Règles pour les radicaux

Saul David Alinsky était une sorte de génie du mal, le genre de type qui a dédié sa vie à détruire tout ce qui était beau et bon dans notre monde avec tout ce qui lui tombait sous la main. Seulement, il était aussi un formidable organisateur et un excellent théoricien.

Ainsi, son livre « règles pour les radicaux » est une mine d’or pour ceux qui rêvent de foutre un peu le bordel dans notre monde gris comme un kommissar européen.

Voici les règles en question :

1. Le pouvoir n’est pas seulement ce que vous avez mais ce que l’ennemi croit que vous avez.
2. Ne jamais sortir des domaines d’expertises de vos militants. 3. Quand c’est possible, sortez des domaines d’expertises de l’ennemi. 4. Imposer à l’ennemi de vivre selon son propre code de conduite 5. Ridiculiser est l’arme humaine la plus efficace.
6. Une bonne tactique est une tactique qui plait à vos militants. 7. Une tactique qui dure trop longtemps devient emmerdante. 8. Maintenez la pression. Ne jamais la relâcher.
9. La menace est en générale plus terrifiante que son application. 10. La base de la tactique est de mettre en place des opérations qui mettront l’opposition sous une pression constante.
11. Si on pousse quelque chose de négatif assez fort, elle traversera et deviendra une chose positive.
12. Le prix d’une attaque réussie est d’offrir une alternative constructive. 13. Choisissez une cible, gelez la, personnalisez la et polarisez la.

Ca me semble être un socle assez intéressant pour commencer.

Sus !

Publicités

16 réponses à “Règles pour les radicaux

  1. Imaginons un exemple d’action: militer pourquoi pas pour que la prochaine Gay Pride ait lieu en Seine-St Denis (car vous comprenez qu’il y a pas de raison…blablabla… territoires exclus de la république… blabla…. ce serait un formidable témoignage de tolérance…bla…amitié entre les peuples).
    Outre l’envie d’un bon rire cru et saignant, cela aurait l’avantage de correspondre à au moins quatre ou cinq des règles susmentionnées.

    Une question sur le point 7 (qui pourrait par ailleurs entrer en contradiction avec le 8): une tactique qui dure trop longtemps devient emmerdante pour qui? pour l’ennemi? (je présume que c’est pour les militants, mais bon c’est un poil ambigu).

  2. Pour faire mon chipoteur : Saul Alinsky, plutôt, non ? Je dis ça parce que j’aime pas me faire corriger par Google et qu’il a pas trouvé votre David Alisnky.
    Sinon ces conseils me semblent pleins de bon sens.

  3. La règle 11 mériterait une illustration, (ne comptez pas sur moi) et ne me dites pas que je n’ai rien compris, sinon je vous renvoie à la règle 2.

  4. Le ridicule ?
    Aller à un mariage gay costumé en drag queen?
    Singer Manuel le martial avec un uniforme noir et une cravate de garçon coiffeur ?
    Arborer des badges du type de ceux que vendait causeur il y a quelques années »touche pas à ma montre » ou »Cahu , ils t’ont eu »?

  5. Ou alors, pour mettre les rieurs de son côté, se planter sur un cortège officiel de socialistes triomphants et dire
     »Je te vois Sarkozy ! »
    Et lorsque tout le monde a souri,ouf c’est pas après nous qu’il en a, pour une fois, ajouter  »je te vois aussi Taubira,Vals et Mosco,je vous vois tous ! »
    Et jubiler en regardant s’effacer les sourires

  6. Je sais pas si c’est ici, mais j’avais lu quelque part »c’est Ubu président »
    Donc….
    Porter un ticheurte avec ces mots
     »Incompétence
    Mensonge
    Népotisme
    Mépris
    Fraude fiscale

    L’autre nom du caramel

    Ubu presiflan ! »

    Et dans le dos »tous fanas d’Alfred Jarry ! »

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s