait va toujours chercher un modèle extérieur aux parents.

      « Vous n’avez pas besoin de croire que quand on coupe la branche d’un arbre, le fruit qu’elle porte pourrit »
      Le parallèle n’est pas bon, on a beau ne pas connaitre ces géniteurs, on reste naturellement accroché a l’arbre généalogique. Les gènes sont là pour continuer a faire pousser le fruit.
      ça c’est du bon sens.
      Arretez ce raisonnent du on ne sait pas d’ou on vient.
      Savez vous d’ou viennent vos ancêtres? Moi j’ai fait des test et je connais le parcours de mes ancêtres sur terre depuis la sortie d’afrique, je ne suis pas plus heureux que vous pour autant.

      « Reconnaissez que c’est facile de diaboliser un discours et de le rendre par principe à gerber, ça évite d’avoir affaire à la contradiction »
      Oui c’est sur les médias diabolisent les antis en montrant bien les fachos, mais franchement on les voit prier, parler de pédophilie, de zoophilie, ils se diabolisent tout seul devant les caméras et personne ne vient leur dire de se taire, au contraire on leur dit parle pas aux journalistes de toutes façons c’est que des juifs et des pédés.
      Difficile de voir les bons arguments derrière ce ramassis de connerie.

  29. @pierre
    « Bein moi j’ai rien contre l’Islam. Je trouve que c’est très bien quand ils nous emmerdent pas et qu’on voit pas trop de femmes voilées.
    Pourquoi les gens n’auraient pas le droit de croire en Dieu?  »

    J’ai dit que j’étais contre les religions, je n’ai pas dit que j’étais contre les croyants. Vous faites parti de ceux qui sont toujours incapable de dissocier croyants et religieux.
    j’espère que vous etes conscient que tous les croyants ne se rattachent pas forcement a une secte.
    La plus part des gens qui se disent religieux ne le sont pas, ils ne respectent pas la parole de leur dieu, prennent ce qui les arrange, se voilent la face sur les passages qui ne leur plaisent pas, ils ont leur libre arbitre par rapport a la soit disant parole de dieu. ils sont juste croyants, éduqués dans une tradition ou une autre. mais ils ne sont pas religieux.

    « d’une part jamais vous n’irez jamais le dire aux muzz »
    Bien sur que si, je leur dit qu’ils sont juste croyant et pas religieux, même s’ils pensent l’etre.

    @crétinus
    « Si la moitié de la France ne vous suffit pas, on peut étendre le champ de l’expérience à la moitié de la planète.
    La planète étant également une sphère à la surface limitée géographiquement et culturellement, nous serons donc tous consanguins un jour où l’autre dans le futur. »

    Et oui tout a une fin.
    C’est pourquoi la machine est l’avenir de l’homme.
    On trafiquera l’adn, l’arn.
    ça ne plaira pas aux réacs du futur, mais c’est l’instinct de survie. on fera tout en notre pouvoir pour reculer l’échéance.

    Et je me demande même qui seront les premiers rattrapés par la consanguinité.
    Les insulaires, les communautés fermées.
    c’est déjà le cas pour ceux là.
    renseignez vous sur le nombre de fausses couches, des cas de trisomie chez certaines communautés repliées sur elles memes.
    Les islandais qui sont obligés d’inventer des applications pour éviter de coucher avec sa cousine.

    • Ah parce qu’on peut dissocier croyance et religion..

      Perçois-tu la lumière qui flotte au dessus de toi? Tu es léger, ton esprit commence à sortir de ton corps…. TU LÉVITES! Et tu atteints les sommets.

      • Nuance pierrot on ne peut pas dissocier religion et croyance, mais on peut bien évidemment dissocier croyance et religion.

      • Oh ma foi, pas tant que ça!
        La croyance a plus de points communs avec la religion qu’il n’y paraît.
        Je vois tout un tas de gens qui croient en des partis sans savoir à qui ils ont affaire. Il y a de l’irrationnel là-dedans.

    • Hé oui, l’Islande….
      300 000 habitants…. Brest et sa périphérie….
      On est pas sur les mêmes ordres de grandeur

  30. Robert Marchenoir

    EDF, entreprise préférée des cadres

    Il manque des guillemets à entreprise. La Frônce, le seul pays où même les riches préfèrent travailler dans la fonction publique.

    http://www.lepoint.fr/economie/edf-entreprise-preferee-des-cadres-06-05-2013-1663828_28.php

  31. Gato
    Non, je ne vais certainement pas ouvrir de compte touitère.
    Je suis déjà accro aux blogs, je ne veux pas me créer une autre addiction encore pire.
    Je n’y connais rien, mais j’imagine que c’est une espèce de tchat permanent, autour de sa propre personne, alors que le tchat se faisait par salons autour d’un intérêt commun, même si c’était pour déconner ensemble.
    Le tchat, j’ai déjà donné, très peu pour moi.

  32. Sinon, d’accord pour le partage de la France et du monde en deux, chacun de son côté.
    Ca va donner du travail aux maçons, faut faire un mur infranchissable.
    Mais en France, ils prennent le Nord et l’Est, hein ?
    On prend le Sud et tout l’Ouest.
    C’est pas négociable.

  33. Gato
    « Et en fait, j’aimerais bien que Bob (et Carine, oh putain la rigolad eque j’anticipe !) essaie Twitter.  »

    Ouais ^^Je vois ça. Tu anticipes les engueulades en 40 signes !
    J’ai bien envie d’essayer …
    Pis nous faut l’Indien aussi.
    Sinon, j’y vais po.

    • Faut dire une chose quand même, on rigole bien.
      Mais d’un autre côté, s’il y a des bonnes femmes on ne pourra plus parler un langage aussi vert… ça risque d’être moins marrant.
      (Smiley, Carine, Smiley)

      • Ne craignez rien Aristide.
        Rigolade ou pas, smiley ou pas, je ne vais pas sur touitère.
        Je n’en ai jamais eu l’intention ni l’envie.
        Ou alors juste si on peut ouvrir un compte réservé aux filles, pour y parler encore plus vert, mais je ne crois pas que ce soit possible.

      • Pendant que nous construisons un mur pour la France future, les hommes déconnent sur touitère.

        Puréeee elle a raison la taube !
        Faut des mariages entre hommes ! (smiley au carré)

  34. En fait, Gato, je me sens un peu dans la peau de Villeret dans Dîner de cons, là.
    C’est ça que tu vois, j’suis sûre !

    • Nan Carine, mais alors pas du tout, pas du tout. On peut se taquiner sans se prendre pour des cons, d’abord, et ensuite c’est souvent moi le dindon de la farce. Et pis sur touitère, les ‘Jacques Villeret’, ci lis gauchistes, les personnalités entre autre. Demande donc à Aristide comment qu’il s’est pris au jeu et qu’il fait rien qu’à asticoter les Esther B, les Clementine A, les Caro de H ou les… Najat VB.Quand avec son compère Cretinus i fait pas rien qu’à m’asticoter sur mes touites plein d’une poésie humaniste, OUIN !

  35. Robert Marchenoir

    L’indien | 6 mai 2013 à 19 h 07 min |

    Nuance pierrot on ne peut pas dissocier religion et croyance, mais on peut bien évidemment dissocier croyance et religion.

    Il commence à être difficile de trouver en France des gens parlant français.

  36. Robert Marchenoir

    Il vole le sac à main d’un procureur

    Notez qu’aujourd’hui, les procureurs ont des sacs à main. Après, on s’étonne que tout parte en sucette.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/06/97001-20130506FILWWW00798-il-vole-le-sac-a-main-d-un-procureur.php

    • C’est pas possible c’est une blague ? 23 condamnations, dont 15 vols, le mec vient faire appel pour un vol, fauche tranquillement un sac qui passait par là, et ne trouve rien de mieux à dire que « je ne peux pas expliquer mon geste » ? Et enfin après 15 récidives, une condamnation à de la prison ferme : 1 an, qu’il ne fera probablement pas ou en tout cas pas totalement.

    • Fallait préciser que le procureur était une procureuse
      Mais il aurait pu aussi s’agir d’un proc’ nanti d’un sac à main’de talons aiguilles et de bas résille
      Accessoirement aussi d’un piercing génital et d’un changement de genre, parait que c’est la mode, en tout cas c’est bien vu par la hiérarchie…

  37. Robert Marchenoir

    Mimi belle âme généreuse, inconsolables sommes-nous sans ta voix rauque, ton rire étincelant, tes gestes amples, tes colères fécondes. Amour

    • cretinusalpestris

      Il a de la cuisse mais il picote un peu quand-même… la robe est d’une couleur qui fait mal aux yeux… l’entrée en bouche est légèrement agressive…

      Hmmm…

      Alors, je dirais Chtaub’… un millésime plutôt récent… hmmm… fin avril 2013 !

      J’ai bon ?

      • Robert Marchenoir

        Qui d’autre ? Cela dit, on ne sait pas qui est Mimi. Ca peut pas être Mitterrand. Chtaub’ broute le gazon, peut-être ?

  38. Robert Marchenoir

    André #Fontaine parti avec grâce en ce premier quart du siècle. La plume qui un temps décrypta le monde s’est envolée au bois dormant. Paix.— Christiane Taubira(@ChTaubira) 18 mars 2013

    Comment peut-on étaler une cuistrerie pareille sans rougir ?

  39. Je pense que Christiane « Néron » Taubira doit être une des rares ministres à écrire elle-même ses tweets.
    Les autres sont plus prudents et font faire ça à leurs conseillers en communication ou un truc comme ça.
    Mais elle, elle se prend pour un poète. Et comme apparemment elle n’en branle pas une au ministère, elle n’a que ça à faire.

    • Parce qu’elle est immunisée à la honte, elle. Femme issue de la diversité, un curriculum étincelant de gauchiste de combat dans une main, la balance de la justice dans l’autre, l’icône du socialisme moderne au front, Taubira est devenue le pédantisme fait femme. De tous les cinglés qui tiennent le pays c’est certainement elle, qui doit jouir le plus librement du sentiment infantile d’impunité et de toute-puissance. Ce qui lui permet de se révéler telle qu’elle est vraiment hors de toute pression sociale, c’est-à-dire folle à lier.

      Effectivement je l’imagine assez bien en haillons en train de déclamer du Césaire sur un tas de gravats pendant des émeutes de la faim. Villepin était gratiné dans un rôle de Néron, mais à côté de Taubira, c’est un amateur.

    • Oui, enfin, sa veine poétique est pour le moins parcimonieuse, pour ne pas dire aride. Depuis le fameux « L’Express assène… Newton: lourd en tombant », elle n’a produit que quatre poétwites… déception.

      • Robert Marchenoir

        Il faudrait créer une page Facebook pour inciter Taubira à faire partager son génie poétique.

        Après, il y a des cons pour dire que Facebook ne sert à rien.

  40. Robert Marchenoir

    Ah ça, pour les écrire elle-même, c’est sûr qu’elle les écrit elle-même ! Même depuis les bunkers d’artillerie du Valais, ça se reconnaît les yeux fermés !

    • cretinusalpestris

      La cible a été identifiée mais elle n’est hélas pas à portée… sinon vous pensez bien qu’on aurait déclenché un « généreux » tir de barrage.

      • Robert Marchenoir

        Et depuis vos chars d’assaut à la mords-moi le noeud, là, ces trucs modernes en faveur desquels vous avez décidé de bousiller le patrimoine suisse, on pourrait pas faire quelque chose ? Histoire de justifier au moins leur existence ?

      • cretinusalpestris

        Si vous avez l’opportunité de faire perdre l’équilibre de la cible (par un discret coup de pied dans le fondement, par exemple) et que celle-ci en vienne à poser accidentellement un pied sur le territoire helvétique, on pourra faire en sorte que cela passe pour un début d’invasion et une atteinte à notre neutralité.

        Dans ce cas là, je peux envoyer du calibre 90, 120 ou 155… au choix ou en panachant. Vous avez une préférence ?

      • Robert Marchenoir

        Je fais totalement confiance au savoir-faire suisse. Le plus dur va être de vous expédier le bestiau. Vous n’auriez pas une conférence internationale sur Aimé Césaire prévue à Genève ?

      • cretinusalpestris

        Césaire ? Pas vraiment… Faut dire que depuis le Printemps arabe, les Genevois sont un peu las de la culture africaine.

        Par contre, on pourrait imaginer un tournoi de basket inter-pénitentiaire où elle serait chargée de remettre les prix, après un bref discours de 140 caractères.

        Faudrait juste qu’on puisse bien la distinguer des autres détenus pour éviter de se tromper de cible. Cela va pas être évident…

      • « les Genevois sont un peu las de la culture africaine »

        Ah bon ? Comprends pas.

        http://sdesouche.wordpress.com/2013/05/06/un-algerien-detourne-un-bus-tpg-avec-un-couteau/

      • Robert Marchenoir

        Pas de conférence sur Aimé Césaire, vraiment ? Alors une pièce de Dominique Ziegler… Un truc comme « N’Dongo revient », ça le ferait bien… Elle aime beaucoup le théâtre, Taubira… Surtout le théâtre prétentieux à prétentions tiers-mondistes…

  41. Robert Marchenoir

    Et sans même avoir à actionner la pompe à main ou l’essuie-glace électrique, c’est vous dire !

  42. ‘tain, plus je lis les commentaires plus je me dis que le général Sherman avait raison : un bon indien est un indien mort.

    • En revanche, je ne suis pas sur que les premiers Indiens d’Amérique auraient eu les mêmes positionnements que celui qui nous gratifie de ses magnifiques commentaires.

    • Vous etes fous !

      • C’est sur que vous êtes sain d’esprit!

      • ça n’est pas moi qui dit un bon pierre est un pierre mort. vous etes presque tous atteint ici.

      • Ah, v’là que vous me menacez de mort maintenant.. De mieux en mieux.
        Je fais une capture d’écran

      • Les gens atteints c’est les gens comme toi, les fous furieux comme Pierre Bergé qui n’ont aucune estime pour l’être humain et qui veulent marchander femmes et enfants.
        C’est vous le fou.

      • Mais relisez, vous n’écoutez pas ce qu’on vous dit pierre, et entendez comme ça vous plait.
        Comme ça me rassure sur mes opinions que de savoir etre opposé a un fou pareil. La discussion n’est pas possible avec le simple d’esprit que vous etes, j’aurais du m’en rendre compte avant.

      • Ah non c’est vous le simple d’esprit qui vous êtes trop fait enfiler le cerveau, pour ne pas dire autre chose, par les modernes.
        Ce que vous croyez défendre est la déchéance de l’humanité, c’est la souffrance des enfants.
        Vous êtes un idiot simplet qui s’est pris pour un intelligent. En revanche moi je suis juste humain. Sans prétention. Je ne me prends pas pour une lumière comme vous le faîtes.
        Saleté de progressiste d’excréments! Toujours à prendre les autres de haut!
        Je vous plains, vous avez du bien souffrir étant jeune… C’était Delanoë votre nounou? Dans ce cas je comprends mieux que vous ayez un anus à la place du cerveau.

      • koltchak91120

        Mais non, je ne suis pas fou, juste pour l’élimination des nuisibles.

        On croirait que vous découvrez mes coupables penchants pour les méthodes de feu le bon général Augusto. En voilà un qui avait compris que les stades ne doivent pas servir qu’aux pousseurs de baballe au pied.

        Le plus drôle, c’est que vous êtes tellement le nez dans le guidon de votre connerie, que vous ne voyez même pas quand on force le trait à plaisir, juste pour avoir le bonheur d’imaginer votre tronche de carême, horrifié qu’on puisse oser dire de telles choses.

        Ceci dit, je persiste à penser que ce serait plutôt une bonne idée.

      • @koltchak
        Evidemment que je sais que vous faites ça par sadisme quand ce n’est pas par provoc ou humour meme si c’est rarement drole.
        ça ne me choque pas, au pire j’éprouve de la pitié.
        Et je doit dire que ça me rassure de voir ce sadisme, cette névrose, cette perversion qui anime certains ici quand ils réagissent a mes commentaires.
        Si ça vous défoule, sachez que ça apporte du poids a mes convictions.
        Et si vous étiez un peu plus malin, depuis le temps vous vous seriez rendu compte que je ne suis pas le bobo écolo socialo qui s’offusque de ce type de remarques.

      • koltchak91120

        Notez quand même que j’ai dit que cela restait quand même une bonne idée. Et là, il n’y a pas la moindre trace d’humour. Je hais viscéralement les gens de gauche au point d’avoir toutes les indulgences pour Augusto Pinochet.

      • Oui voilà un mec qui réfléchit avec ces viscères.
        Et comme d’hab des paroles haineuses mais pas beaucoup d’actes derrière. Allez y faites des milices et allez bastonner les gens de gauche.
        il vous suffit d’aller au bord du canal st martin et de tous les balancer a l’eau.
        Faites le franchement ça sera pas mal de faire ce genre d’actes qui pourraient changer un peu ce que vous dites avec votre habituelle grande gueule.

      • Robert Marchenoir

        Oui, enfin un bon dictateur doit savoir juger les hommes. Comment faire confiance à un type qui n’est même pas capable de choisir un opticien correct ?

        http://tinyurl.com/cdmqo4q

      • Je suis opticien, et c’est évident qu’il a piqué les lunettes de sa femme le jour de cette photo.
        Et justement c’est le genre de monture qu’on voit sur les nez au bord du canal.
        bobo malgré lui l’augusto ou avantgardiste

      • koltchak91120

        Mais j’en ai déjà bastonné du coco mon joli. C’était à la belle époque où les rouges n’étaient pas encore des fiottes antiracistes avec le coeur sur la main, débordant d’amour pour la marée humaine crasseuse qui leur pique leur boulot. A l’époque, le communiste démontait citoyennement les foyers d’immigrés maliens au bulldozer et il détestait vraiment tous ceux qui ne pensaient pas comme lui, que la botte rouge était l’avenir de l’humanité.
        A cette époque mon petit, les campagnes électorales c’étaient des affaires d’hommes, on ne partait pas faire du collage avec les mains dans les fouilles. Le coffre de la bagnole était garni et quand ça partait à la filoche, c’était à coups de manche de pioche et de matraque que ça se réglait.
        A cette époque, les communistes envoyaient les zomos se faire foutre en leur disant d’aller se faire soigner, que le pcf n’était pas un refuge pour invertis.

  43. cretinusalpestris

    Cela ne va toujours pas remonter le moral de l’Amiral.

    L’étonnant récit d’un de nos conseillers nationaux après sa rencontre avec des sénateurs français :

    http://lespetitssecretsdupalais.bleublog.lematin.ch/archive/2013/05/06/d-accord-d-accord.html

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s