Edito pour Mediavox XXVII: La vérité est à Londres

En Grande-Bretagne, mercredi, un soldat britannique s’est fait décapité en pleine rue par deux djihadistes passablement motivés. Les journaux et le gouvernement anglais ont rapidement réagit en appelant un chat un chat et un terroriste islamiste un terroriste islamiste.

En France, nous avons beaucoup de chance. En effet, nous n’avons pas de terroristes islamistes, seulement des déséquilibrés. Eventuellement un loup solitaire de temps en temps comme Merah, ou du moins une meute solitaire, mais ce sont toujours des déséquilibrés et ils hurlent qu’ils veulent nous tuer au nom d’Allah comme il pourrait crier qu’ils veulent que toutes les fraises portent des chaussettes. Heureusement pour nous. Ca va nous permettre de mourir en étant toujours persuadé de vivre dans un monde tout doux et cotonneux comme la queue d’un lapin angora bien peigné.

La suite est là.

Advertisements

71 réponses à “Edito pour Mediavox XXVII: La vérité est à Londres

  1. Robert Marchenoir

    Ce n’est hélas pas tout à fait vrai. David Cameron a déclaré que cet assassinat constituait… une trahison de l’islam.

    En somme, le premier ministre britannique est devenu le commandeur des croyants.

    • Oui j’ai vu ca ce matin, mon edito etait deja sorti… Bande de salopards. Ca me donne des envies assez peu chretiennes.

    • Ce massacre en appellera d’autres évidemment puisque David Cameron se porte au secours de l’Islam, les Anglais peuvent quant à eux attendre :
      « Ce n’était pas seulement une attaque contre la Grande-Bretagne et le mode de vie britannique, c’était une trahison envers l’islam et les communautés musulmanes qui apportent tant à notre pays. Rien dans l’islam ne justifie un tel acte épouvantable. »
      La trahison des élites occidentales qui organisent la submersion des peuples blancs d’Europe n’est plus à démontrer, elle se vérifie chaque jour sanglant qui passe.

  2. Il y a bien sûr de la lâcheté et de l’aveuglement à nommer déséquilibrés des islamistes.

    Mais pas seulement : une bonne partie des Français, notamment la classe jacassante, est à ce point déchristianisée qu’elle considère réellement que la croyance religieuse est une forme de déséquilibre mental.

    • C’est assez bien vu ca.

    • Je suis entièrement d’accord, et j’ajouterai que ça a l’effet pervers d’empêcher les gens de distinguer le bien du mal. La fête du psg qui dégénère n’est qu’un banal débordement, et les islamistes ne sont que des déséquilibrés. Les électeurs de gauche ne seront jamais choqués par l’insupportable.
      Les gens ayant peu d’instruction, et le fait que l’info est devenue du prêt à penser, les socialos menteurs ont encore de beaux jours devant eux.

    • Une croyance religieuse au sein d’une république libertaire permet d’éviter de tomber dans de nombreux pièges. La foi préserve l’humain en tant qu’individu, permet au groupe d’avoir de bons rapports. Elle est un trésor pour qui l’applique sereinement, et pourtant nos progressistes n’ont de cesse de la décrédibiliser.
      Cependant, on peut être athée et vivre raisonnablement. Le déséquilibre mental, c’est quand on écoute des mecs comme Cohn Bendit, Najat Belkacem, et qu’on pense qu’ils disent la vérité.
      « Ne croyez plus en Jésus, mais croyez en nous, qui sommes devenus des demi-dieux. » Et c’est ainsi qu’on a détourné la foi des gens pour les faire croire en des gens indignes de notre foi.

      Pour les politiques, je préfère avoir un avis rationnel. La foi, c’est pour Jésus et pour mon prochain. Les dirigeants, eux, sont trop troubles pour que j’y place une quelconque croyance. Je ne peux décemment pas croire en des gens qui manipulent les foules, ce serait insoutenable pour mon entendement.

  3. Frank, auriez vous discuté avec l’Indien par hasard ?

    Excellent édito Amiral (slurp, slurp, slurp….).

  4. on ne dit pas « zamalgams », on dit « allahmalgams » (crédit Dixie).

    • Ah oui, c’est vrai que c’est beaucoup mieux.

    • Ah non, rendez au cheddar ce qui est au cheddar: crédit Gato. Une de mes rares créations pérennes (je veux dire, du genre qu’on pourrait sans honte graver dans le marbre, feuilleter d’or et accrocher dans les chiottes), avec le culte idolâtrique najatien, alors j’y tiens.

      (ça me fait penser que Dixie ne m’a toujours pas envoyer le chèque pour m’avoir pillé aussi honteusement)

  5. Nommer ses ennemis! Vous n’y pensez pas! Nous, on est les gentils. D’ailleurs, ils se nomment bien tout seuls.

  6. Bah merde alors je croyais que ces problèmes étaient en lien direct avec les fonctionnaires et une économie trop étatique, un manque évident de libéralisme et tralala et que nous autres français étions trop cons.

    Oui je croyais que tout était un problème de ce trop-pleins étatique qui n’est pas opérant en Angleterre., comment vous expliquez cela Marchenoir, votre martingale n’en prend-elle pas un coup?

    • Robert Marchenoir

      Ta gueule, connard, pédé, sous-merde gluante. Je n’ai pas de martingale, tu ne comprends rien à rien et tu es vraiment trop con. Ce trop-plein étatique est évidemment pleinement opérant en Angleterre, espèce de trou du cul prétentieux et ignorant. Quant à la résistance à l’islam, quel rapport avec l’étatisme ou le libéralisme ? Tu croyais… tu croyais… ben c’est bien ça, ton problème, connard, c’est que tu crois alors que tu n’est même pas capable de penser.

      Abruti.

      • Ah mais bien sur, l’Angleterre aussi, ….pis on pourrait rajouter les States,…en bref, le modèle libéral à la Marchenoir n’existe pas. Vous êtes comme les rouges, qui, quand on les ramène à la réalité, parlent toujours d’un modèle dévoyé, bonne raison de remettre le couvert.

        Il n’y a donc pas de liens entre les populations immigrés et l’économie et l’État, c’est bien mon petit, continuez vous êtes sur la bonne voie.

        Très très accessoirement insulter à outrance, planqué derrière un computeur, c’est assez puéril. Vous devez avoir la tronche bien buriné… parce qu’a moins d’être une lopette (option retenu pour ma part sans la moindre hésitation), qui se lâche uniquement derrière son écran et à moins d’invectivé uniquement des petits enfants, vous avez du souvent rouler sous les tables.

        Bisou sur la bouche.

  7. Robert Marchenoir

    La folie continue :

    « Deputy Prime Minister Nick Clegg called for ‘unity and calm’ following the killing on Wednesday. Of all the groups and faiths represented here today, I would like to pay special tribute to London’s Muslim community. »

    Donc les musulmans leur déclarent la guerre, attaquent leurs soldats, et ils leur rendent hommage. On est dans la quatrième dimension.

    • Un peu comme des parents demanderaient à leur enfant d’accepter un nouveau petit frère, adopté, qui serait très turbulent et avec qui il ne faudrait pas user d’autorité.
      L’enfant persiste à vous pourrir la vie? Et bien organisons-lui une grande fête pour le féliciter!

  8. Beaucoup aimé la « meute solitaire » Si la chasse est ouverte, il nous faut la tirer.

  9. Encore un drame du melting-pot, concept judéo-anglosaxon.

    L’assassin, que l’on qualifiera de désaxé identitaire plutôt que de terroriste, est un « anglo-nigérian », converti musulman, originaire d’une famille chrétienne « très pieuse ».

    L’Europe aux européens et le problème est réglé.

  10. ++++++++++++++++++++++++++++
    Donc les musulmans leur déclarent la guerre, attaquent leurs soldats, et ils leur rendent hommage. On est dans la quatrième dimension.
    ++++++++++++++++++++++++++++

    Le ministricule concerné, en libéral anglo-saxon, ne peut tout simplement pas dire autre chose. Car dire autre chose (simplement, les « pakis » dans la Tamise) serait nier ce qui fait la structure même de toute société anglo-saxonne moderne, depuis la réforme des lois d’immigration aux USA en 1965.

  11. Barjo et sa non-participation (très médatisée) à la manif.

    Elle va bientôt nous dire qu’elle ne défile pas avec les homophobes, les fachos, les nazis (ajoutez toutes les mentions utiles) …

    Ce n’est pas la première fois qu’elle tente d’attirer les troupes dans l’ornière.

    Est ce un hasard ? Agent Nozi infiltré ? Valls a cassé sa tirelire ?

  12. cretinusalpestris

    La grandeur d’âme, la patience et la compassion que nous leurs témoignons sont simplement considérées comme de la faiblesse à leurs yeux.

    (139 caractères, publiable sur Twitter)

  13. Robert Marchenoir

    Pearson : j’insulte exclusivement les sous-merdes dans ton genre, qui ne méritent que ça.

  14. Dans ce triste monde d’enculés estampillé « bisounours »: marque estampillée « Spécial Maghreb »par nos gouvernants, tout ce qui touche de près ou de loin aux activités créatrices manuelles est apprécié comme il se doit par nos zélites.Comment faire l’amalgame entre un boucher fançais analphabète et la quintessence de la culture mauresque?

  15. Désolé pour le doublon « estampillé »

  16. Roro,

    Idée! pour lutter contre l’Étatisme, le socialisme, thèmes qui vous sont si chers… suicidez-vous devant un hotel des Impôts. Par votre sacrifice fiscal, vous porterez plus haut vos idées et votre haute érudition.

    Qui sait, il y aura peut-être des exégètes qui seront vulgariser votre lumineux et si inaccessible enseignement aux sous-merdes de mon espèce. Parce que oui je le concède volontiers votre charabia m’est totalement incompréhensible, inintelligible et j’en passe.

    • Perso, j’irai bien me suicider dans une perception….
      Comme je suis altruiste, je libérerai du même coup les employés captifs
      Façon Sartre et Fanon…. en tuant un gabellou et en libérant un tribuable à chaque fois…

    • Mais le même raisonnement pourrait être utilisé si, d’aventures, j’allais me faire exploser dans une mosquée
      J’eliminerais des ennemis de la vraie foi (laquelle ?on sait pas trop, là, et pourtant c’est ce qui est assez fréquemment revendiqué) et je sauverais des malheureux de l’aliénation représentée par la toute puichiance de la religion
      Coup double

  17. http://www.bbc.co.uk/news/uk-22650053
    La journaliste semble choquée, pourtant rien de plus normal…

    • On vit vraiment une époque formidable…

    • C’est tout le problème de la démocratie version « occidentale ». On donne la parole à tout le monde, tout le monde a le droit de s’exprimer sans retenue (tant que ce n’est pas au sujet des juifs et de l’holocauste), alors du coup on assiste à ce que des personnes utilisent la démocratie pour précisément tenter de la supprimer. Car en revanche il n’est pas conseillé de dire à un média d’Arabie Saoudite qu’il n’est pas choquant qu’un chrétien tue un musulman par pure haine de sa religion (si toutefois ce cas de figure existe).

      • Ce n’est pas un problème de liberté d’expression, mais de collusion avec le pouvoir ou de lobbyisme. En fait, je trouve très bien que ce genre de personnage puissent venir s’exprimer librement à la télévision, comme ça personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.
        Le problème, c’est quand des assassins comme les deux guignols ou Merah choisissent précisément des militaires, des juifs, des chrétiens etc comme cible, et que la presse titre « l’inquiétude des musulmans » ou « les musulmans ont peur des représailles », que les plus hauts responsables du pays rendent hommage à la communauté musulmane. Et tout le monde s’en fout.

      • Cher Aloux, je suis dans le fond d’accord avec vous. Il aurait cependant été appréciable que vous n’omettiez pas d’indiquer que Merah a également tué des musulmans. Cette honnêteté aurait donné plus de force à vos propos.

  18. Quand se décidera-t-on à exiger des responsables de l’Islam dit « modéré » qu’ils prennent véritablement leurs responsabilités en recherchant dans leurs rangs et en livrant sur la place publique à des fins d’expulsion (pour les étrangers) ou de détention (pour les français) de toute personne revendiquant le terrorisme, la violence, la charia … etc …tout ce qui est à l’encontre de nos valeurs françaises et républicaines? Il est temps d’exiger et d’obtenir une prise de position claire, accompagnée d’actions réelles de coopération, et non seulement de vagues déclarations plus ou moins confuses de la part de cet Islam qui revendique son intégration républicaine… il est temps pour eux de le montrer réellement.

    On peut être chrétien et dénoncer certains massacres de païens qui ont eu lieu il y a des siècles mais on ne peut pas être musulman « modéré » et ne pas dénoncer haut et fort l’Islam radical. Ou alors on est complice.

  19. « La journaliste semble choquée, pourtant rien de plus normal… »

    Le talib invité sur le plateau (que c’est beau le melting-pot anglo-saxon), on ne devrait pas, par principe, lui donner la parole.

    La seule chose qu’on devrait lui donner…..
    c’est cinq minutes d’avance….
    avant de lâcher les chiens.

    • Robert Marchenoir

      « Que c’est beau le melting-pot anglo-saxon. »

      Cette phrase est absurde. Elle n’a rien à voir avec la réalité.

      La notion de melting-pot date de 1908. Elle désigne la fusion des immigrants au sein de leur pays d’accueil (en l’occurrence les Etats-Unis), par destruction active de leur identité d’origine.

      En d’autres termes, elle est le synonyme de ce qu’on appelle en France « l’assimilation républicaine », qui se veut, naturellement, anti-« anglo-saxonne » au possible…

      La notion de melting-pot est historiquement obsolète depuis longtemps, que ce soit aux Etats-Unis, en Angleterre ou… en France.

      Le melting-pot américain a fonctionné au XIXème siècle. Il serait temps de s’apercevoir que non seulement il n’y a aucun melting-pot aux Etats-Unis depuis une éternité (un demi-siècle ? un siècle ?), mais que cette notion est considérée, en Amérique comme dans tout le monde occidental, comme raciste et offensante pour les ethnies non blanches.

      Cela fait belle lurette que le communautarisme l’a remplacé, c’est à dire, au contraire, la glorification de l’identité ethnique d’origine des immigrants, et sa protection face aux moeurs du pays d’accueil.

      Il est important de constater que ceci n’est pas la conséquence du melting-pot. Le melting-pot était une politique, établie par des mesures bien précises aux Etats-Unis, comme les quotas d’immigration ethniques favorisant l’immigration européenne blanche — mieux : l’immigration européenne du Nord ; les Italiens et les Grecs étaient déjà vaguement considérés comme des bougnoules, suspects de polluer la race américaine.

      C’est à partir du moment où les quotas ethniques ont été supprimés que le communautarisme a pu s’installer, puis faire place à la guerre ethnique anti-blanche pure et simple.

      D’autre part, « l’Anglo-Saxonie » n’existe pas. Les Etats-Unis se sont construits en faisant la guerre à l’Angleterre. Aujourd’hui, Barack Obama considère la Grande-Bretagne comme « un pays du monde comme les autres ». Le Département d’Etat s’emploie à afficher son mépris envers elle.

      Enfin, la politique d’immigration britannique n’a rien à voir avec la politique américaine. Les Anglais n’ont jamais connu le melting-pot. Ils sont directement passés à la phase communautaire. L’immigration en Grande-Bretagne ne tire pas sa source de l’origine de la nation, contrairement aux Etats-Unis qui sont un pays de colons — donc d’immigrants. L’immigration en Grande-Bretagne est, à l’origine, un droit politique, né de l’existence du Commonwealth.

      Les précurseurs de l’immigration britannique ne sont pas très différents des Antillais présents en France métropolitaine. La logique est la même. La seule différence est que la France ne s’est jamais séparée de ces morceaux-là de son empire.

      Enfin, il est assez culotté pour un Suisse de s’en prendre au « melting-pot », la Suisse étant elle-même… un melting-pot, et même, dans une large mesure, un conglomérat communautariste. Qu’est-ce d’autre que la Suisse, sinon un conglomérat de populations venues des pays voisins, d’accord pour vivre ensemble selon des règles communes, mais en conservant leur culture et même leur langue d’origine ?

      La mentalité suisse romande est bien différente de la mentalité suisse alémanique, et chacun s’entend fort bien à défendre ses moeurs propres… et à se foutre de la gueule du camp d’en face à l’occasion.

      Donc, le « melting-pot anglo-saxon », hein…

  20. Ce sont des déséquilibrés, c’est vrai, il ne faut pas contester le politburo.

  21. En exclusivité exclusive, la dernière production de notre powétèse pwéféwée :

    Esprit libre, effervescent, fiché dans une solide connaissance et une fine intuition. Je n’entends pas ce silence. #Carcassonne— Christiane Taubira(@ChTaubira) 27 mai 2013

    Certains esprits chagrins diront sans doute que ce n’est pas ce qu’elle a fait de mieux. Mais il faut bien comprendre que notre Chwistiane est twès occupée. Tous ces détenus à visiter et réconforter, tous ces manifestants de la MPT à enfermer, toutes ces lois « sécuritaires » à détricoter. Non, vraiment, ce n’est pas une vie.
    Alors soyons lui reconnaissant de ces quelques parcelles de son talent dont elle veut bien nous gratifier.

    • cretinusalpestris

      Elle n’entend pas le silence. Elle ne voit pas l’obscurité. Elle ne sent rien dans le vide. Elle ne réfléchit pas au gouvernement.

      Mais elle est certainement bien payée pour ça.

  22. Robert Marchenoir

    Ah, merci Aristide, vous m’évitez la punition d’avoir à visiter le twitto-compte de la Chtaube. C’est pas mal du tout, ça, dites-moi : un esprit fiché dans une connaissance ? Comme déconstruction de la langue française ordinaire, blanche, ça se pose là. Et le silence qui ne s’entend pas… bel effort dans le n’importe quoi.

    Mais de quoi parle-t-elle, exactement ? On ne comprend même pas le sujet.

  23. Robert Marchenoir

    Ca fait presque rire, maintenant :

    Essonne : bagarre à la hache entre Roumains et Tchétchènes

    On vit dans un album de Tintin.

  24. Cretinus Alpestris

    Un petit couplet de métal ?

    (ahem) 1…2…3…

    D’où vient cette médisance ?
    Ce long cri de sous-France ?
    Qui balaie avec arrogance…
    …tes candides espérances.

    (refrain)
    Tu n’entends pas le silence ?
    Tu n’entends pas le silence ?
    TU N’ENTENDS PAS LE SILENCE ?
    TU N’ENTENDS PAS LE SILEEEEEEENCE ???
    (effet distorsion guitare avec pédale wah-wah)

    T’as plus du tout confiance.
    En cette vile pestilence.
    Amère est la fragrance.
    Qu’est cette gouvernance.

    (refrain)
    Tu n’entends pas le silence ?
    Tu n’entends pas le silence ?
    TU N’ENTENDS PAS LE SILENCE ?
    TU N’ENTENDS PAS LE SILEEEEEEENCE ???
    (effet distorsion guitare avec pédale wah-wah)

  25. Robert Marchenoir

    Photo de groupe de Cretinus avec ses potes valaisans, celle qu’il ne voulait pas que vous voyez :

  26. Robert Marchenoir

    Je m’étonne que ce sport n’ait pas été inventé par les Suisses :

    http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/10082729/Cheese-Rolling-competition-goes-ahead-despite-health-and-safety-fears.html

    Il n’est pas trop tard pour bien faire, une fois que vous aurez fini de vomir dans les vignobles.

    • Cretinus Alpestris

      Ben nous, en Suisse, le fromage… on le mange.

      • Robert Marchenoir

        Ca n’empêche pas ! Vous n’allez pas me dire qu’une bonne meule de gruyère ne peut pas résister à une descente de flanc de montagne !

        A moins, évidemment, qu’on ne parle de la mozarella de Monsieur Chollet, dans le canton de Vaud :

        Cela dit, elle a l’air impropre à la consommation de toutes façons, même si on n’essaie pas de la faire rouler dans l’herbe auparavant…

      • Robert Marchenoir

        Ha ! Gourance… Je ne m’étais pas rendu compte qu’il passe tout le temps à la télé, Monsieur Chollet… La séquence mozarella, c’est ici :

      • Cretinus Alpestris

        Quel est cet engouement soudain pour la culture helvétique, Robert ?

        Vous vous ennuyez un peu avec vos concitoyens français originaires de Somalie ou du Niger ?

  27. Robert Marchenoir

    Ce n’est pas du tout soudain, Cretinus. Ca fait longtemps que je m’intéresse aux migrations nigérianes en Suisse…

  28. Robert va user mes deux Vincent !

  29. Cretinus Alpestris

    Festival de morflages de journalistes, aujourd’hui à Montpellier :

  30. Robert Marchenoir

    Il y a une chance significative que ce métis qui bouscule les journalistes soit un flic en civil.

    En effet, le Salon Beige a publié lé témoignage de participants de la dernière manifestation parisienne, qui s’étaient interposés lorsqu’ils avaient vu une personne frapper la caméra d’un journaliste pendant un compte-rendu en direct.

    Ce perturbateur était métis, lui aussi. Il avait alors crié au racisme. Les manifestants l’ont chassé aux cris de « Attention, flic en civil ! ». Il est parti en courant, en se joignant à un autre groupe. Ce groupe s’est rué vers un barrage de CRS. Le barrage de CRS s’est ouvert pour les laisser passer, puis s’est refermé.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s